Groupe GDG Environnement Ltée
TSX CROISSANCE : GDG

Groupe GDG Environnement Ltée

22 avr. 2010 19h58 HE

GROUPE GDG ENVIRONNEMENT - La Société annonce ses résultats financiers pour 2009 et confirme le maintien de son plan de croissance

TROIS-RIVIERES, QUEBEC--(Marketwire - 22 avril 2010) - Groupe GDG Environnement (YSX CROISSANCE:GDG) (la « Société » ou « GDG »), entreprise spécialisée en stratégies d'intervention pour la santé environnementale, a dévoilé aujourd'hui ses résultats financiers pour l'exercice terminé le 31 décembre 2009. Au terme d'une année particulièrement difficile en raison de la récession et de la crise économique mondiale, la Société a quand même  tenu à maintenir ses investissements en matière de recherche et développement, ce qui a contribué à produire une perte de 525 000 $, comparativement à un gain de 701 000 $ (ajusté à 126 000$ si on exclut un montant de 575 000$ qui provenait d'un produit d'assurance-vie non récurrent) lors de l'exercice précédent. Ses revenus d'exploitation se sont établis à 7 078 000 $, en baisse de 8,8 % par rapport aux résultats de l'exercice précédent. Le résultat de base, dilué par action, a connu un rendement négatif de 0,01 par rapport à un rendement positif de 0,02 en 2008.

Compte tenu du ralentissement de ses activités lié à l'incertitude créée par la crise économique chez ses principaux clients, GDG s'est donc activée à la continuité de son plan de croissance. Elle a ainsi redéployé ses ressources vers d'autres activités, notamment dans ses programmes de recherche et développement et en développement des affaires, en vue d'investir de nouveaux créneaux et d'exporter son savoir-faire. Au cours de l'exercice, Groupe GDG Environnement a également pris les dispositions pour renforcer son positionnement dans ses secteurs d'intervention, de façon à être pleinement en mesure de tirer avantage de la reprise du cycle économique.

Dans ce contexte, Groupe GDG Environnement a énoncé deux objectifs principaux pour soutenir sa croissance : occuper la position prédominante de son secteur au Canada dans le contrôle intégré biorationnel des insectes piqueurs et des vecteurs de maladies, et diversifier ses opérations dans de nouveaux créneaux en vue d'atténuer la saisonnalité de ses entrées de revenus. C'est dans cette optique que GDG a établi un programme de recherche et développement dans le domaine d'activité complémentaire de la détection en temps réel et du contrôle biologique des cyanobactéries (algues bleu-vert) dans les milieux aquatiques.

Faits saillants de l'entreprise en 2009

  • Homologation du produit Ragweed off pour le contrôle des aéroallergènes.
  • Embauche d'un expert confirmé en nanotechnologie et en biocapteurs pour occuper le poste de directeur de l'équipe de recherche et développement.
  • Lancement d'opérations à grande échelle de la majorité des contrats au Québec pour le contrôle écologique de l'herbe à poux en partenariat avec une entreprise spécialisée de Québec.

Le tableau suivant résume les états financiers consolidés (extrait) :

GROUPE GDG ENVIRONNEMENT LTÉE DONNÉES EXTRAITES DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS – RÉSULTATS  
(En milliers de dollars ) Exercice terminé le le 31 décembre 2009   Exercice terminé le le 31 décembre 2008  
Chiffre d'affaires 7 078 $   7 762 $  
Coût des contrats 4 694 $   5 159 $  
Bénéfice Brut 2 384 $   2 603 $  
  33,7 % 33,5 %
Frais de vente et administration 1 914 $   1 783 $  
Frais de recherche et développement avant crédit d'impôt à la recherche et développement 225 $   33 $  
Crédit d'impôt à la recherche et développement (147)$   -  
BAIIA (1) 392 $   787 $  
Frais financiers 712 $   463 $  
Amortissement des immobilisations corporelles 294 $   274 $  
Total frais d'exploitation 2 998 $   2 553 $  
Bénéfice (perte) avant les éléments suivants : (614) $   50 $  
Autres charges (produits) 2 $   (588) $  
Bénéfice (perte) avant impôts sur les bénéfices (616) $   638 $  
Impôts recouvrés sur les bénéfices 91 $   63 $  
Bénéfice net (Perte nette) (525) $   701 $  
Résultat de base et dilué par action (0,01) $   0,02 $  
         
         
(1) La Société utilise une seule mesure financière qui n'est pas compatible avec les PCGR canadiens, soit le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA). Une telle mesure est utilisée étant donné que la direction croit qu'elle fournit de l'information utile à propos de la performance et des résultats des opérations de la Société. Une telle mesure non conforme aux PCGR n'a aucune signification standardisée telle que prescrite par les PCGR et n'est pas nécessairement comparable à des mesures similaires nommées chez d'autres entreprises et ne devrait pas être considérée seule.

Exercice se terminant le 31 décembre 2009

Le chiffre d'affaires pour l'exercice terminé le 31 décembre 2009 a été de 7 077 639 $ comparativement à 7 762 302 $ pour l'exercice terminé le 31 décembre 2008, soit une diminution de 8,8 %.

La diminution du chiffre d'affaires pour l'exercice terminé le 31 décembre 2009 est due au contexte économique qui prévalait à ce moment, entraînant une forte compétition et une pression à la baisse sur les prix. Malgré ce contexte, la Société a pu maintenir son positionnement stratégique dans l'obtention de contrats et a de plus lancé ses opérations dans le domaine du contrôle de l'herbe à poux grâce à l'homologation de son produit développé à l'interne, le « Ragweed Off ».

Le bénéfice brut de l'exercice terminé le 31 décembre 2009 est de 2 383 783 $, soit 33,7 % du chiffre d'affaires comparativement à 2 602 797 $, soit 33,5 % pour la même période en 2008; le bénéfice brut a donc été maintenu à un taux comparable malgré une baisse du chiffre d'affaires en 2009.

Les efforts déployés au cours de l'exercice terminé le 31 décembre 2009, soit des dépenses en recherche et développement totales de 225 992 $ avant crédit d'impôts, témoignent de la stratégie de Groupe GDG Environnement de développer de nouveaux créneaux et d'exporter son savoir-faire, alors que ces dépenses s'élevaient à 33 402 $ pour la même période en 2008.

La perte nette au 31 décembre 2009 est de 525 148 $ comparativement à un bénéfice net de 701 000 $ au 31 décembre 2008, comportant un produit d'assurance-vie non récurrent de 575 000 $. Excluant le produit de l'assurance-vie mentionné ci-haut, la Société aurait généré un bénéfice net de 126 000 $ pour la période de douze mois se terminant le 31 décembre 2008, comparativement à une perte nette de 525 148 $ pour la même période en 2009.

Au 31 décembre 2009, la trésorerie de la Société était de 1 004 582 $ comparativement à 1 161 731 $ au 31 décembre 2008.

Les états financiers annuels de la Société, ainsi que les commentaires et analyse du rapport de gestion, seront disponibles sur www.sedar.com et sur www.groupegdg.com

Aperçu

Plus que jamais, environnement et santé publique sont des préoccupations quotidiennes pour tous. De plus en plus sensibilisés aux enjeux environnementaux, les citoyens démontrent une préoccupation constante à l'égard de leur qualité de vie. La santé des populations a acquis le statut de priorité universelle, dans un contexte où les maladies épidémiques émergentes se multiplient et deviennent d'importantes sources d'inquiétude à l'échelle planétaire. Plusieurs facteurs de nuisance liés à l'éclosion de ces maladies trouvent leurs sources dans les modifications apportées aux milieux humides, là où la technologie de Groupe GDG Environnement peut intervenir efficacement. La demande pour les services de la Société est donc appelée à connaître une croissance à court, moyen et long terme, tant au Québec et au Canada – où la Société détient le tiers des parts du marché – qu'à l'échelle mondiale.

C'est pour satisfaire à cette demande que GDG s'est dotée d'un plan de développement qui misera sur une croissance par acquisition et par l'exportation de son savoir-faire, ainsi que par le développement de nouveaux créneaux comme la détection et le traitement des cyanobactéries  (algues bleu-vert) dans les milieux aquatiques.

Avis- Assemblée annuelle des actionnaires

La prochaine assemblée des actionnaires aura lieu le 25 mai 2010 à 14 h 00, au siège social de la Société : 430 St-Laurent, 2e étage, Trois-Rivières, Québec.

À propos de Groupe GDG Environnement (www.groupegdg.com)

Depuis 1980, Groupe GDG Environnement, chef de file canadien dans le contrôle intégré des insectes piqueurs, offre une gamme étendue de services environnementaux axés sur l'amélioration de la qualité de la vie et la protection de la santé publique, principalement par le contrôle biologique des insectes piqueurs, le contrôle des moustiques vecteurs de maladies, ainsi que la surveillance et la prévention du virus du Nil occidental au Canada.

Groupe GDG Environnement exploite 4 divisions : GDG Environnement, fer de lance en contrôle biologique des insectes piqueurs et des vecteurs de maladies, GDG Aviation qui réalise toutes les opérations aériennes du groupe, Diamond Sylvico, filiale du nord québécois solidement implantée dans la communauté Cree du Québec et Groupe Bio Service qui complète l'offre de services de GDG Environnement.

Commercialisant son expertise dans tout le pays, l'entreprise est forte d'une solide équipe de professionnels et de techniciens totalisant près de 200 personnes en période estivale. Ayant réalisé plus de 500 mandats à l'échelle nationale, Groupe GDG Environnement ltée est le plus important acteur au Canada en contrôle biologique des insectes piqueurs et en gestion des vecteurs de maladies.

Groupe GDG Environnement est inscrite à la Bourse de croissance TSX sous le symbole GDG.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Renseignements

  • GROUPE GDG ENVIRONNEMENT
    Isabelle Martin, Vice-présidente, exploitation,
    Secrétaire et chef de la direction financière
    819-373-3097 poste 130
    Isabelle.martin@gdg.ca