Fédération des chambres immobilières du Québec

Fédération des chambres immobilières du Québec

12 févr. 2010 08h30 HE

FCIQ/Marché immobilier au Québec : record des ventes en janvier 2010

ILE-DES-SOEURS, QUEBEC--(Marketwire - 12 fév. 2010) - Selon les données du système MLS® provincial, la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) indique que le nombre de transactions conclues dans la province de Québec en janvier 2010 a établi un nouveau record de ventes pour un mois de janvier, la copropriété menant le bal avec une hausse des ventes de 82 % par rapport à janvier 2009, le pire mois de la dernière récession, et une croissance de 20 % comparativement au sommet de janvier 2007.

Au total, 5 255 ventes résidentielles ont été enregistrées au Québec en janvier 2010, une croissance de 57 % par rapport à janvier 2009 et une hausse de 1 % comparativement au record de janvier 2007.

"Le marché a été très actif en ce début d'année, particulièrement pour la copropriété. Cette vigueur de la copropriété est surtout attribuable au dynamisme du marché dans la région métropolitaine de Montréal, qui a enregistré près de 80 % des ventes de copropriétés de la province", indique Michel Beauséjour, FCA, chef de la direction de la FCIQ. "L'importante hausse des ventes de copropriétés en janvier nous laisse croire que les premiers acheteurs ont été actifs sur le marché et ont été nombreux à vouloir profiter des faibles taux d'intérêt."

Le mois de janvier 2010 a aussi été dynamique pour la maison unifamiliale et les plex. Le nombre d'unifamiliales vendues au Québec a augmenté de 52 % comparativement à janvier 2009 et de 6 % en comparaison avec le même mois en 2008. Les plex ont quant à eux enregistré une croissance des ventes de 39 % par rapport à janvier 2009 et de 2 % comparativement à janvier 2008.

Au chapitre des prix, la maison unifamiliale a vu son prix médian passer de 186 000 $ en janvier 2009 à 200 000 $ en janvier 2010, une croissance de 8 %. Le prix médian des copropriétés s'est fixé à 190 000 $ pour l'ensemble de la province, soit 14 % de plus qu'en janvier 2009. Les plex ont enregistré la croissance la plus importante (+ 23 %), alors que leur prix médian s'est établi à 297 000 $.

"En janvier 2010, 59 % des ventes de plex de la province ont été conclues dans la région de Montréal comparativement à 52 % en janvier 2009. C'est ce qui explique la forte progression du prix médian des plex au Québec", précise Michel Beauséjour. "La hausse constante des prix démontre que l'immobilier demeure un bon investissement."

Au 31 janvier 2010, le nombre d'inscriptions en vigueur au Québec était en baisse de 13 % par rapport à la même date l'an dernier, ramenant l'inventaire de propriétés à vendre à un niveau similaire à celui de janvier 2008.



-----------------------------------------------------
Ventes Prix médian (unifamiliale)
-----------------------------------------------------
Janvier 2010 Variation(i) 2010 Variation(i)
-------------------------------------------------------------------------
Province de Québec 5 255 57 % 200 000 $ 8 %
-------------------------------------------------------------------------

-------------------------------------------------------------------------
Régions
métropolitaines
Gatineau 246 38 % 199 000 $ 8 %
Montréal 2 784 70 % 235 000 $ 4 %
Québec 548 23 % 208 250 $ 11 %
Saguenay 102 67 % 147 000 $ 2 %
Sherbrooke 111 13 % 169 000 $ 6 %
Trois-Rivières 65 -10 % 137 000 $ 7 %
-------------------------------------------------------------------------

(i)Variation par rapport au même mois l'année dernière
Source : FCIQ par Centris®



La majorité des régions métropolitaines commence l'année en force

Le dynamisme du marché de la revente de la province s'est traduit par une hausse des ventes dans la majorité des régions métropolitaines du Québec en janvier 2010. La région de Montréal (http://services.centris.ca/upl/flash_fciq/detaille_jan2010_sw_FR.pdf) a affiché la croissance la plus importante, avec une hausse des transactions de 70 % comparativement à janvier 2009 et de 7 % par rapport à janvier 2008. Au chapitre des prix, la copropriété a enregistré la progression la plus importante dans la région de Montréal (+ 12 %), son prix médian s'étant établi à 201 500 $. La maison unifamiliale a quant à elle vu son prix médian se fixer à 235 000 $ en janvier 2010, une croissance de 4 %. Finalement, le prix médian des plex a progressé de 7 %, pour s'établir à 365 000 $.

Le marché de la revente de la région de Saguenay (http://services.centris.ca/upl/flash_fciq/detaille_jan2010_sw_FR.pdf) a aussi été très actif en janvier 2010. Le nombre de transactions conclues dans cette région a augmenté de 67 % par rapport au même mois l'an dernier et de 19 % en comparaison avec janvier 2008. Le prix des propriétés était toujours à la hausse en janvier 2010, le prix médian d'une unifamiliale ayant augmenté de 2 % comparativement à janvier 2009, pour s'établir à 147 000 $.

La région de Québec (http://services.centris.ca/upl/flash_fciq/detaille_jan2010_sw_FR.pdf) a affiché une hausse des ventes de 23 % en janvier 2010 comparativement à janvier 2009 et de 3 % par rapport à janvier 2008. En termes de prix, toutes les catégories de propriété ont enregistré une hausse importante de leur prix médian en janvier 2010. Dans la région de Québec, la moitié des maisons unifamiliales ont été vendues à un prix supérieur à 208 250 $, une hausse de 11 % par rapport à janvier l'an dernier. La copropriété a vu son prix médian croître de 20 %, pour se fixer à 174 540 $, alors que le prix médian des plex a augmenté de 24 %, pour s'établir à 265 000 $.

La région de Gatineau (http://services.centris.ca/upl/flash_fciq/detaille_jan2010_sw_FR.pdf) a aussi été dynamique en janvier 2010, avec une croissance des ventes de 38 % comparativement à janvier 2009. En comparaison avec janvier 2008, la hausse est de 6 %. En termes de prix, la maison unifamiliale a vu son prix médian se fixer à 199 000 $ dans la région de Gatineau en janvier 2010, une augmentation de 8 % par rapport à la même période l'an dernier.

Quant à la région de Sherbrooke (http://services.centris.ca/upl/flash_fciq/detaille_jan2010_sw_FR.pdf), le nombre de transactions enregistrées en janvier 2010 a progressé de 13 % comparativement à janvier 2009. Malgré la récession, les ventes étaient demeurées stables dans cette région en janvier 2009, ce qui explique que les ventes de janvier 2010 soient aussi en hausse de 13 % comparativement à janvier 2008. Au chapitre des prix, le prix médian d'une unifamiliale a atteint 169 000 $ dans la région de Sherbrooke en janvier 2010, une hausse de 6 % comparativement à janvier 2009.

Seule la région de Trois-Rivières (http://services.centris.ca/upl/flash_fciq/detaille_jan2010_sw_FR.pdf) a enregistré une baisse d'activité en janvier 2010, le nombre de transactions conclues dans cette région ayant diminué de 10 % comparativement à janvier 2009. Trois-Rivières était toutefois la seule région de la province à avoir enregistré une croissance des ventes en janvier 2009. Malgré ce recul, le prix des propriétés était toujours en hausse dans la région de Trois-Rivières. Le prix médian d'une maison unifamiliale s'est apprécié de 7 % en janvier 2010 comparativement au même mois en 2009, pour se fixer à 137 000 $.

A propos de la Fédération des chambres immobilières du Québec

La Fédération des chambres immobilières du Québec est une association à but non lucratif regroupant les 12 chambres immobilières du Québec en tant que membres associés, de même que plus de 14 000 agents et courtiers immobiliers qui en sont membres affiliés. Sa mission est de promouvoir et protéger les intérêts de l'industrie immobilière du Québec afin que les chambres et les membres accomplissent avec succès leurs objectifs d'affaires.

Renseignements

  • Fédération des chambres immobilières du Québec
    Chantal de Repentigny, Directrice adjointe
    Communications, relations avec l'industrie et affaires légal
    Téléphone : 514-762-0212, poste 130
    Sans frais : 1-866-882-0212, poste 130
    chantal.derepentigny@fciq.ca