Ecopia BioSciences Inc.
TSX : EIA

Ecopia BioSciences Inc.

06 juin 2006 08h30 HE

Ecopia fait une présentation dans le cadre du Natural Products Discovery and Production Symposium au Nouveau-Mexique

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 6 juin 2006) - M. Jim McAlpine, Vice-président, Chimie et Découverte, a fait une présentation aujourd'hui portant sur la capacité de la plate-forme DECIPHER® à découvrir de nouvelles entités chimiques (NEC) à partir de bactéries. Cette plate-forme, une technologie unique à Ecopia, a permis la découverte de plus de 59 NEC incluant ECO-4601, le produit anticancéreux principal de la Société, qui fait présentement l'objet d'un essai clinique de Phase I.

Intitulée "In Silico Biosynthesis : A Potent New Approach To Natural Product Discovery", la présentation a été faite dans le cadre du Natural Products Discovery and Production Symposium qui s'est tenu à Santa Fe au Nouveau-Mexique.

La plate-forme DECIPHER®, unique à Ecopia, représente un nouveau paradigme en matière de découverte de produits naturels qui applique des outils de génomique et de bioinformatique à l'une des sources de médicaments efficaces les plus abondantes de l'histoire médicale moderne. Cette source, les microorganismes provenant du sol, a en effet produit plusieurs produits anticancéreux d'une grande efficacité tels la doxorubicine, la bléomycine et la mitomycine.

A propos d'Ecopia

Ecopia découvre de nouveaux traitements contre le cancer à partir de microorganismes provenant du sol qui représentent l'une des sources les plus riches en médicaments. La Société concentre présentement ses efforts à l'avancement de son composé le plus important, ECO-4601, à travers les différentes étapes de l'essai clinique de Phase I. ECO-4601 est une nouvelle petite molécule qui traverse la barrière hémato-encéphalique et qui inhibe de manière significative la croissance de tumeurs dans le cerveau et d'autres formes de cancer. Tout comme des chimiothérapies bien connues telles la doxorubicine et la mitomycine C, ECO-4601 provient de microorganismes que l'on retrouve dans l'environnement. Toutefois, contrairement à ces médicaments qui furent découverts il y a de cela plusieurs décennies, ECO-4601 représente une nouvelle classe chimique qui est le fruit d'une plate-forme de découverte unique en son genre : la technologie DECIPHER®. Les actions d'Ecopia sont inscrites à la Bourse de Toronto (symbole : EIA).

Le présent communiqué de presse peut contenir de l'information prospective qui reflète les vues actuelles de la Société à l'égard d'événements futurs. L'information prospective faisant référence à l'avancement de ECO-4601 à travers les différentes étapes de l'essai clinique de Phase I, la nouveauté de ECO-4601 et le potentiel pharmaceutique de ECO-4601 à inhiber la croissance de tumeurs dans le cerveau et d'autres formes de cancer implique des risques et incertitudes. Les résultats réels pourraient donc différer sensiblement des attentes exprimées par la Société et dépendent de nombreux facteurs, notamment la progression et la conclusion heureuse et prompte de l'étude clinique de Phase I en cours, les différences au niveau de l'évaluation du caractère novateur par les divers bureaux de brevets, les incertitudes de nature scientifique quant à la corrélation entre l'efficacité prouvée de ECO-4601 dans des modèles animaux précliniques et l'efficacité clinique prévue chez l'humain ainsi que la conjoncture économique en général. Les investisseurs ne devraient pas accorder une confiance excessive aux déclarations prospectives. Le Rapport annuel de 2005 d'Ecopia fait état d'une analyse plus approfondie des risques et des incertitudes auxquels la Société fait face.

Renseignements