Orbite Aluminae Inc.

31 janv. 2007 11h08 HE

Grande-Vallée : Résultats préliminaires du CEPROCQ sur le procédé d'extraction d'alumine

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 31 jan. 2007) - Exploration Orbite VSPA Inc. (TSX CROISSANCE:ORT.A) annonce que le "Centre d'études des procédés chimiques du Québec (CEPROCQ) a complété avec succès la première phase de son contrat visant le développement d'un procédé d'extraction d'alumine provenant du gîte d'argile de Grande-Vallée. ORBITE vous présente les résultats résultant de cette première phase de travaux.

Les performances obtenues durant les essais laissent prévoir un ratio d'extraction de 20% de la masse en alumine à partir de l'argile brute, qui en contient environ 24%. L'extraction permet d'obtenir de l'alumine ayant une pureté de 99,99% et il est possible, moyennant un ratio d'extraction plus faible, d'atteindre une qualité de plus de 99,999%. Ces niveaux de qualité permettent la fabrication des produits de très haute valeur ajoutée, tels, des fibres optiques de spécialités, des joints chirurgicaux de rechange etc. pour lesquels les marges bénéficiaires peuvent être très grandes. Le procédé développé par le CEPROCQ produit aussi de l'aluminium ionique et du fer ionique de très haute qualité ayant aussi un potentiel commercial.

Selon le Dr Serge Alex, le chercheur principal au CEPROCQ, 'la stratégie technologique utilisée nous a conduit à une extraction ayant un potentiel économique de rentabilité des plus intéressant pour le niveau de pureté de produits recherchés'.

Conformément aux prescriptions du Règlement 43-101 sur les informations concernant les projets miniers, Orbite doit préciser qu'aucune étude de préfaisabilité ou de faisabilité n'a encore été effectuée relativement aux applications qui précèdent.

A propos du CEPROCQ

Le CEPROCQ est un centre de transfert technologique situé à Montréal, dont la mission est de supporter les entreprises ouvrant dans le domaine de la chimie et des secteurs connexes. Depuis sa fondation en 1997, le CEPROCQ a beaucoup ouvré dans le domaine de l'extraction des métaux, créneau dans lequel il a développé des technologies originales. Le ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation du Québec, M. Raymond Bachand, a confirmé la semaine dernière un financement de 4 834 569 $ à l'Institut de chimie et de pétrochimie (ICP) et au CEPROCQ pour accroître leurs laboratoires communs et acquérir des équipements spécialisés.

La Bourse de croissance TSX n'assume aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Renseignements