Association médicale canadienne

Association médicale canadienne

12 août 2008 20h03 HE

Deux médecins remarquables recevront le Prix Sir-Charles-Tupper d'action politique de l'AMC

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 12 août 2008) - L'Association médicale canadienne (AMC) a annoncé aujourd'hui qu'elle décernait son Prix Sir-Charles-Tupper d'action politique 2008 à deux médecins exceptionnels de l'Ontario, le Dr Alan Drummond de Perth et le Dr Andrew Affleck de Thunder Bay. Ces deux médecins sont récompensés pour les efforts infatigables qu'ils ont déployés pour informer le gouvernement, les législateurs et la population sur l'importance de mettre en oeuvre des politiques saines de santé publique.

"Le leadership discret des Drs Drummond et Affleck, leur travail acharné ainsi que leur engagement indéfectible à militer au plan fédéral et provincial en faveur d'améliorations essentielles aux départements d'urgence constituent un modèle à imiter", affirme le président de l'AMC, le Dr Brian Day.

Le Dr Alan Drummond intervient depuis longtemps en promotion des soins de santé. Après avoir présidé l'Association canadienne des médecins d'urgence (ACMU) en 1992-1993, il a dirigé une campagne qui a réorienté le débat sur le contrôle des armes à feu vers la santé publique et la prévention des traumatismes, ce qui a aidé à faire adopter le projet de loi C-68 sur le contrôle des armes à feu. Il a fait preuve de la même ténacité et la même conviction dans le dossier de l'engorgement des urgences et des temps d'attente.

Actif à l'ACMU, il a été membre de nombreux comités et groupes de travail et il préside le Comité des affaires publiques depuis 2001. Il a aussi été actif à la Section de la médecine d'urgence de l'Association médicale de l'Ontario où il a consacré son temps à des initiatives visant à réduire l'engorgement des urgences et à améliorer l'accès aux soins d'urgence. Il est actuellement membre d'un groupe d'experts sur les services d'urgence établi par l'AMO et le gouvernement provincial.

"Je suis profondément touché de cette reconnaissance par mes pairs, mais plus important encore, je vois cet honneur comme une attestation importante de la part du monde médical à l'effet que le débordement des urgences représente réellement une menace importante et sérieuse à la santé, qui sape la confiance des Canadiens en l'intégrité de leur système de soins de santé", affirme le Dr Drummond. "Pour la plupart des Canadiens, leur système universel de soins de santé si précieux et presque idolâtré signifie un accès opportun à des soins de santé de qualité quand ils en ont le plus besoin. Peut-être que de notre vivant nous verrons le débordement des urgences relégué au rang de simple anomalie historique."

Le Dr Andrew Affleck a travaillé infatigablement pour faire changer l'opinion publique au sujet de la crise de l'engorgement des urgences.

C'est la pénurie de médecins en traumatologie à Thunder Bay et dans le Nord-Ouest de l'Ontario qui lui a inspiré ses premières activités de représentation au milieu des années 1990. En collaborant avec des dirigeants municipaux, des députés locaux et le ministre de la Santé, il a aidé à créer un poste d'agent de développement communautaire chargé du recrutement qui est devenu un modèle pour les endroits mal desservis en Ontario et dans d'autres provinces.

"Parce que j'ai travaillé pendant 22 ans en médecine d'urgence, le débordement des urgences est devenu pour moi l'obstacle le plus important dans l'administration de soins appropriés aux patients," affirme le Dr Affleck. "Le problème a pris une telle ampleur qu'on pouvait en voir les effets pratiquement à chaque quart de travail. Ce problème a eu des conséquences non seulement sur les soins prodigués aux urgences, mais également sur les soins des patients déjà admis et a été la première cause de départ du personnel infirmier et des médecins du service des urgences," a-t-il poursuivi. "J'aime ce que je fais et je voulais seulement me faire le défenseur des patients et du personnel des urgences et apporter une contribution qui pourrait faire changer le milieu des urgences."

En 2002, le Dr Affleck s'est joint au conseil d'administration de l'Association canadienne des médecins d'urgence (ACMU), qu'il a présidé de 2004 à 2006. Aucun gouvernement ne considérait alors l'engorgement des urgences comme un problème, puisque l'on supposait à tort qu'il était attribuable à une utilisation indue par les patients. Sous la direction du Dr Affleck, l'ACMU s'est engagée à déployer des efforts énergiques et a lancé la campagne nationale "On n'en peut plus d'attendre!" afin de démontrer que l'engorgement des urgences résultait des réductions draconiennes du nombre de lits.

"Même si le Dr Affleck et moi-même recevons ce prix, nous le faisons en réalité au nom des deux milliers d'hommes et de femmes qui constituent les urgentologues du Canada", déclare le Dr Drummond. "Ils s'efforcent continuellement d'offrir d'excellents soins aux patients malgré toutes les embûches. Ils sont notre source d'inspiration."

Le Prix Sir-Charles-Tupper vise à reconnaître les médecins qui font preuve d'un leadership, d'un engagement et d'un dévouement exemplaires envers la promotion des politiques, des opinions et des buts de l'AMC à l'échelon fédéral. Les lauréats ont démontré un engagement poussé et une participation efficace à des activités politiques locales.

Les Drs Drummond et Affleck recevront le Prix Sir-Charles-Tupper d'action politique 2008 le 20 août prochain, au cours de la 141ième Assemblée annuelle de l'AMC lors d'une cérémonie spéciale qui aura lieu au Centre Sheraton à Montréal (Québec).

Renseignements

  • AMC
    Lucie Boileau
    Gestionnaire, Relations avec les médias
    1-800-663-7336 ou 613-731-8610 poste 1266
    613-447-0877 portable