Fonds de revenu Supremex
TSX : SXP.UN

Fonds de revenu Supremex

05 nov. 2007 21h18 HE

Fonds de revenu Supremex : résultats du troisième trimestre 2007

- RATIO DE DISTRIBUTION DE 92,3 % POUR LE TRIMESTRE - L'INTEGRATION DE NPG SE DEROULE TEL QUE PREVU - LA DISTRIBUTION EST MAINTENUE A 1,15 $ PAR PART - UN RENDEMENT DE PLUS DE 20 % COMPTE TENU DU COURS ACTUEL DES PARTS - ANNONCE D'UN PROGRAMME DE RACHAT DE PARTS DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITES - BAIIA SOLIDE A 23,4 %

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 5 nov. 2007) - A NE PAS DIFFUSER AUX ETATS-UNIS OU SUR LES FILS DE PRESSE DES ETATS-UNIS -

Le Fonds de revenu Supremex ("le Fonds"), le plus grand fournisseur canadien d'enveloppes standards et sur mesure (TSX:SXP.UN), a annoncé aujourd'hui ses résultats du troisième trimestre terminé le 30 septembre 2007.

Les données financières suivantes comprennent les résultats du Fonds couvrant la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2007 et la période de 184 jours terminée le 30 septembre 2006 ainsi que les résultats de Supremex pour la période du 1er janvier au 30 mars 2006. Il est important de souligner que les résultats de NPG ont été inclus que pour une période de 53 jours au troisième trimestre puisque son acquisition n'a été complétée que le 9 août 2007.

Au cours du troisième trimestre de l'exercice 2007, le Fonds a rapporté des produits d'exploitation de 46,4 millions $ comparativement à 48,6 millions $ pour le trimestre terminé le 30 septembre 2006, soit une diminution de 2,2 millions $ ou 4,5 %. Cette baisse provient essentiellement des ventes aux Etats-Unis. Les produits d'exploitation réalisés au Canada, incluant un apport de 3,6 millions $ de NPG, ont augmenté de 0,4 million $ ou 1,0 %, passant de 40,4 millions $ à 40,8 millions $. Les produits d'exploitation réalisés aux Etats-Unis ont diminué de 2,6 millions $ ou 31,7 %, passant de 8,2 millions $ à 5,6 millions $.

La hausse des produits d'exploitation au Canada est attribuable à la comptabilisation des ventes de 3,6 millions $ de NPG suite à son acquisition au cours du trimestre. En excluant cet apport, les produits d'exploitation au Canada auraient diminué de 3,2 millions $. Ce recul est imputable à la réduction de 9,3 % du volume des ventes, lequel a toutefois été atténué par une augmentation de 1,3 % du prix de vente moyen. Le ralentissement du marché des revendeurs et du publipostage ainsi que la faiblesse généralisée du marché expliquent la diminution du volume.

La vigueur du dollar canadien a eu un impact négatif important sur nos produits d'exploitation du trimestre aux Etats-Unis où le prix de vente moyen a reculé de 7,5 %, principalement en raison de la hausse de 6,8 % du dollar canadien. Le nombre d'unités vendues dans ce marché a diminué de 25,8 % par rapport au troisième trimestre de 2006. Il devient très difficile d'être compétitif sur le marché américain compte tenu d'un dollar canadien qui se transige plus haut que la parité, ce qui affecte le volume des ventes.

Le BAIIA du troisième trimestre s'est élevé à 10,9 millions $ par rapport à 12,1 millions $ pour la période équivalente de 2006, soit une baisse de 1,2 million $ ou 9,9 %. Le BAIIA généré par NPG s'est élevé à 0,5 million $ pour la période de 53 jours depuis son acquisition.

Le bénéfice net du troisième trimestre s'est élevé à 6,4 millions $ ou 0,21 $ par part comparativement à 8,0 millions $ ou 0,25 $ par part pour la période équivalente de 2006, soit une baisse de 1,6 million $ ou 20 %.

L'encaisse distribuable du troisième trimestre s'est élevée à 9,8 millions $ ou 0,31 $ par part et à 27,1 millions $ ou 0,87 $ par part depuis le début de 2007. Le ratio de distribution du Fonds, soit les fonds distribués en pourcentage des fonds générés aux fins de distribution, s'est élevé à 92,3 % pour le trimestre et 99,6 % depuis le début de l'exercice.

Les flux de trésorerie d'exploitation se sont établis à 12,9 millions $ au troisième trimestre de 2007 comparativement à 16,3 millions $ pour la période équivalente de l'an dernier.

"Malgré un environnement difficile, nos résultats et notre ratio de distribution à 92,3 % pour le trimestre sont acceptables, et sommes heureux du rythme très rapide de l'intégration de NPG," a déclaré Gilles Cyr, président et chef de la direction du Fonds.

"A nouveau, le troisième trimestre a posé son lot de défis, principalement en raison de la force du dollar canadien qui exerce encore une pression sur nos prix de vente au Canada puisque les importations sont moins chères. Mais l'impact négatif le plus important s'observe sur nos ventes en territoire américain où le volume et le prix de vente moyen sont affectés. Il est de plus en plus difficile pour Supremex d'exporter aux Etats-Unis.

Sur une note positive, nos marges se sont améliorées par rapport au deuxième trimestre. Nous avons réduit notre main-d'oeuvre afin de s'ajuster à la diminution des commandes reçues durant le trimestre. Cette mesure a atténué l'impact de la baisse du volume des ventes sur notre bénéfice.

L'intégration de NPG se déroule très bien. Depuis son acquisition, nous avons mis en place diverses synergies et la plupart de celles-ci commenceront à générer des résultats dès le quatrième trimestre. En novembre, nous fermerons notre installation de NPG à Winnipeg et tous les postes salariés en Ontario seront centralisés, ce qui réduira d'environ 40 le nombre d'employés.

Les conditions du marché ainsi que la très bonne qualité des équipements de NPG nous incitent à revoir notre programme d'investissement en immobilisations, ce qui explique le très faible niveau de dépenses en capital au cours du trimestre.

La contribution positive de NPG est appelée à s'intensifier au cours des prochains trimestres. De plus, le quatrième trimestre correspond généralement à la période la plus active de l'année. Ces deux facteurs nous permettent donc de maintenir notre distribution mensuelle à son niveau actuel.

Bien que le contexte demeure difficile, Supremex continue à mieux performer que ses pairs et demeure profitable. Le cours de nos parts est clairement sous-évalué et ne reflète aucunement la contribution positive de l'acquisition de NPG. C'est pourquoi je suis heureux d'annoncer que le conseil des fiduciaires vient d'approuver un programme de rachat de parts dans le cours normal des activités ayant pour objectif de racheter jusqu'à 2 000 000 de parts à la bourse au cours des douze prochains mois," de conclure Gilles Cyr.

Depuis le début de l'exercice, les produits d'exploitation du Fonds se sont élevés à 137,8 millions $ comparativement à 145,8 millions $ pour les neuf premiers mois de 2006, soit une baisse de 8,0 millions $ ou 5,5 %. Les produits d'exploitation de l'exercice en cours incluent des ventes de 3,6 millions $ réalisées par NPG durant une période de 53 jours. Le BAIIA rajusté des neuf premiers mois de 2007 s'est élevé à 31,6 millions $ comparativement à 35,8 millions $ pour la période équivalente de 2006, soit une diminution de 4,2 millions $ ou 11,2 %. En excluant le BAIIA généré par NPG, le BAIIA rajusté de la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2007 s'est élevé à 31,1 millions $.

Appel conférence

Un appel conférence portant sur les résultats du troisième trimestre sera transmis sur les sites http://supremex.com et http://events.onlinebroadcasting.com/supremex/110607/index.php?l=fr à 10h30, heure de l'Est, le 6 novembre 2007 et il sera disponible subséquemment sur ces sites Internet.

Enoncés prospectifs

Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs liés au rendement futur du Fonds. Ces énoncés sont fondés sur nos hypothèses, attentes et estimations actuelles à propos de la croissance, des résultats d'exploitation, de la performance et des opportunités futurs de Supremex. L'information prospective qui figure dans le présent communiqué est fondée sur les estimations, les attentes et les hypothèses actuelles de la direction ainsi que sur l'information disponible du Fonds à la date des présentes. Les énoncés prospectifs, sont assujettis à certains risques et incertitudes, et les résultats réels pourraient différer de manière importante de ces conclusions, prévisions ou projections énoncées dans cette information prospective. Les risques et incertitudes sont abordés tout au long du rapport de gestion pour l'exercice 2006 et, notamment, à la rubrique " Facteurs de risque ". Par conséquent, les lecteurs ne devraient pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs. Le Fonds n'a pas l'intention ni l'obligation de mettre à jour ou de réviser ces énoncés prospectifs, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou autrement à moins d'y être tenu selon les lois sur les valeurs mobilières applicables.

Pour obtenir plus de détails, veuillez vous référer aux états financiers ci-joints. Les états financiers ainsi que le rapport de gestion sont disponibles sur les sites http://www.sedar.com et http://supremex.com.

Mesures non conformes aux PCGR

Le BAIIA désigne le bénéfice découlant des activités poursuivies avant frais de financement nets, impôts sur les bénéfices, amortissement des immobilisations corporelles, des actifs incorporels, de la rémunération différée et du gain à la cession de matériel et d'outillage.

Le BAIIA rajusté est le BAIIA rajusté pour tenir compte de la conversion, à la clôture du financement public, d'une partie du régime d'intéressement de la direction de Supremex en parts du Fonds ainsi que de la charge non monétaire reliée à la réévaluation des stocks à leur juste valeur estimative au moment de l'acquisition de Supremex par le Fonds.

La direction estime que l'encaisse distribuable est une mesure de rendement généralement utilisée par les fonds de revenu canadiens comme indicateur de la performance financière L'encaisse distribuable est définie comme étant les flux de trésorerie des activités d'exploitation ajustés de la variation nette des soldes hors caisse du fonds de roulement, de la variation des obligations au titre des avantages complémentaires de retraite, de la variation de l'actif au titre des prestations de retraite constituées, de la charge non monétaire reliée à la réévaluation des stocks et des investissements nets en capital de maintien. L'encaisse distribuable est importante car elle donne aux investisseurs une indication de l'encaisse disponible à des fins de distribution aux porteurs de parts.

Le BAIIA, le BAIIA rajusté et l'encaisse distribuable ne constituent pas des mesures du rendement selon les PCGR et n'ont pas de significations normalisées prescrites par les PCGR. Par conséquent, le BAIIA, le BAIIA rajusté et l'encaisse distribuable peuvent ne pas être comparables à des mesures similaires présentées par d'autres émetteurs. Les investisseurs sont avisés que le BAIIA, le BAIIA rajusté et l'encaisse distribuable ne doivent pas être considérés comme des mesures de remplacement du bénéfice net établis conformément aux PCGR comme indicateurs du rendement du Fonds ou comme des mesures de remplacement des flux de trésorerie d'exploitation, d'investissement et de financement comme mesure de la liquidité et des flux de trésorerie.

A propos du Fonds

Le Fonds de revenu Supremex est le plus grand fabricant et distributeur d'une vaste gamme d'enveloppes génériques et personnalisées et de produits connexes au Canada. Avec 12 installations manufacturières dans huit villes situées dans sept provinces, Supremex est le seul fabricant national d'enveloppes au Canada et compte environ 860 employés. Cette présence nationale lui permet de fabriquer des produits en réponse aux exigences de grands clients nationaux, comme d'importantes sociétés canadiennes, des revendeurs nationaux et des organismes publics, de même que des marchands de papier et des fournisseurs de processus et de solutions.



Fonds de revenu Supremex
Rapprochement du BAIIA et du BAIIA rajusté au bénéfice net
(Non vérifié)


Période de Période de
trois mois trois mois
terminée le terminée le
30 septembre 2007 30 septembre 2006
--------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net de la période 6 446 436 7 956 932

Plus (moins):
Amortissement des immobilisations
corporelles 1 102 098 894 648
Amortissement des actifs incorporels 1 469 650 1 405 500
Amortissement de la rémunération
différée 1 323 723 1 476 165
Perte (gain) à la cession
d'immobilisations corporelles (12 126) (145 958)
Frais de financement, montant net 1 223 766 970 023
Recouvrement d'impôts sur les
bénéfices (677 272) (410 802)

--------------------------------------------------------------------------
BAIIA et BAIIA rajusté 10 876 275 12 146 508
--------------------------------------------------------------------------

Fonds de revenu Supremex
Rapprochement de l'encaisse distribuable aux flux de trésorerie
d'exploitation
(Non vérifié)


Période de Période de
trois mois trois mois
terminée le terminée le
30 septembre 2007 30 septembre 2006
--------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie d'exploitation 12 912 995 16 332 536

Plus (moins):
Variation nette des soldes hors
caisse du fonds de roulement (2 991 610) (5 601 397)
Variation des obligations au titre
des avantages complémentaires de
retraite 4 500 4 000
Variation des actifs au titre des
prestations de retraite constituées (250 800) 251 467
Investissements en capital de
maintien 78 446 (612 818)

--------------------------------------------------------------------------
Encaisse distribuable 9 753 531 10 373 788
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------

Renseignements

  • Fonds de revenu Supremex
    Stéphane Lavigne, CA
    Vice-président et chef de la direction financière
    514-595-0555