Fairmont Hotels & Resorts

Fairmont Hotels & Resorts

03 févr. 2006 10h12 HE

Fairmont annonce une entente visant son acquisition par Kingdom Hotels et Colony Capital

TORONTO, ONTARIO--(CCNMatthews - 3 féb. 2006)-

A l'attention des rédacteurs financiers:

Fairmont Hotels & Resorts Inc. ("Fairmont" ou la "société") (TSX:FHR)(NYSE:FHR) a annoncé aujourd'hui qu'elle avait conclu une convention d'acquisition aux termes de laquelle une société canadienne appartenant à Kingdom Hotels International ("Kingdom") et à Colony Capital ("Colony") acquérra la totalité des actions ordinaires en circulation de Fairmont moyennant 45,00 $ US au comptant l'action. La valeur totale de cette opération, y compris la dette et le regroupement avec Raffles, devrait se chiffrer à quelque 5,5 milliards de dollars US (ou 3,9 milliards de dollars de US, compte non tenu du regroupement avec Raffles).

Cette opération entièrement au comptant visant la totalité des actions de la société représente une prime de 28 % par rapport au cours de clôture de l'action de Fairmont le 4 novembre 2005, soit le dernier jour de Bourse au NYSE avant les manifestations publiques d'intérêt visant la société, et dépasse le cours le plus élevé des actions.

Le conseil d'administration a approuvé à l'unanimité l'opération après avoir reçu la recommandation d'un comité spécial du conseil. Le conseil de Fairmont a convenu de recommander à ses actionnaires de voter en faveur de l'opération. Le conseil a confirmé sa recommandation antérieure du 21 décembre 2005 de rejeter l'offre d'Icahn et de ne pas déposer d'actions en réponse à l'offre d'Icahn.

Kingdom et Colony ont informé Fairmont de leur intention de regrouper les portefeuilles de Fairmont et de Raffles à l'issue de l'opération, transformant les sociétés en un géant de l'hôtellerie de luxe mondiale comptant 120 hôtels dans 24 pays. Fairmont demeurera une société de propriété et de gérance hôtelière indépendante ayant son siège social au Canada, et Raffles, établie à Singapour, conservera également son image de marque indépendante. Raffles possède et gère un portefeuille de 33 immeubles situés essentiellement en Asie et en Europe, notamment son immeuble de prestige datant de 1887, le Raffles Hotel à Singapour.

"Cette opération constitue le meilleur moyen de créer une valeur appréciable et immédiate pour les actionnaires actuels de la société, tout en préservant cette société canadienne et en établissant de solides assises sur lesquelles construire la croissance", a déclaré Peter C. Godsoe, président du conseil d'administration de Fairmont. "Comme nous l'avons déjà annoncé, le conseil de Fairmont a créé un comité spécial chargé d'examiner des moyens de maximiser la valeur pour nos actionnaires. Le comité spécial a procédé à un examen approfondi et rigoureux qui a suscité énormément d'intérêt auprès de plusieurs parties. Après la présentation des résultats de cet examen par le comité spécial, et la recommandation du comité spécial, le conseil de Fairmont a recommandé à l'unanimité l'opération avec Kingdom et Colony."

"Nous nous réjouissons à la perspective de cette opération qui crée de la valeur pour nos actionnaires et de plus larges assises propres à assurer notre tradition, la croissance de notre image de marque et la création d'un monde de possibilités pour nos employés. Grâce à un portefeuille international en croissance de centres de villégiature exceptionnels et d'immeubles dans des villes carrefour, nos clients pourront s'ouvrir à des cultures différentes dans des destinations inédites et attrayantes", a expliqué William R. Fatt, chef de la direction de Fairmont. "Nous sommes impatients de travailler avec nos partenaires qui sont résolus à poursuivre la prospérité de notre société."

Son Altesse Royale le Prince Alwaleed bin Talal Abdulaziz Alsaud de Kingdom a déclaré : "En tant qu'actionnaire et partenaire stratégique actuel de Fairmont, Kingdom a depuis longtemps reconnu la valeur et le potentiel existant de la société. La réussite de Fairmont tient manifestement au dévouement et au professionnalisme de sa direction et de ses employés. Nous sommes enchantés à la perspective de créer un partenariat avec Colony et de travailler avec la direction de Fairmont et de Raffles en vue d'amener les sociétés regroupées à de nouveaux sommets." Kingdom et les membres de son groupe sont propriétaires de 3 875 000 actions ordinaires de Fairmont.

"Colony a pour mission de faire d'importants investissements avec des partenaires d'envergure mondiale dans des biens irremplaçables gérés par des équipes de gestion chevronnées. Notre partenariat avec Son Altesse Royale le Prince Alwaleed et nos investissements dans Fairmont et Raffles s'inscrivent dans notre mission", a commenté Thomas J. Barrack, jr., président du conseil et chef de la direction de Colony. "Empreintes de riches traditions et bénéficiant d'une image de marque et de destinations complémentaires, Fairmont et Raffles cadrent à merveille dans notre stratégie. Le regroupement des deux sociétés de luxe crée une plate-forme idéale pour une expansion internationale soutenue."

L'opération doit être effectuée par voie d'un plan d'arrangement prévu par la loi et sera donc subordonné à l'approbation de 66 2/3 % des voix exprimées par les actionnaires de Fairmont à une assemblée des actionnaires, dont la tenue est actuellement prévue en avril, ainsi qu'à l'approbation d'un tribunal. Une circulaire d'information de la direction qui sera préparée et postée aux actionnaires en mars donnera aux actionnaires des renseignements importants concernant l'opération. Une fois postée, on pourra également se procurer la circulaire d'information de la direction sur le site Web canadien SEDAR au www.sedar.com et sur le site Web de la SEC au www.sec.gov. Tous les actionnaires sont priés de lire la circulaire d'information de la direction une fois publiée.

La clôture est subordonnée à certaines autres conditions usuelles, notamment l'approbation des autorités de réglementation. La clôture de l'opération n'est pas subordonnée à quelque condition de financement. La clôture de l'opération projetée devrait avoir lieu au deuxième trimestre de 2006, peu après l'obtention des approbations des actionnaires et du tribunal.

UBS Investment Bank, Avington International et Scotia Capitaux Inc. ont agi en qualité de conseillers financiers de Fairmont. J.P. Morgan Securities Inc. a agi en qualité de conseiller financier de Kingdom et de Colony.

Le présent communiqué de presse renferme certains énoncés prospectifs concernant, sans s'y limiter, les activités, les résultats financiers prévus, les perspectives commerciales et les stratégies de Fairmont. Les énoncés prospectifs comprennent généralement des termes comme "anticiper", "croire", "prévoir", "planifier", "directives", "viser" et d'autres termes similaires faisant référence à des événements futurs. Ces énoncés comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs qui peuvent faire en sorte que les résultats réels diffèrent de façon importante des résultats futurs qui y sont formulés, prévus ou sous-entendus. Ces facteurs comprennent, entre autres, la conjoncture économique, la concurrence et les conditions au sein de l'industrie de l'hébergement. Ces risques sont décrits plus en détail dans les documents de Fairmont déposés auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières (www.sedar.com) et auprès de la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis (www.sec.gov). Tous les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse sont visés par cette mise en garde concernant les énoncés prospectifs. Ces énoncés sont présentés seulement en date du présent communiqué de presse et, sauf en ce qui concerne les exigences des règlements applicables, Fairmont décline toute responsabilité de les mettre à jour par suite de l'obtention de nouveaux renseignements, de la réalisation d'événements futurs ou autrement.

A propos de Fairmont Hotels & Resorts Inc.

FHR est l'une des plus importantes sociétés de gérance d'hôtels et de centres de villégiature de luxe. Le portefeuille actuel de FHR est constitué de 88 établissements de luxe et de première classe comptant environ 34 000 chambres, répartis aux Etats-Unis, au Canada, au Mexique, aux Bermudes, à la Barbade, au Royaume-Uni, à Monaco, au Kenya et dans les Emirats arabes unis ainsi que de deux propriétés de vacances en temps partagé gérées par Fairmont Heritage Place. FHR détient Fairmont Hotels Inc., principale société de gérance d'hôtels de luxe d'Amérique du Nord au chapitre du nombre de chambres. Fairmont gère 50 hôtels prestigieux de villégiature et en milieu urbain comme The Fairmont San Francisco, The Fairmont Banff Springs et The Fairmont Scottsdale Princess. FHR détient aussi la chaîne Delta Hotels, la plus grande société canadienne de gérance d'hôtels de première classe, qui gère pour son propre compte ou en franchise 38 hôtels de villégiature et en milieu urbain au Canada. Outre ses activités de gérance hôtelière, FHR possède des intérêts immobiliers dans 27 établissements et une participation d'environ 24 % dans la Fiducie de placement immobilier constituée d'hôtels Legacy, propriétaire de 24 établissements. FHR détient FHP Management Company LLC, société de gestion de clubs de résidences privées qui exploite le Fairmont Heritage Place, entreprise de vacances en temps partagé.

A propos de Kingdom Hotels International

Kingdom appartient à une fiducie pour le bénéfice de son Altesse le Prince Alwaleed bin Talal Abdulaziz Alsaud et de sa famille. Son Altesse Royale le Prince Alwaleed et des fiducies et autres entités connexes ont fait d'importants investissements dans plusieurs secteurs, notamment les services bancaires, l'hôtellerie, les médias, les télécommunications, la technologie, la construction et l'immobilier, le divertissement et la haute couture. Parmi les investissements importants dans le secteur de l'hôtellerie, citons des participations dans Fairmont Hotels & Resorts, Four Seasons Hotels and Resorts, l'Hôtel George V et Movenpick Hotels & Resorts, soit plus de 260 hôtels aux Etats-Unis, au Moyen-Orient et en Afrique. Des investissements importants ont également été faits dans d'autres secteurs, notamment des participations dans Citigroup, News Corp., Time Warner, Motorola, Apple Computers, Ballast Nedam, Canany Wharf, Disneyland Paris, Saks Inc. et Kingdom Center.

A propos de Colony Capital

Fondée en 1991 par le président du conseil et chef de la direction Thomas J. Barrack, jr., Colony est une société d'investissement internationale fermée qui investit essentiellement dans des actifs liés à l'immobilier et des sociétés actives. A l'issue de l'opération, Colony aura investi plus de 20 milliards de dollars dans plus de 8 000 biens dans le cadre de diverses opérations commerciales, opérations de portefeuille et opérations immobilières complexes. L'entreprise est propriétaire de Raffles Hotels & Resorts, du légendaire centre de villégiature Costa Smeralda, en Sardaigne, Italie et de l'hôtel Guanahani à St-Barthélemy. Parmi les autres investissements de Colony dans des centres de villégiature et hôtels-boutiques, citons la chaîne hôtelière Amanresorts, le Savoy Group de Londres, l'Orchid à Mauna Lani dans l'île d'Hawai, The Stanhope Hotel à New York, le "W" à Honolulu, le Mayfair à Miami, le Resorts International à Atlantic City, l'Atlantic City Hilton, le Las Vegas Hilton, l'Accor Casinos en Europe et les collectivités Sunrise Colony Country Club. Colony compte plus de 110 employés et a son siège social à Los Angeles, de même que des bureaux à Beyrouth, à Boston, à Hawai, à Hong Kong, à Londres, à Madrid, à New York, à Paris, à Rome, à Séoul, à Shanghai, à Singapour, à Taipei et à Tokyo.

A propos de Raffles Hotels & Resorts

Raffles regroupe 33 hôtels de luxe, dont 23 Swissôtels, situés dans les principales villes autour du globe, qui se distinguent par les normes les plus élevées en matière de produits et de services. Chaque hôtel est un monument dans sa ville respective et la plupart des hôtels visent le haut gamme dans leur marché local. L'ensemble d'hôtels légendaires comprend Raffles Hotel et Raffles The Plaza à Singapour, Raffles Grand Hotel d'Angkor, Siem Reap, au Cambodge, Raffles Hotels Le Royal, à Phnom Penh, au Cambodge, Raffles Hotel L'Ermitage Berverly Hills aux Etats-Unis, Raffles Resorts Canouan Island, dans les îles Grenadines, Raffles Hotel Vier Jahreszeiten, à Hambourg, en Allemagne et Raffles Le Montreux Palace, à Montreux, en Suisse. Raffles ouvrira de nouveaux hôtels Raffles à Beijing au milieu de 2006 et à Dubai en 2007. (www.raffles.com).

Renseignements