FONDS DE REVENU PAGES JAUNES
TSX : YLO.UN

FONDS DE REVENU PAGES JAUNES

04 nov. 2009 07h00 HE

Fonds de revenu Pages Jaunes dévoile ses résultats du troisième trimestre 2009 et confirme les distributions en espèces par part de 0,80 $ d'ici la conversion

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 4 nov. 2009) - Fonds de revenu Pages Jaunes (TSX:YLO.UN) a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le troisième trimestre 2009, continuant de faire preuve de résilience en dépit du contexte économique défavorable. Les produits des activités en ligne continuent d'être à la hausse avec une croissance interne de 26 % durant le trimestre. L'encaisse distribuable par part s'élève à 0,35 $. La Société devance son plan de remboursement et affirme son intention de maintenir des distributions en espèces par part de 0,80 $ d'ici à la période de conversion de fiducie de revenu en société par actions.

"GPJ est très bien positionné notamment grâce à sa nouvelle gamme de produits destinés à répondre à l'éventail de besoins des annonceurs locaux. En outre, nous prenons de l'avance dans nos plans visant à renforcer notre structure de capital en réduisant notre dette, et nous désirons préciser aux porteurs de parts que nous comptons maintenir notre niveau actuel de distribution d'ici à la période de transition d'une fiducie de revenu à une société par actions", affirme Marc P. Tellier, président et chef de la direction de Groupe Pages Jaunes. "Nous pensons que nos initiatives actuelles aideront notre entreprise à se positionner pour une croissance soutenue à long terme."

Au cours du troisième trimestre, la Société a enregistré une charge de perte de valeur de l'écart d'acquisition (la "perte de valeur de l'écart d'acquisition de Trader") de 315 M$. Cette charge n'a pas d'incidence sur l'encaisse ni sur l'exploitation de l'entreprise, ses liquidités ou ses flux de trésorerie provenant de ses activités. Compte tenu de cette charge, pour le trimestre se terminant le 30 septembre 2009, l'entreprise a déclaré une perte nette consolidée de 168,8 M$. Le bénéfice net consolidé avant la perte de valeur de l'écart d'acquisition de Trader se chiffrait à 146,2 M$ contre 146,1 M$ pour la période correspondante de 2008. Les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation se chiffrent à 168,5 M$ pour le trimestre, comparativement à 187,5 M$ en 2008.

Les produits ajustés(1) se chiffrent à 410,1 M$ pour le trimestre, soit un repli de 3,8 % par rapport à la même période de l'exercice précédent. Les produits atteignent 408,3 M$. Le BAIIA ajusté(1) est de 227,0 M$ comparativement à 237,5 M$ au troisième trimestre de 2008. Le BAIIA (bénéfice d'exploitation avant amortissement, perte de valeur de l'écart d'acquisition, frais de restructuration et charges spéciales) s'établit à 226,2 M$.

Les produits combinés tirés des activités en ligne des secteurs Annuaires et médias verticaux ont augmenté pour atteindre 78,0 M$, comparativement à 62,4 M$ pour le troisième trimestre de 2008. Sur une base annualisée, les produits tirés des activités en ligne atteignent 312 M$.

L'encaisse distribuable(1) s'établit à 179,2 M$ pour le trimestre, comparativement à 192,4 M$ au troisième trimestre de 2008. L'encaisse distribuable par part pour le trimestre est de 0,35 $ comparativement à 0,37 $ pour la période correspondante de l'exercice précédent.

Les capitaux recueillis par l'émission récente d'actions privilégiées à taux révisé, combinés à des flux de trésorerie résultant d'un ratio de distribution moins élevé, ont permis à l'entreprise de réduire sa dette nette de 277 M$ par rapport au 30 juin 2009.

Annuaires

Au troisième trimestre, les produits ajustés dans le secteur Annuaires ont crû de 1 % pour atteindre 348,6 M$, et ont connu un fléchissement interne de 1 %. Le BAIIA ajusté a augmenté de 0,5 % pour atteindre 209 M$. La marge sur BAIIA ajusté se chiffre à 59,9 %, comparativement à 60,5 % au troisième trimestre de 2008.

La priorité dans le secteur Annuaires continue de porter sur le lancement de nouveaux produits. Au cours du trimestre, GPJ a lancé une nouvelle version de sa très populaire application de recherche locale PagesJaunes.caMC pour l'iPhone d'Apple. La plus récente version incorpore des publicités vidéo et continue de mettre la puissance de PagesJaunes.ca à la portée des utilisateurs en déplacement. L'application mobile PagesJaunes.caMC se maintient parmi les plus téléchargées depuis son lancement sur l'iTunes App Store. A ce jour, l'entreprise compte plus de 500 000 téléchargements de ses applications pour iPhone et Blackberry®.

En octobre, l'entreprise a inauguré une version améliorée de son site PagesJaunes.caMC qui présente une nouvelle page d'accueil simplifiée, une page de résultats avec cartographie interactive et offre une flexibilité accrue permettant aux utilisateurs de raffiner leur recherche. La page de profil d'entreprise a aussi été redessinée pour une meilleure organisation de l'information. En outre, la plateforme permet de pousser les résultats les plus pertinents géographiquement, grâce à des améliorations de l'algorithme de recherche.

Médias verticaux

Comme l'entreprise l'a déjà indiqué, le repli économique actuel a particulièrement touché Trader. Les produits au troisième trimestre pour Trader se chiffrent à 61,5 M$, soit un recul 25,2 % par rapport au troisième trimestre de 2008. Si l'on tient compte de la vente des activités aux Etats-Unis et d'autres restructurations menées à terme au quatrième trimestre de 2008, le repli est de 21,1 %.

Le BAIIA pour le troisième trimestre est de 18,1 M$ comparativement à 29,5 M$ au troisième trimestre de l'exercice précédent. La marge sur BAIIA est de 29,4 %, contre 35,8 % pour la période correspondante de 2008.

Trader continue de mettre l'accent sur le déploiement de Carrefour Automobile, une solution intégrée avantageuse pour les détaillants automobiles. La formation de l'équipe de vente est terminée dans toutes les provinces et le déploiement de la solution progresse comme prévu. La solution Carrefour Automobile a reçu un accueil enthousiaste de la part des détaillants qui profitent ainsi d'un accès unique aux meilleures solutions en ligne grâce à une plateforme complètement intégrée, leur permettant de maximiser leur efficience et de réduire leurs coûts.

Au troisième trimestre, LesPAC a redessiné son site Web. L'expérience utilisateur a été améliorée et de nouveaux produits publicitaires sont désormais offerts. Dans le segment de marché immobilier, une section pour la revente a été ajoutée sur le site HomeTrader.ca. Cette nouvelle catégorie est un complément aux catégories existantes, soit Locations et Maisons neuves/Condos neufs créées plus tôt cette année.

Démarche en vue de la Conversion de fiducie de revenu en société par actions

Plus tôt cette année, la Société a indiqué son intention de renforcer sa structure de capital dans le cadre de sa conversion de fiducie de revenu en société par actions. Une série d'activités de financement réussies, entreprises aux deuxième et troisième trimestres, a permis à Les Placements YPG Inc. de réunir environ 800 M$ sous forme de titres de dettes et d'actions privilégiées. Au troisième trimestre, la Société a racheté pour annulation 185 M$ de billets à moyen terme afin d'accélérer notre stratégie de désendettement. En outre, la Société a entièrement remboursé ses marges de crédit bancaire et prolongé la durée de ses emprunts.

Le Fonds a aussi affirmé son intention de maintenir les distributions en espèces par part au niveau actuel de 0,80 $ annuellement jusqu'à sa conversion.

Importante offre publique de rachat de débentures échangeables

Les Placements YPG Inc. a annoncé séparément aujourd'hui son intention de procéder à une importante offre publique visant à racheter pour annulation toutes ses débentures subordonnées échangeables non garanties à intérêt de 5,50 % (TSX:GPJ.DB) échéant en août 2011, pour un montant total de 300 M$.

La circulaire de cette offre publique doit être déposée aux environs du 6 novembre 2009 et l'opération devrait se dérouler au cours du quatrième trimestre. Cette offre sera financée par un prêt bancaire à prélèvements multiples d'un montant de 300 M$ et par le programme de papier commercial existant de la Société.

"Nous continuons à mener à bien des initiatives visant à renforcer notre structure de capital. Nous sommes bien positionnés pour redonner de la valeur à nos parties prenantes à l'approche de notre conversion en société par actions", indique Christian M. Paupe, vice-président exécutif et chef de la direction financière. "Nous confirmons aussi notre intention de maintenir des distributions en espèces par part de 0,80 $ annuellement d'ici la conversion."

Charge pour perte de valeur de l'écart d'acquisition de Trader

Comme il a été annoncé au deuxième trimestre, le Fonds a déterminé que la détérioration du contexte économique avec ses effets négatifs persistants a entraîné la nécessité de tester l'écart d'acquisition et d'autres actifs à long terme relatifs au secteur des médias verticaux en vue de déceler une perte de valeur éventuelle. Le test de dépréciation, effectué au troisième trimestre, révèle une charge pour perte de valeur de l'écart d'acquisition de 315 M$ sur le bénéfice net pour la période.

"Cette charge pour perte de valeur représente un ajustement comptable au bilan de Société Trader et ne touche en rien nos activités courantes", précise M. Paupe. "Cette charge n'a pas d'incidence sur nos liquidités, les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation, les ententes de crédit, les contrats obligataires ni les activités futures."

Téléconférence pour les investisseurs

Fonds de revenu Pages Jaunes tiendra une conférence téléphonique (en anglais) à l'intention des analystes et médias à 11 h (HE) le mercredi 4 novembre 2009 pour commenter les résultats du troisième trimestre. On peut assister à la conférence en composant le (416) 340-2216 dans la région de Toronto, ou le 1 866 226-1792 de l'extérieur. Cet appel sera webdiffusé en direct sur le site de l'entreprise, à l'adresse http://www.ypg.com/page.php/en/1/618.html.

La conférence téléphonique sera archivée dans la section Investisseurs du site Web de GPJ à www.ypg.com. La conférence sera également accessible en différé du 4 au 12 novembre 2009 en composant le (416) 695-5800 dans la région de Toronto, ou le 1 800 408-3053 de l'extérieur. Le code d'accès est 3110606.

Fonds de revenu Pages Jaunes

Fonds de revenu Pages Jaunes détient indirectement une participation d'environ 98 % dans Groupe Pages Jaunes et Société Trader. Groupe Pages Jaunes est le chef de file au Canada dans le marché de la recherche commercial locale. La société publie chaque année plus de 340 annuaires Pages JaunesMC et résidentiels. Groupe Pages Jaunes possède et gère également les annuaires en ligne les plus consultés au Canada, soit PagesJaunes.caMC et Canada411.caMC, ainsi que CanadaPlus.caMC, un réseau de sept sites urbains locaux. Société Trader est un chef de file canadien des médias verticaux imprimés et en ligne avec plus de 160 publications et 20 sites Web couvrant quatre secteurs verticaux, soit l'automobile, l'immobilier, les articles d'usage courant et l'emploi. Ses principales marques comprennent Auto TraderMC, Auto HebdoMC, The Bargain FinderMC, Buy&SellMC, Renters NewsMC et Home Renters' GuideMC, et ses destinations Web, AutoTrader.ca, HomeTrader.ca et LesPAC.com. Pour plus de renseignements à propos du Fonds, visitez www.ypg.com.

Enoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse comprend des déclarations prospectives au sujet des objectifs, de la stratégie, de la situation financière, des résultats d'exploitation et des activités du Fonds. Ces déclarations sont prospectives puisqu'elles sont basées sur nos attentes actuelles, en date du 4 novembre 2009, au sujet de nos activités et des marchés dans lesquels nous les exerçons, ainsi que sur diverses estimations et hypothèses. Nos résultats réels pourraient différer de manière importante de nos attentes si des risques connus ou inconnus touchent nos activités, ou si nos estimations ou hypothèses se révélaient inexactes. Par conséquent, nous ne pouvons garantir que l'une ou l'autre de nos déclarations prospectives se réalisera. Les risques qui pourraient faire en sorte que nos résultats réels diffèrent de façon importante de nos attentes actuelles sont analysés dans la rubrique 7 de notre rapport de gestion en date du 4 novembre 2009. Nous n'avons aucune intention, ni ne nous engageons à le faire, sauf si cela est exigé conformément à la loi, de mettre à jour des déclarations prospectives même si de nouveaux renseignements venaient à notre connaissance par suite d'événements futurs ou pour toute autre raison.



Faits saillants financiers

(en milliers de dollars canadiens, sauf l'information sur les parts)

-------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés Périodes de neuf mois
Fonds de revenu les 30 septembre terminées les 30 septembre
Pages Jaunes 2009 2008 2009 2008
-------------------------------------------------------------------------
Produits 408 318 $ 426 141 $ 1 234 205 $ 1 271 154 $
(Perte) bénéfice
d'exploitation (124 073) 204 424 231 153 560 974
(Perte) bénéfice net (168 762) 146 063 79 648 408 737
(Perte) bénéfice de
base par part (0,33)$ 0,28 $ 0,16 $ 0,78 $
Flux de trésorerie
provenant des
activités
d'exploitation 168 548 $ 187 528 $ 551 453 $ 514 705 $
-------------------------------------------------------------------------
Produits ajustés(1) 410 079 $ 426 156 $ 1 244 842 $ 1 271 905 $
BAIIA ajusté(1) 227 032 237 481 679 058 699 528
Marge sur BAIIA
ajusté 55,4 % 55,7 % 54,5 % 55,0 %
Encaisse
distribuable(1) 179 199 $ 192 362 $ 541 298 $ 566 323 $
-------------------------------------------------------------------------
Nombre moyen
pondéré de parts
en circulation 510 030 789 519 908 187 511 994 035 525 335 325
Encaisse
distribuable par
part 0,35 $ 0,37 $ 1,06 $ 1,08 $
Distributions
déclarées 102 041 $ 150 252 $ 370 568 $ 448 628 $
Distributions
déclarées par part 0,20 $ 0,29 $ 0,72 $ 0,85 $
-------------------------------------------------------------------------


Mesures non définies par les PCGR(1)

De manière à offrir une meilleure compréhension des résultats, le Fonds utilise le terme BAIIA (bénéfice d'exploitation avant amortissement, perte de valeur de l'écart d'acquisition et frais de restructuration et charges spéciales). De plus, les termes produits ajustés et BAIIA ajusté sont aussi utilisés pour refléter les produits et BAIIA ajustés en fonction de certains éléments. La direction juge que ces mesures sont représentatives des activités actuelles. Le Fonds utilise également le terme encaisse distribuable (flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation, déduction faite de la variation de l'actif et du passif d'exploitation, des dépenses en immobilisations au titre de l'entretien, des montants utilisés pour le service de la dette, des impôts et d'autres éléments ayant un impact sur l'encaisse générée de nos activités courantes). Ces termes n'ont pas de signification standardisée au sens des PCGR canadiens et pourraient ne pas être comparables à des mesures semblables utilisées par d'autres émetteurs. La direction est d'avis que le BAIIA, les produits ajustés, le BAIIA ajusté et l'encaisse distribuable constituent des mesures importantes qui permettent à la direction d'évaluer le rendement des activités en cours. Le tableau qui suit présente le rapprochement entre les produits ajustés, le BAIIA, le BAIIA ajusté et l'encaisse distribuable, présentés selon les principes comptables généralement reconnus du Canada ("PCGR").



Produits ajustés et BAIIA ajusté
-------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés Périodes de neuf mois
les 30 septembre terminées les 30 septembre
2009 2008 2009 2008
-------------------------------------------------------------------------

Produits 408 318 $ 426 141 $ 1 234 205 $ 1 271 154 $
Elimination de la
comptabilisation
selon la méthode de
l'acquisition 1 761 15 10 637 751
Produits ajustés 410 079 $ 426 156 $ 1 244 842 $ 1 271 905 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
(Perte) bénéfice
d'exploitation (124 073)$ 204 424 $ 231 153 $ 560 974 $
Amortissement 35 282 33 369 107 404 140 193
Perte de valeur de
l'écart d'acquisition 315 000 - 315 000 -
Frais de
restructuration et
charges spéciales - - 20 584 -
Bénéfice d'exploitation
avant amortissement,
perte de valeur de
l'écart d'acquisition
et frais de
restructuration et
charges spéciales 226 209 237 793 674 141 701 167
Elimination de la
comptabilisation
selon la méthode de
l'acquisition 823 (312) 4 917 (1 639)
BAIIA ajusté 227 032 $ 237 481 $ 679 058 $ 699 528 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


Encaisse distribuable

-------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés Périodes de neuf mois
les 30 septembre terminées les 30 septembre
2009 2008 2009 2008
-------------------------------------------------------------------------

Flux de trésorerie
provenant des
activités
d'exploitation 168 548 $ 187 528 $ 551 453 $ 514 705 $

Eléments liés à
l'exploitation sans
incidence sur la
trésorerie(1) (7 363) (5 146) (10 784) (16 035)
Variation de l'actif
et du passif
d'exploitation(2) 14 858 13 406 (23 557) 76 163
Investissement de
maintien(3) (3 521) (5 280) (10 740) (15 808)
Frais de
restructuration et
charges spéciales(4) - - 20 584 -
Autres(5) 6 677 1 854 14 342 7 298

Encaisse distribuable 179 199 $ 192 362 $ 541 298 $ 566 323 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Nombre moyen pondéré
de parts en
circulation 510 030 789 519 908 187 511 994 035 525 335 325
Encaisse
distribuable
par part 0,35 $ 0,37 $ 1,06 $ 1,08 $
Distributions
déclarées 102 041 $ 150 252 $ 370 568 $ 448 628 $
Distributions
déclarées par part 0,20 $ 0,29 $ 0,72 $ 0,85 $
Ratio de distribution6 57 % 78 % 68 % 79 %


(1) Représente les éléments liés à l'exploitation sans incidence sur les flux de trésorerie de la période considérée, dont les charges de retraite et les charges liées aux employés, au moyen des droits de souscription de parts restreintes. La possibilité que ces éléments se matérialisent sous forme de sorties de fonds à long terme est telle que la direction est d'avis qu'ils doivent être inclus dans le calcul afin de refléter les flux de trésorerie générés par les activités en cours.

(2) Les variations de l'actif et du passif d'exploitation ne sont pas considérées comme une source, ni comme une utilisation des flux de trésorerie. Par conséquent, elles sont exclues du calcul, puisqu'elles entraîneraient une variabilité des flux de trésorerie et auraient une incidence sur les flux de trésorerie sous-jacents disponibles aux fins de distribution. Divers éléments du fonds de roulement, y compris, sans s'y limiter, l'échéancier des créances perçues et du paiement des créditeurs et des charges à payer, peuvent avoir une incidence considérable sur le calcul des flux de trésorerie disponibles aux fins de distribution. Par conséquent, la direction ne tient pas compte de l'incidence des variations des éléments du fonds de roulement sans incidence sur la trésorerie afin d'éliminer la variabilité résultant de l'inclusion de ces montants lors du calcul des flux de trésorerie disponibles aux fins de distribution. Les variations réalisées du fonds de roulement et du fonds de roulement acquis par suite d'une acquisition sont généralement financées au moyen de l'excédent des flux de trésorerie disponibles aux fins de distribution ou des fonds en caisse et des facilités de crédit disponibles du Fonds.

(3) Les investissements de maintien correspondent aux dépenses en immobilisations nécessaires pour maintenir la capacité de production actuelle. La direction est d'avis que les investissements de maintien devraient être financés par les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation. Les dépenses en immobilisations pour les nouvelles initiatives devraient permettre d'améliorer l'encaisse distribuable future et, par conséquent, elles ne sont pas déduites des flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation. Les investissements en immobilisations requis au cours de la période de transition sont prévus dans le plan de financement d'acquisitions d'entreprises et, par conséquent, ne sont pas financés à partir de l'encaisse distribuable.

(4) Les frais de restructuration et charges spéciales sont exclus du calcul, puisqu'ils ne reflètent pas les activités courantes de notre entreprise.

(5) Comprend les montants liés à la part des actionnaires sans contrôle dans LesPAC, les montants liés aux impôts et d'autres montants ne reflétant pas les activités courantes de notre entreprise.

(6) Le niveau des distributions versées fait l'objet d'une révision périodique afin que soient pris en compte le rendement actuel et prévu de l'entreprise ainsi que d'autres éléments considérés comme prudents.

Renseignements

  • Fonds de revenu Pages Jaunes
    Annie Marsolais
    Directrice générale, Communications de l'entreprise
    514-934-4016
    annie.marsolais@ypg.com