Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

09 mars 2009 23h59 HE

Diminution des mises en chantier d'habitations en février dans la région de St. John's

ST. JOHN'S, le 9 mars - Selon les données provisoires(1) diffusées
aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), le
nombre d'habitations dont on a coulé les fondations dans les centres urbains
de Terre-Neuve-et-Labrador a régressé le mois dernier. En effet, 45 unités
résidentielles ont été commencées en février dans la région de St. John's,
comparativement à 51 un an plus tôt, tandis qu'aucune mise en chantier de
logements n'a été relevée dans les autres grandes villes de la province.

"Malgré la baisse de 12 % enregistrée d'une année sur l'autre, la
construction résidentielle a tout de même obtenu de bons résultats pour un
mois de février dans les centres urbains de la province", a déclaré Chris
Janes, analyste principal de marché à la SCHL pour Terre-Neuve-et-Labrador.
"Les constructeurs résidentiels n'ont pas été en mesure de satisfaire à la
demande pendant la majeure partie de 2008, mais ils commencent à se rattraper,
car bon nombre des logements récemment mis en chantier ont été commandés l'an
dernier".

Dans les centres urbains du Canada, les fondations de 5 594 habitations
ont été coulées en février, contre 13 531 un an auparavant, ce qui représente
un repli de 59 %. Le nombre de maisons individuelles dont on a entamé la
construction a reculé de 53 % en février, pour se situer à 2 019, tandis que,
dans le segment des logements collectifs, il a fléchi de 61 % pour s'établir à
3 575. Dans la région de l'Atlantique, 262 mises en chantier d'habitations ont
été relevées en milieu urbain, par comparaison à 255 au même mois en 2008, ce
qui correspond à une hausse de 3 %.

Le secteur de la construction résidentielle au Canada est en train de
retrouver des niveaux d'activité plus susceptibles de se maintenir, si bien
que le nombre de mises en chantier d'habitations devrait atteindre 160 250 en
2009, ou du moins se situer quelque part entre 141 000 et 180 000. Ces
tendances trouvent leur reflet dans le cumul annuel des mises en chantier.
Notons cependant que ces baisses de production s'inscrivent dans un contexte
où les mises en chantier d'habitations ont été exceptionnellement nombreuses
pendant sept années consécutives, dépassant le cap des 200 000 annuellement.

Mettant à contribution plus de 60 ans d'expérience à titre d'organisme
national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à
accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité,
favorisant ainsi la création de collectivités et de villes dynamiques et
saines partout au pays.



(Also available in English)

--------------------
(1) Les données du mois dernier sont des données provisoires; elles
peuvent être révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à
jour liées à l'enquête trimestrielle ou aux résultats de
l'échantillonnage.

-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
SOMMAIRE DES DONNEES MENSUELLES PROVISOIRES SUR LES MISES EN
CHANTIER DANS LES CENTRES URBAINS DE TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
2009 2008 CUMUL ANNUEL
---------------- Var. en % ---------------- Var. en %
FEVR. FEVR. 2009 2008
-------------------------------------------------------------------------
CENTRES URBAINS D'AU MOINS 50 000 HABITANTS
-------------------------------------------------------------------------
RMR DE
ST. JOHN'S
Logements
individuels 39 40 -2,5% 127 92 38,0%
Logements
collectifs 6 11 -45,5% 42 25 68,0%
TOUS LOG.
CONFONDUS 45 51 -11,8% 169 117 44,4%
-------------------------------------------------------------------------
CENTRES URBAINS D'AU MOINS 10 000 HABITANTS
-------------------------------------------------------------------------
TOUS LES
CENTRES(*)
Logements
individuels 39 41 -4,9% 132 95 38,9%
Logements
collectifs 6 11 -45,5% 43 25 72,0%
TOUS LOG.
CONFONDUS 45 52 -13,5% 175 120 45,8%
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Les données du mois le plus récent sont provisoires; elles peuvent être
révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à jour liées à
l'enquête trimestrielle ou aux résultats de l'échantillonnage.

(*) Tous les centres urbains d'au moins 10 000 habitants (RMR de
St. John's, AR de Corner Brook, AR de Gander, AR de Grand Falls/
Windsor et AR de Labrador City).
(xx) Variation en pourcentage supérieure à 100 %. Les variations
supérieures à 100 % ne sont pas signalées à cause de l'instabilité
résultant de petits nombres absolus.

Renseignements

  • Chris Janes, Analyste principal de marché,
    Terre-Neuve-et-Labrador, Centre d'analyse de marché de la SCHL, (709)
    772-2403, Cellulaire: (709) 743-4636, cjanes@schl.ca; www.schl.ca ou composer
    le 1-800-668-2642