Greenpeace Canada

Greenpeace Canada

21 janv. 2007 11h53 HE

Et Kyoto?

Greenpeace défie le Ministre des Ressources naturelles

Attention: Affectateur, Rédacteur à l'environnement, Directeur général et de l'information, Photographe éditeur, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales TORONTO/ONTARIO--(CCNMatthews - 21 jan. 2007) - Plusieurs activistes de Greenpeace ont défié aujourd'hui à Toronto le Ministre des Ressources naturelles, Gary Lunn, afin de lui rappeler que son gouvernement ne s'est toujours pas engagé à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et à respecter nos obligations internationales conformément au protocole de Kyoto.

Gary Lunn était à Toronto pour annoncer la restauration d'un programme d'économie énergétique mis sur pied par le gouvernement précédent. Ce nouveau programme conservateur est une version modifiée d'Énerguide, que les Conservateurs avaient supprimé en mai 2006. Le programme Énerguide contribuait au financement d'inspections et de travaux de rénovation afin d'améliorer l'économie énergétique et de réduire les émissions de GES des foyers canadiens. Le gouvernement a également annoncé la semaine dernière un programme de recherche (230 M$ sur 4 ans) et un programme pour les énergies renouvelables (300 M$ sur 4 ans).

« Stephen Harper devrait honnêtement et clairement faire savoir si son gouvernement est prêt ou non à respecter les engagements du Canada envers Kyoto », lance David Martin, coordonnateur de la campagne énergie de Greenpeace. « Il faut agir maintenant pour faire faire à l'actuelle crise climatique. C'est ce gouvernement qui a démantelé le programme de mise à niveau des foyers Énerguide. Ça prendra un bon moment pour réparer les dégats qu'il a causé et reconstruire ce programme. »

Le Canada a ratifié le Protocole de Kyoto en décembre 2002, s'engageant ainsi à réduire, d'ici 2008-2012 ses émissions de GES de 6% en deça des niveaux de 1990. En 2004, les émissions canadiennes totales de GES s'élevaient à 758 M de tonnes. En vertu du Protocole de Kyoto, ces niveaux doivent être réduits en moyenne de 563 M de tonnes par an entre 2008 et 2012.

« Pourquoi devons-nous attendre un an, le temps que Stephen Harper ait le dos acculé au mur, pour obtenir la copie conforme des vieux programmes libéraux », ajoute Dave Martin. « Ce que les Canadiens et le reste du monde veulent vraiment savoir est : Et Kyoto, M. Harper? »

- 30 -

Pour plus de renseignements:

Dave Martin, coordonnateur de la campagne Énergie, Greenpeace : 416-627-5004
Jane Story, Communications Greenpeace : 416-930-9055
Jocelyn Desjardins, Communications Greenpeace : 514-212-5749

IN: ÉNERGIE, ENVIRONNEMENT, POLITIQUE

Renseignements

  • Andrew Male, Communications Coordinator
    Numéro de téléphone: 416-880-2757
    Numéro de téléphone secondaire: 416-597-8408 poste 3030
    Courriel: andrew.male@yto.greenpeace.org