Corporation de Sécurité Garda World
TSX : GW

Corporation de Sécurité Garda World

15 sept. 2009 07h00 HE

Garda annonce de solides résultats pour le deuxième trimestre

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 15 sept. 2009) - Corporation de Sécurité Garda World (TSX:GW) (Garda), l'une des entreprises mondiales les plus réputées en matière de Transport de valeurs, de Sécurité physique et de Services conseils en gestion du risque, a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le deuxième trimestre terminé le 31 juillet 2009.



Faits saillants pour le second trimestre terminé le 31 juillet 2009

- Le bénéfice net s'est chiffré à 4,0 millions $ (ou 0,13 $ par action),
comparativement à une perte nette de 1,2 millions $ (ou une perte nette
de 0,04 $ par action) pour T2-09 reflétant ainsi une solide performance
opérationnelle et de meilleurs contrôles des coûts.

- Le BAIIA a connu une hausse de 28 % pour se chiffrer à 29,3 millions $
comparativement à 22,8 millions $ pour T2-09.

- Le secteur de la Sécurité physique a augmenté son BAIIA de 31 % en
raison des marges bénéficiaires plus élevées et d'une gestion des coûts
plus serrée.

- Le secteur du Transport de valeurs a amélioré son BAIIA de 22 % grâce à
l'augmentation des marges bénéficiaires ainsi qu'à une réduction des
dépenses en dépit d'une diminution marquée du volume d'affaires aux
Etats-Unis.

- Les revenus ont augmenté de 1,5 % en dépit d'un environnement économique
difficile particulièrement pour les opérations de Transport de valeurs
aux Etats-Unis.

- Le secteur de la Sécurité physique a connu une hausse de revenus de 1,5
% en dépit d'un environnement économique difficile et de la révision de
son portfolio client.

- Le secteur du Transport de valeurs a augmenté ses revenus de 1,6 % en
dépit d'une réduction marquée du volume des opérations aux Etats-Unis
due à un environnement économique difficile. Le Transport de valeurs
canadien a connu une performance solide et a accru ses revenus de
3,8 %.

- La marge brute d'autofinancement a augmenté de 98 % pour atteindre
16,9 millions $.

- La diminution de la dette de 110,4 millions $ depuis janvier 2009 a été
possible en raison du remboursement de 54 millions $ suite à la vente des
opérations de gardiennage américaine et mexicaine ainsi que de
l'appréciation du dollar canadien par rapport au dollar US.

- La dette bancaire totale se chiffre à 494 millions $ comparativement à
586 millions $ en janvier 2009.

- Les efforts en vue d'atteindre de meilleures efficacités opérationnelles
ont contribué à générer des marges bénéficiaires plus élevées et des flux
de trésorerie accrus et ce, en dépit du ralentissement économique aux
Etats-Unis.


"Nous avons amélioré la performance de nos opérations grâce à un focus de tous les instants sur l'exécution et la qualité des services rendus. Cette plus grande efficacité permet à Garda de générer de meilleures marges bénéficiaires et des flux de trésorerie accrus et ce, en dépit du climat actuel aux Etats-Unis", a déclaré Stéphan Crétier, président et chef de la direction. "Notre capacité à travailler avec nos principaux clients afin qu'ils capitalisent sur de nouvelles occasions d'affaires, tout en s'adaptant aux nouvelles dynamiques de marché, nous permettra d'aider ceux-ci à atteindre leurs objectifs d'affaires tout en priorisant notre propre performance à long terme."

"Nous avons progressé dans nos objectifs de réduction de dette nous permettant ainsi de rehausser notre flexibilité financière. De plus, nous continuerons de bénéficier de nos initiatives de contrôle de coûts et d'efficacité opérationnelle réalisées depuis le début de l'année. La discipline et la rigueur de ces initiatives sont maintenant intégrées à notre modèle d'affaires permettant ainsi à toutes nos unités d'affaires de continuer à s'améliorer. Nous demeurons prudents mais considérons que lorsque les conditions de marché s'amélioreront, Garda sera bien positionnée pour capitaliser sur de nouvelles opportunités d'affaires", a conclu Stéphan Crétier.



FAITS SAILLANTS FINANCIERS

-------------------------------------------------------------------------
En milliers de dollars à l'exception
des montants par action. T2 2010 T2 2009 T2 2008
-------------------------------------------------------------------------

Revenus des activités poursuivies 273 020 268 913 277 749

Bénéfice avant intérêts, impôts sur
les bénéfices et amortissement
("BAIIA") des activités
poursuivies(1) 29 275 22 840 19 995

Bénéfice avant frais financiers
et impôts sur les bénéfices des
activités poursuivies 16 527 10 632 7 704

Bénéfice net (perte nette) de la
période 4 044 (1 202) (1 342)

Bénéfice net (perte nette) de base
par action 0,13 (0,04) (0,09)

Bénéfice net (perte nette) dilué
par action 0,13 (0,04) (0,09)

Marge brute d'autofinancement(1) 16 884 8 520 12 513

Total des actifs 822 855 957 591 957 203

Total de la dette à long terme 553 599 623 458 620 184
-------------------------------------------------------------------------

(1) La marge brute d'autofinancement et le BAIIA (bénéfice avant
intérêts, impôts sur les bénéfices et amortissement) ne sont pas des
mesures de performance conformes aux PCGR canadiens.


PERSPECTIVE

Garda continue de bénéficier des initiatives de contrôle de coûts et d'amélioration d'efficacité amorcées lors de la récente révision de ses opérations. Ces efforts contribueront à améliorer la performance de l'ensemble de l'entreprise. Pour le reste de cette année financière, Garda gardera le cap sur ses objectifs clés afin de créer de la valeur pour ses actionnaires. Pour chaque unité d'affaires, l'entreprise compte capitaliser sur d'excellentes opportunités d'augmenter ses revenus.

Transport de valeurs

Garda mise sur la commercialisation de nouvelles technologies permettant d'offrir des solutions innovatrices à ses clients. De plus, l'entreprise crée de la valeur en maximisant le potentiel de croissance que représente l'impartition des banques pour leur gestion du numéraire et de certains marchés niches du secteur du commerce de détail en Amérique du Nord.

Sécurité physique

Dans le but de solidifier sa position de chef de file au Canada, Garda pose des gestes concrets, notamment, en améliorant son portfolio client, en bâtissant une offre de qualité supérieure, en renforçant son image de marque et en améliorant ses processus internes pour rehausser ses efficacités opérationnelles.

Services conseils en gestion du risque

Garda recentre ses opérations et ses efforts sur les marchés clés dont les ressources naturelles, le développement, les agences gouvernementales et les organismes humanitaires permettant ainsi une croissance plus élevée afin de maximiser le potentiel de cette lucrative unité d'affaires. Entre autres, l'entreprise continue son expansion au Kurdistan et en Irak, travaille vers une solide profitabilité en Afghanistan et au Pakistan, en plus de développer de nouveaux marchés en Amérique Latine et en Afrique du Nord.

ANALYSE PAR LA DIRECTION DE LA SITUATION FINANCIERE ET DES RESULTATS D'EXPLOITATION

Revenus

Pour le trimestre terminé le 31 juillet 2009 les revenus s'élèvent à 273 020 $, comparativement à 268 913 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, une augmentation de 4 107 $ ou 1,5%. L'augmentation est attribuable à l'effet net de l'appréciation du dollar US par rapport au dollar canadien entre T2 2009 et T2 2010 et une diminution de 10% des revenus générés par le secteur du Transport de valeurs aux Etats-Unis marqué par le ralentissement économique.

Pour la période de six (6) mois terminée le 31 juillet 2009, les ventes s'élèvent à 552 251 $ comparativement à 532 530 $ pour la période correspondante de l'exercice précédent, représentant une croissance de 19 721 $ ou 3,7%. Cette augmentation des revenus est générée principalement par l'appréciation du dollar US par rapport au dollar canadien entre T2 2009 et T2 2010.

Les revenus du secteur de la Sécurité physique s'élèvent à 121 715 $ pour le trimestre terminé le 31 juillet 2009, comparativement à 119 970 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, une augmentation de 1 745 $ ou 1,5%. Cette hausse des revenus dans le secteur de la Sécurité physique s'explique principalement par l'appréciation du dollar US par rapport au dollar canadien entre T2 2009 et T2 2010. Les revenus du secteur de Transport de valeurs ont atteint 151 305 $ pour le trimestre terminé le 31 juillet 2009, comparativement à 148 943 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, représentant une augmentation de 2 362 $ ou 1,6%. Cette augmentation des revenus s'explique par l'effet net de l'appréciation du dollar US par rapport au dollar canadien entre T2 2009 et T2 2010 et la diminution des revenus au cours du trimestre terminé le 31 juillet 2009 due au ralentissement économique.

Les revenus au Canada s'élèvent à 121 601 $ comparativement à 120 127 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, alors que les revenus aux Etats-Unis et autres ont atteint 151 419 $, comparativement à 148 786 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Bénéfice brut

Le bénéfice brut a augmenté de 12,0%, ou 7 576 $, passant de 63 218 $ pour le trimestre terminé le 31 juillet 2008, à 70 794 $ pour le trimestre terminé le 31 juillet 2009. Cette amélioration du bénéfice brut est attribuable à la performance améliorée du groupe de service conseils en gestion du risque et la performance toujours solide du secteur de Transport de valeurs. Conséquemment, le bénéfice brut des activités poursuivies, calculé en pourcentage de revenus, a augmenté de 23,5% à 25,9%.

Pour la période de six (6) mois terminée le 31 juillet 2009, le bénéfice brut s'élève à 146 081 $ comparativement à 129 429 $ pour la période correspondante de l'exercice précédent, une augmentation de 16 652 $ ou 12,9%. Le bénéfice brut calculé en pourcentage de revenus est passé de 24,3% à 26,5%. L'augmentation s'explique principalement par des économies d'échelle réalisées dans le secteur de Transport de valeurs aux Etats-Unis et la performance améliorée du groupe de service conseil en gestion du risque.

Benéfice net (perte nette) pour la période

Le bénéfice net pour le trimestre terminé le 31 juillet 2009 se chiffre à 4 044 $ (0,13 $ de base et dilué par action), comparativement à une perte nette de 1 202 $ (-0,04 $ de base et dilué par action) pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, une augmentation de 5 246 $ (0,17 $ de base et dilué par action).

Pour la période de six (6) mois terminée le 31 juillet 2009, le bénéfice net a totalisé 6 573 $ (0,21 $ de base et dilué par action) comparativement à 3 343 $ (0,11 $ de base et dilué par action) pour la période correspondante de l'exercice précédent, une augmentation de 3 230 $.

Flux de trésorerie

Activités d'exploitation

Le niveau de trésorerie de la Société pour le trimestre terminé le 31 juillet 2009 est égal à 16 884 $, une augmentation de 8 364 $ ou 98,2% comparativement au niveau de trésorerie de 8 520 $ du trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cette augmentation est due principalement à l'augmentation du bénéfice net de la période.

Les variations des éléments hors-caisse du fonds de roulement ont utilisé des flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation de 2 182 $ pour le trimestre terminé le 31 juillet 2009 comparativement à une utilisation de 1 894 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Les activités d'exploitation ont généré des flux de trésorerie de 14 702 $ au cours du trimestre terminé le 31 juillet 2009 comparativement à des flux de trésorerie générés de 6 626 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Pour la période de six (6) mois terminée le 31 juillet 2009, les activités d'exploitation ont généré des flux de trésorerie de 34 355 $ comparativement à 26 720 $ pour la période correspondante de l'exercice précédent, une augmentation de 7 635 $.

ENONCES DE NATURE PROSPECTIVE

Le présent communiqué de presse contient des énoncés qui pourraient être de nature prospective au sens des lois sur les valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs représentent de l'information ayant trait aux perspectives futures et à des événements anticipés, aux affaires, à l'exploitation, au rendement financier, à la situation financière ou aux résultats de Garda et, dans certains cas, peuvent être introduits par des termes comme " pourrait ", " sera ", " devrait ", " prévoir ", " planifier ", " anticiper ", " croire ", " avoir l'intention de ", " estimer ", " prédire ", " potentiel ", " continuer ", " assurer " ou d'autres expressions de même nature à l'égard de sujets qui ne constituent pas des faits historiques. De manière plus précise, les énoncés concernant les résultats d'exploitation et le rendement économique futurs de la Société, ainsi que ses objectifs et stratégies, représentent des énoncés prospectifs. Ces énoncés se fondent sur certains facteurs et hypothèses, y compris en ce qui a trait à la croissance prévue, aux résultats d'exploitation, au rendement de l'entreprise ainsi qu'aux perspectives et aux occasions, que Garda juge raisonnables au moment de les formuler. Bien que la direction considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction de l'information dont elle dispose au moment de les formuler, elles pourraient s'avérer inexactes. La Société avise le lecteur qu'en raison de la conjoncture économique négative actuelle, les énoncés de nature prospective et les hypothèses sous-jacentes de la Société sont sujets à de plus grandes incertitudes et que, par conséquent, elles pourraient ne pas se réaliser ou les résultats pourraient différer de façon importante des attentes de la Société. Il est impossible pour Garda de prédire avec certitude l'incidence que le ralentissement économique actuel pourrait avoir sur les résultats futurs. Les énoncés prospectifs sont aussi assujettis à certains facteurs, y compris les risques et incertitudes (décrits dans la rubrique
"Incertitudes et principaux facteurs de risque " du rapport de gestion trimestriel terminé le 31 juillet 2009 et du rapport de gestion annuel de 2009 de la Société), qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des prévisions actuelles de Garda. Ces facteurs comprennent des conditions comme l'évolution de la technologie, du marché et de la concurrence, les développements sur le plan des politiques gouvernementales ou de la réglementation, les conditions de l'économie en général, la conception de nouveaux produits et services, l'amélioration de produits et services et la mise en marché de produits concurrentiels offrant des avantages du point de vue de la technologie ou autre, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Société. En conséquence, les événements et résultats futurs pourraient être bien différents de ce que la direction prévoit actuellement. La Société invite le lecteur à ne pas s'appuyer outre mesure sur les renseignements de nature prospective maintenant ou à une quelque autre date. Bien que la direction puisse décider de le faire, rien n'oblige la Société (et elle rejette expressément une telle obligation) à mettre à jour ni à modifier ces renseignements de nature prospective avant le prochain trimestre. Ce communiqué doit être lu conjointement avec les états financiers trimestriels consolidés terminé le 31 juillet 2009 de la Société et les notes complémentaires, préparés conformément aux PCGR du Canada, et le rapport de gestion s'y rapportant. Dans le présent communiqué, tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire.

DEPOT DE L'ANALYSE PAR LA DIRECTION DE LA SITUATION FINANCIERE ET DES RESULTATS D'EXPLOITATION

L'analyse par la direction de la situation financière et des résultats d'exploitation de Garda pour le deuxième trimestre terminé le 31 juillet 2009 a été déposée sur SEDAR le 14 septembre 2009. Elle est disponible le 15 septembre 2009 sur le site internet de l'entreprise http://www.garda.ca dans la section des relations aux investisseurs.

GARDA

Garda (TSX:GW), l'une des plus grandes entreprises de services intégrés en Sécurité physique et en Transport de valeurs au monde sur une base de revenus annualisés, est reconnue pour son savoir-faire dans le traitement de dossiers de sécurité et d'enquêtes des plus complexes. A titre de chef de file dans les services de sécurité et affichant un rythme de croissance parmi les plus élevés, Garda possède des bureaux à travers le Canada et les Etats-Unis, ainsi qu'en Amérique Latine, en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie. Elle bénéficie de l'appui d'un effectif de 45 000 professionnels en mesure d'assurer la prestation de services de haute qualité dans les domaines du Transport de valeurs, de la Sécurité physique, des Services conseils en gestion du risque et des Vérifications préemploi. Son équipe compte des spécialistes de haut niveau parmi les mieux formés et les plus qualifiés de l'industrie. Pour des renseignements supplémentaires, visitez : http://www.garda.ca.

Renseignements