ASSOCIATION NATIONALE DES EDITEURS DE LIVRES

ASSOCIATION NATIONALE DES EDITEURS DE LIVRES

01 nov. 2007 12h00 HE

Forum sur la littérature nationale : Le milieu prend l'initiative d'un train de mesures

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 1 nov. 2007) - - La deuxième phase du Forum sur la littérature nationale, une initiative de l'Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) et de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ), a donné aujourd'hui la parole à pas moins de vingt organismes et institutions du milieu du livre qui ont annoncé les mesures qu'ils mettront en place dans les prochains mois afin de favoriser la visibilité et l'accessibilité à la littérature québécoise. "Un tel rassemblement dans le milieu du livre est un événement de premier plan dans la courte histoire de notre littérature" a souligné Gaston Bellemare, président de l'ANEL, et Stanley Péan, président de l'UNEQ, de renchérir "De ce chemin de Damas qui est le nôtre et au bout duquel nous arrivons donc aujourd'hui, nous espérons le changement d'attitude radical qui nous permettra de relever tous les défis que posent notre projet de conquête d'un espace tenu pour nécessaire à la prospérité de notre littérature... ".

De l'auteur aux multiples diffuseurs

Au chapitre des annonces, elles viennent de toutes parts, tant du domaine de la création que de ceux de la diffusion et de la promotion du livre québécois. Notamment :

- La création d'un fil RSS de Memento sur les nouveautés québécoises avec mises à jour quotidiennes, un projet de la Société de gestion de la Banque de titres de langue française.

- La création d'un prix littéraire remis aux éditeurs, dans quatre catégories, poésie, roman, nouvelle et jeunesse, initiative de l'Association québécoise des professeurs de français, avec la collaboration de l'ANEL. Ces prix littéraires seront accompagnés d'un crédit de 1 000 $ offert par Marquis Imprimeur.

- L'engagement de l'UNEQ est de veiller à l'aboutissement d'un projet de portail consacré exclusivement à la littérature québécoise, avec des outils spécifiques - base de données, carnets d'adresses de tous les passeurs, fil de presse ciblé et bulletin Web consacré à l'actualité éditoriale québécoise - visant à maximiser la pénétration de l'information. Enfin, ce portail pourrait être le lieu de diffusion d'un cybermagazine, une émission uniquement dédiée au livre d'ici et diffusée à l'échelle planétaire via l'Internet.

- L'injection de 165 000 $ pour une campagne de publicité sur trois ans et la mise en ligne d'un site Internet en soutien à la promotion de la littérature québécoise, un engagement des associations de libraires indépendants (ALQ, LES LIQ et les 84 librairies du Nouveau réseau des libraires, pour la promotion du livre et de la lecture).

- La confirmation du Conseil des Arts du Canada qu'il consentira au livre une juste portion des 30 M$ prévus dans son plan stratégique pour 2008-2009.

- La création d'un centre de documentation regroupant l'ensemble de la production québécoise en science-fiction, en fantastique et en fantasy, un engagement de la corporation Passeport pour l'imaginaire - connue jusqu'à tout récemment sous le nom de Corporation du Grand Prix de la science-fiction et du fantastique québécois.

- L'ANEL s'engage à offrir gratuitement une place de choix clairement identifiée aux 12 lauréats de prix d'importance remis au Québec et ce, dans les tous les salons du livre internationaux auxquels Québec Edition participe.

- La mise en place d'une stratégie de vente et de mise en marché du livre québécois de plus en plus agressive par le groupe Archambault inc. et l'augmentation du nombre de titres québécois dans ses 15 succursales, autant dans les romans, la littérature jeunesse que les bandes dessinées.
- Une journée consacrée exclusivement à la promotion du livre québécois dans les quelque 1 000 bibliothèques publiques du Québec lors de la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur, le 23 avril, un engagement des Bibliothèques publiques du Québec, du Réseau BIBLIO du Québec et de Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

- La création d'un Prix Reconnaissance qui soulignera l'apport essentiel d'un éditeur à la vie des Salons du livre, engagement pris par l'Association québécoise des Salons du livre.

- La création d'une rubrique réservée aux 12 prix littéraires québécois dans chaque numéro Internet du magazine Livre d'ici.

Et davantage...

La balle aux gouvernements

Les travaux du Forum sur la littérature nationale ont débuté en mars dernier et ont donné lieu à des discussions en profondeur sur la place du livre québécois dans nos écoles, nos institutions et sur le marché étranger. Les partenaires du milieu ainsi réunis ont identifié les différentes problématiques entourant la promotion et la vente du livre québécois et se sont entendus pour y apporter des solutions, chacun à sa mesure, qu'ils ont rendu publiques dans cette deuxième phase du Forum tenue aujourd'hui. Plus forts et solidaires que jamais, les acteurs du milieu du livre lancent maintenant la balle aux gouvernements pour qu'ils annoncent à leur tour les mesures qu'ils entendent prendre pour appuyer ces efforts considérables qui ont été déployés dans le milieu.

La suite logique... le droit d'auteur

Gaston Bellemare et Stanley Péan ont clos le sommet par un appel à la solidarité du milieu sur la question du droit d'auteur. Au terme des mesures ainsi prises, tous les maillons de la chaîne du livre, de l'auteur aux diffuseurs, sont conviés à se rallier au mouvement pour la défense du droit d'auteur et à se battre contre l'introduction éventuelle de "l'exception pédagogique" au projet de réforme de la loi fédérale sur le droit d'auteur évoqué lors du dernier discours du Trône. Plus que jamais, le milieu du livre devra se serrer les coudes pour empêcher que les milieux scolaires soient exemptés de l'obligation de verser des redevances aux ayants droit.

La tenue du Forum sur la littérature nationale a été rendue possible grâce à l'apport financier de la Société de développement des entreprises culturelles du Québec, du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Patrimoine canadien (PADIE).

Ont annoncé des mesures au Forum sur la littérature nationale :

Association nationale des éditeurs de livre

Union des écrivaines et des écrivains québécois

Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Les Bibliothèques publiques du Québec

Réseau BIBLIO du Québec

Association québécoise des professeurs de français

Marquis Imprimeur

Banque de titres de langue française

Conseil des Arts de Montréal

Réseau COOPSCO

Groupe Archambault inc.

Renaud-Bray

Association des libraires du Québec

Association des Salons du livre du Québec

Association des distributeurs exclusifs en langue française

Corporation Passeport pour l'imaginaire

Télé-Québec

Le Devoir

La Presse

Magazine Livre d'ici

Conseil des Arts du Canada

Société de développement des entreprises culturelles du Québec

Renseignements