Groupe Colabor Inc.
TSX : GCL

Groupe Colabor Inc.

07 oct. 2009 15h00 HE

Groupe Colabor Inc. : Conversion en société par actions tout en maintenant le dividende annuel de 1,08$/action

BOUCHERVILLE, QUEBEC--(Marketwire - 7 oct. 2009) - Groupe Colabor Inc. (TSX:GCL) -

DIFFUSION RESTREINTE AU CANADA UNIQUEMENT. CE COMMUNIQUÉ NE DOIT FAIRE L'OBJET D'AUCUNE DIFFUSION AUX ETATS-UNIS PAR L'ENTREMISE D'AGENCES DE TRANSMISSION.

Groupe Colabor Inc. procédait aujourd'hui à la divulgation des résultats de son troisième trimestre terminé le 12 septembre de l'exercice financier se terminant le 31 décembre 2009.

Le 25 août 2009, le Fonds de revenu Colabor (le "Fonds") s'est converti en une société par actions. Cette conversion est discutée plus en détail ci-après.

Faits saillants du troisième trimestre de 2009 par rapport à 2008:

- Conversion en Société par l'acquisition d'environ 130 M $ de pertes fiscales payées 5 M $ à Biotechnologies ConjuChem Inc., soit 0,038$ par dollar de pertes fiscales.

- Légère croissance du BAIIA malgré une réduction des ventes de 11,6 M$ ou 4% des ventes;

- Coefficient du BAIIA sur les ventes est passé de 3,47% en 2008 à 3,62%.

- Augmentation du bénéfice net de 2,4 M$.

Faits saillants des trois premiers trimestres de 2009 par rapport à 2008:

- Augmentation des ventes de 9,4%

- Augmentation du BAIIA de 11,8%

- Augmentation du bénéfice net de 3,6 M$.

Conversion

Arrangement corporatif ayant résulté en la création de Groupe Colabor Inc.

Rappelons que le Fonds est une fiducie à but restreint, à capital variable et non constituée en société, qui avait été établie sous le régime des lois de la province de Québec aux termes d'une déclaration de fiducie datée du 19 mai 2005. Les parts du Fonds étaient transigées à la Bourse de Toronto sous le sigle CLB.UN.

Le 8 juillet 2009, Le Fonds a annoncé son intention de se convertir d'une structure de fiducie de revenu en une société par actions (la "Conversion"). Afin de réaliser la Conversion, Colabor a conclu, à cette date, avec Biotechnologies ConjuChem Inc. ("ConjuChem") une convention d'arrangement (la "convention d'arrangement") aux fins de la réalisation de la Conversion aux termes d'un plan d'arrangement prévu par la loi visant ConjuChem (le "plan d'arrangement") en vertu de l'article 192 de la Loi canadienne sur les sociétés par actions ("LCSA") et la clôture de la Conversion a eu lieu le 25 août 2009, suite à l'approbation des porteurs de parts du Fonds lors d'une assemblée extraordinaire qui a eu lieu le 19 août 2009.

Motifs et avantages de la Conversion

De récentes modifications à la réglementation fiscale fédérale relative aux fiducies intermédiaires de placement déterminées ("FIPD") permettent la conversion d'une fiducie en une société par actions avec report d'impôt si elle est réalisée avant 2012.

Parmi les principaux avantages de la mise en oeuvre de la Conversion par le Fonds, citons notamment :

- un meilleur accès aux marchés des capitaux et une augmentation du nombre d'investisseurs potentiels dans le contexte de la diminution de l'importance du marché des fiducies de revenu ouvertes;

- GCL bénéficiera d'un équivalent estimatif d'environ 130 millions de dollars de pertes fiscales après la Conversion;

- le plan d'arrangement offre un moyen efficace et efficient de convertir une fiducie de revenu en une société par actions en vertu de la législation actuelle; et

- la Conversion a amené une structure du capital simplifiée par l'élimination d'une participation minoritaire résiduelle dans Colabor S.E.C. et une structure d'entreprise plus efficace qui permettra de réduire les frais généraux et administratifs.

Parmi les autres éléments qui furent pris en considération, on compte notamment le dividende trimestriel que GCL prévoit être en mesure de verser et qui correspondra, sur une base trimestrielle, à la distribution en espèces du Fonds pré-conversion, l'absence d'incidences fiscales négatives de la Conversion étant donné le statut fiscal actuel du Fonds, et enfin l'imposition différée de la Conversion de sorte que le Fonds et ses porteurs de parts n'auront aucun impôt sur le revenu à payer par suite de la Conversion.

Détails concernant la Conversion

Suite à la mise en oeuvre de l'arrangement, les porteurs de parts du Fonds ont reçu une action ordinaire de GCL pour chaque part de fiducie du Fonds qu'ils détenaient à la date d'effet de la Conversion. Par ailleurs, aux termes de l'arrangement, GCL a acquis les parts échangeables de Colabor S.E.C. que détenait Investissements Colabor inc. en contrepartie d'actions ordinaires de GCL; Investissements Colabor inc., détient globalement 26 % des actions ordinaires de GCL après l'acquisition de ces parts échangeables. L'élimination de la participation minoritaire résiduelle dans Colabor S.E.C. a donné lieu à une structure du capital simplifiée et à une augmentation d'environ 50 millions de dollars de la capitalisation boursière de GCL par rapport à la capitalisation boursière antérieure du Fonds.

Les débentures convertibles en circulation du Fonds, totalisant 49 millions de dollars, sont devenues, après la Conversion, des débentures convertibles en actions ordinaires de GCL aux mêmes conditions qui étaient applicables à leur conversion en parts de fiducie du Fonds avant la Conversion.

Suite à la réalisation de la Conversion, GCL est indirectement propriétaire et exploitante des entreprises actuelles de Colabor S.E.C. et de ses filiales, et les fiduciaires du Fonds et les dirigeants de la Colabor S.E.C. actuellement en poste sont devenus les administrateurs et dirigeants de GCL.

Il est prévu que GCL versera son premier dividende à ses actionnaires en janvier 2010 pour la période allant de la clôture de l'arrangement jusqu'au 31 décembre 2009.

Pour une description complète du plan d'arrangement, il y a lieu de se reporter à la convention d'arrangement et à la circulaire de sollicitation de procurations du Fonds à l'égard du plan d'arrangement en date du 21 juillet qui ont été déposées par le Fonds sur le site Internet de SEDAR à l'adresse www.sedar.com.

Résultats d'exploitation

Les résultats d'exploitation doivent être lus de concert avec les faits suivants :

- La conversion en société par actions, le 25 août 2009, a modifié la façon de préparer les résultats consolidés;

- Les résultats suivant l'acquisition de Bruce Edmeades ne sont inclus que depuis le 17 mars 2008 pour la période cumulative de 2008 tandis qu'ils le sont depuis le premier janvier pour ce qui concerne la période de 2009;

- Les résultats suivant l'acquisition de Bertrand distributeur en alimentation ne sont inclus que depuis le 28 avril 2008 pour la période cumulative de 2008 tandis qu'ils le sont depuis le premier janvier pour ce qui concerne la période de 2009;

- La période cumulative de 2009 comprend 255 jours comparativement à 250 jours en 2008.



Résultats consolidés (en milliers de dollars, sauf le bénéfice par part,
non vérifiés)

2009-09-12 2008-09-06
(84 jours) (84 jours) Ecart
--------------------------------------------------------------------------
$ $ $ %
Ventes 276 841 100,00% 288 446 100,00% (11 605) -4,02%
--------------------------------------------------------------------------
Bénéfice
avant frais
financiers,
amortissements
et impôts sur
les bénéfices 10 026 3,62% 10 014 3,47% 12 0,12%
--------------------------------------------------------------------------

Frais
financiers 1 404 0,51% 1 813 0,63% (409) -22,56%
Amortissement des
immobilisations 983 0,36% 975 0,34% 8 0,82%
Amortissement
des actifs
incorporels 2 179 0,79% 1 633 0,57% 546 33,44%
--------------------------------------------------------------------------
4 566 1,66% 4 421 1,54% 145 3,28%
--------------------------------------------------------------------------

5 460 1,96% 5 593 1,93% (133) -2,38%

Frais reliés à
la restructu-
ration et à
la conversion
en société 2 125 0,77% 2 125 S/O
--------------------------------------------------------------------------

Bénéfice avant
impôts sur les
bénéfices et
participation
sans contrôle 3 335 1,20% 5 593 1,94% (2 258) -40,37%
--------------------------------------------------------------------------

Impôts sur les
bénéfices
Exigibles (1 642) -0,59% 1 224 0,42% (2 866)-234,15%
Futurs (1 008) -0,36% 297 0,10% (1 305)-439,39%
--------------------------------------------------------------------------
(2 650) -0,95% 1 521 0,52% (4 171)-274,23%
--------------------------------------------------------------------------

Bénéfice avant
participation
sans contrôle 5 985 2,15% 4 072 1,42% 1 913 46,98%
Participation
sans contrôle 1 275 0,46% 1 761 0,61% (486) -27,60%
--------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 4 710 1,69% 2 311 0,81% 2 399 103,81%
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------
Bénéfice de base
et dilué
par part 0,30 $ 0,16 $
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------



2009-09-12 2008-09-06
(255 jours) (250 jours) Ecart
--------------------------------------------------------------------------
$ $ $ %
Ventes 817 508 100,00% 747 196 100,00% 70 312 9,41%
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------
Bénéfice
avant frais
financiers,
amortissements
et impôts sur
les bénéfices 27 727 3,39% 24 797 3,32% 2 930 11,82%
--------------------------------------------------------------------------

Frais
financiers 4 391 0,54% 4 864 0,65% (473) -9,72%
Amortissement
des
immobilisations 2 739 0,34% 2 496 0,33% 243 9,74%
Amortissement
des actifs
incorporels 6 556 0,80% 5 093 0,68% 1 463 28,73%
--------------------------------------------------------------------------
13 686 1,68% 12 453 1,66% 1 233 9,90%
--------------------------------------------------------------------------

14 041 1,71% 12 344 1,66% 1 697 13,75%

Frais reliés à
la restructu-
ration et à la
conversion en
société 2 125 0,26% 0,00% 2 125 S/O
--------------------------------------------------------------------------

Bénéfice avant
impôts sur les
bénéfices et
participation
sans contrôle 11 916 1,46% 12 344 1,65% (428) -3,47%
--------------------------------------------------------------------------

Impôts sur les
bénéfices
Exigibles 202 0,02% 2 543 0,34% (2 341) -92,06%
Futurs 44 0,01% 1 490 0,20% (1 446) -97,05%
--------------------------------------------------------------------------
246 0,03% 4 033 0,54% (3 787) -93,90%
--------------------------------------------------------------------------

Bénéfice avant
participation
sans contrôle 11 670 1,43% 8 311 1,11% 3 359 40,42%
Participation
sans contrôle 4 001 0,49% 4 262 0,57% (261) -6,12%
--------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 7 669 0,94% 4 049 0,54% 3 620 89,40%
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------
Bénéfice de
base et
dilué par part 0,52 $ 0,33 $
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------




Ventes

Ventes (en milliers de dollars, non vérifiés)

2009-09-12
(84 jours)
--------------------------------------------------------------------------
ventes Ventes comparables
ventes suite aux ventes 2008-09-06
comparables acquisitions totales (84 jours) Ecart
--------------------------------------------------------------------------
$ $ $ $ $ %
Segment Grossiste
Commerces de
détail 30 101 30 101 29 350 751 2,6%
Services
alimentaires 86 189 86 189 78 958 7 231 9,2%
--------------------------------------------------------------------------
116 290 116 290 108 308 7 982 7,4%
Elimination
inter-
segments (21 761) (21 761) (16 152) (5 609) S/O
--------------------------------------------------------------------------

94 529 94 529 92 156 2 373 2,6%
Segment
Distribution
Services
alimentaires 182 312 182 312 196 290 (13 978)-7,1%
--------------------------------------------------------------------------
276 841 276 841 288 446 (11 605)-4,0%
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------



2009-09-12
(255 jours)
-------------------------------------------------------------------------
ventes
ventes suite aux ventes
comparables acquisitions totales
-------------------------------------------------------------------------
$ $ $

Segment Grossiste
Commerces de détail 88 468 88 468
Services alimentaires 254 268 254 268
-------------------------------------------------------------------------
342 736 342 736
Elimination inter-
segments (49 087) (17 108) (66 195)
-------------------------------------------------------------------------
293 649 (17 108) 276 541

Segment Distribution
Services alimentaires 452 364 88 603 540 967
-------------------------------------------------------------------------
746 013 71 495 817 508
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------




Ventes comparables
2009-09-12 2008-09-06 Ecart
(ajustées) (250 jours) Ecart (ventes totales)
$ $ $ % $ %
Segment Grossiste
Commerces de
détail 86 733 86 169 564 0,7% 2 299 2,7%
Services
alimentaires 249 282 218 636 30 646 14,0% 35 632 16,3%
-------------------------------------------------------------------------
336 015 304 805 31 210 10,2% 37 931 12,4%

Elimination
inter-
segments (48 125) (27 183) (20 942) S/O (39 012) S/O
-------------------------------------------------------------------------
287 890 277 622 10 268 3,7% (1 081) -0,4%
Segment
Distribution
Services
alimentaires 443 494 469 574 (26 080) -5,6% 71 393 15,2%
-------------------------------------------------------------------------
731 384 747 196 (15 812) -2,1% 70 312 9,4%
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


Segment Grossiste

Pour la période de 84 jours, après élimination inter-segments, le Segment Grossiste a accru ses ventes de 2 373 000 $, soit une croissance organique globale de 2,6%, croissance intéressante malgré la situation économique actuelle. Considérant que les éliminations inter-segments de 21 761 000 $ proviennent des ventes faites par le Segment Grossiste à la division Summit et à la division Bertrand, donc des services alimentaires, on en arrive à la conclusion que les commerces de détail ainsi que les services alimentaires ont crû chacun de 2,6%.

Pour la période cumulative, la période de 255 jours de 2009 a été ramenée selon le même nombre de jours qu'en 2008, soit 250 jours et démontre une croissance organique globale de 3,7%, les services alimentaires contribuant à 5% et les commerces de détail à 0,7%.

Commerces de détail

La croissance organique de ce secteur provient principalement de la conclusion, au 4ième trimestre 2008, d'un important contrat de distribution liant un distributeur affilié et l'une des compagnies pétrolières intégrées.

Services alimentaires

Malgré un trimestre caractérisé par une mauvaise température pour la moitié de ce trimestre, la croissance organique des ventes aux distributeurs affiliés des services alimentaires s'est maintenue à 2,6% pour le trimestre et a permis de conserver une croissance de 5% pour la période cumulative.

Considérant que la situation économique canadienne s'est grandement détériorée au cours des trois premiers trimestres de 2009, la croissance organique de ce secteur démontre bien que les distributeurs affiliés continuent de prendre une part plus importante du marché par rapport à leurs compétiteurs.

Segment Distribution

Le troisième trimestre a été vraiment difficile pour le Segment Distribution avec une régression des ventes de l'ordre de 7,1% pour le trimestre et une régression cumulative de 5,6% par rapport à 2008 pour des ventes comparables.

La régression provient principalement de la division Summit. En plus d'opérer en Ontario, la province canadienne la plus durement touchée au Canada au cours de cette récession économique où tous les secteurs de la restauration, de la restauration rapide aux cafétérias et restaurants indépendants sont touchés, cette division a connu aussi les conséquences d'une mauvaise température au cours de la première moitié du trimestre, ce qui a eu comme effet de réduire considérablement les ventes.

La baisse des ventes à la division Bertrand est moins accentuée. Rappelons que 2008 marquait le 400ième anniversaire de fondation de la Ville de Québec et il est certain que l'achalandage relié au tourisme a été moins fort cette année.

Bénéfice avant frais financiers, amortissements et impôts sur les bénéfices (BAIIA)

Bénéfice brut et synergies

Bénéfice brut :

Rappelons que le bénéfice brut de la société est composé de l'addition des éléments suivants:

- Pour le Segment Grossiste : un profit réalisé sur les ventes brutes d'entrepôt seulement, constitué en grande partie par une marge bénéficiaire sur les produits de marques privées et par un profit de détention d'inventaire. Ainsi aucune marge bénéficiaire sur les ventes directes n'est constatée. Ce n'est qu'au niveau des remises des fournisseurs que des revenus sont attribués à ces ventes.

Pour le Segment Distribution : coût d'acquisition des produits majoré d'un pourcentage négocié selon les contrats en vigueur ou en fonction du marché.

Remises des fournisseurs

Les remises des fournisseurs constituent une partie importante du bénéfice brut de Colabor. Ces remises comprennent : i) les ententes passées avec des fournisseurs surtout en ce qui a trait aux ententes de distribution, à la facturation centrale, aux remises pour chargement complet et à d'autres régimes incitatifs, ii) les remises reçues des fournisseurs selon le volume d'achat, iii) les escomptes de caisse sur des achats basés sur les modalités de la vente, et iv) des fonds de publicité nets reçus relativement à des activités promotionnelles.

Malgré la faiblesse des ventes du Segment Distribution décrite ci-dessus, la Société a pu maintenir et augmenter légèrement son BAIIA en revoyant ses opérations et en réduisant certaines dépenses. Ainsi en pourcentage des ventes, le BAIIA s'est chiffré à 3,62% comparativement à 3,47% pour le trimestre de l'exercice précédent.

Cette augmentation peut s'expliquer par :

- Le maintien de la croissance organique du Segment Grossiste qui a généré de meilleures ententes avec les fournisseurs.

- La facturation des achats de Summit avec certains fournisseurs est maintenant faite sous le Segment Grossiste, ce qui permet d'augmenter la rentabilité des ententes avec les fournisseurs car ces ententes sont normalement plus importantes lorsque négociées sous le giron du Segment Grossiste.

- Chaque division a revu, depuis le début de l'exercice, ses activités, ce qui a apporté des réductions à certaines catégories de dépenses.

- L'acquisition de Bertrand qui a déjà permis de générer certaines synergies reliées aux achats.

- La rentabilité opérationnelle du centre de distribution de Cambridge, opéré par Summit, acquis de Bruce Edmeades et qui, en 2008, essuyait des pertes d'exploitation.

Frais reliés à la restructuration et à la conversion en société

Comme décrit à la section Conversion, le Fonds s'est converti en une société par actions le 25 août 2009. Pour ce faire, certaines dépenses ont été encourues, notamment des honoraires légaux et comptables, des frais d'inscription aux marchées financiers. Ils comprennent aussi des frais afin d'alléger la structure légale de l'ensemble de l'organisation.

La direction de la Société a pris la décision de passer ces charges aux résultats pour se conformer au CPN-170, Conversion d'une entité sans personnalité morale en personne morale, publié par l'Institut Canadien des Comptables Agréés.

Impôts sur les bénéfices

L'acquisition des actifs de Summit distributeurs de services alimentaires Inc. par le Fonds a été finalisée et réalisée le 8 janvier 2007. Cette transaction, ayant été considérée comme une "expansion injustifiée" par le ministère des finances dans une décision rendue à la fin de 2007, avait eu pour effet de taxer le Fonds immédiatement en 2007 au lieu de 2011.

Comme il est décrit à la section Conversion, le 25 août 2009, le Fonds est devenu une société par actions par l'entremise d'un plan d'arrangement avec Biotechnologies ConjuChem inc., en acquérant pour 5 millions de dollars des pertes fiscales d'environ 130 millions de dollars.

Depuis le début de l'exercice, la Société avait calculé des impôts mais suite à la transaction décrite ci-dessus, elle a comptabilisé un recouvrement d'impôts exigibles et futurs pour bénéficier immédiatement des effets des reports de pertes fiscales, acquises lors de la transaction avec ConjuChem.

Participation sans contrôle

Toujours dans le cadre de sa conversion en société décrite à la section Conversion, les porteurs de parts qui détenaient une participation sans contrôle dans le Fonds ont converti leurs parts échangeables dans Colabor SC en actions de la Société et par ce fait, la Société a comptabilisé la valeur comptable de la participation sans contrôle au capital-actions.

Le montant de 1,275 millions de dollars comptabilisé à ce titre s'échelonne du 9 juin au 25 août 2009, date de la conversion pour le trimestre et à 4 millions de dollars pour la période cumulative.

Par la suite, aucune autre charge ne sera comptabilisée aux résultats.



Bilans
Bilans consolidés
(en milliers de dollars)

2009-09-12 2008-12-31
(non vérifié)
-------------------------------------------------------------------------
$ $

ACTIF
Actif à court terme
Débiteurs 94 643 80 804
Stock 65 368 73 233
Frais payés d'avance 2 317 1 664
Impôts futurs 7 951
-------------------------------------------------------------------------
170 279 155 701
Frais de financement reportés 195 279
Placements en actions d'une
société fermée, au coût 6 159 6 159
Immobilisations 13 492 15 029
Actifs incorporels 136 763 143 319
Ecarts d'acquisition 72 317 69 574
Impôts futurs 7 791
-------------------------------------------------------------------------
406 996 390 061
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

PASSIF
Passif à court terme
Découvert bancaire 3 956 7 714
Comptes fournisseurs et charges à payer 78 317 85 945
Impôts sur les bénéfices à payer 1 413 1 855
Soldes de prix d'achat à payer 10 081 10 103
Distributions à verser 1 011 1 307
Distributions à verser aux porteurs
de parts de Colabor SC échangeables 353 456
Remises à payer 10 622 15 166
Revenus reportés 1 469 1 115
Crédit reporté 6 928
Versements sur la dette à long terme 682 707
-------------------------------------------------------------------------
114 832 124 368
Emprunt bancaire 76 092 47 501
Solde de prix d'achat à payer 3 750
Dette à long terme 491 942
Débentures 46 410 45 725
Passif au titre des prestations
d'avantages sociaux constituées 772 772
Crédit reporté 24 031
Impôts futurs 17 414
Participation sans contrôle 29 713
-------------------------------------------------------------------------
262 628 270 185
-------------------------------------------------------------------------

CAPITAUX PROPRES
Capital-actions 143 018 135 323
Option de conversion des débentures 2 314 2 315
Surplus d'apport 284 349
Actions détenues au titre du régime
d'intéressement
à long terme (1 248) (875)
Déficit (17 236)
-------------------------------------------------------------------------
144 368 119 876
-------------------------------------------------------------------------
406 996 390 061
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


La conversion en société par actions a entraîné certaines modifications à la comptabilisation et à la présentation de certains postes du bilan.

Les principaux changements furent les suivants :

- Comptabilisation d'un actif d'impôts futurs et d'un crédit reporté:
Suite à la quasi-certitude de récupérer les quelque 130 millions de dollars de pertes fiscales acquises lors du plan d'arrangement avec ConjuChem, un actif d'impôts futurs et sa contrepartie en crédit reporté ont été comptabilisé à la fois à court et à long terme afin de refléter la durée de recouvrement de ces actifs.

- Les impôts futurs montrés auparavant au passif à long terme ont été comptabilisé en contrepartie des actifs d'impôts futurs.

- La participation sans contrôle montrée au bilan au titre de passif à long terme a été complètement éliminée en transférant cette participation au capital-actions.

- Le déficit a complètement été effacé par une réduction du capital-actions suite à une décision du conseil d'administration. La raison de ce traitement comptable résulte du fait que le déficit accumulé était le résultat d'une distribution aux porteurs de parts supérieure au bénéfice net du Fonds car celui-ci distribuait un montant plus important de liquidités que son bénéfice net, d'où un retour de capital, sous une structure de Fonds de revenu.



Trésorerie
Flux de trésorerie consolidés (en milliers de dollars)

2009-09-12 2008-09-06 2009-09-12 2008-09-06
(84 jours) (84 jours) (255 jours) (250 jours)
(non (non (non (non
vérifiés) vérifiés) vérifiés) vérifiés)
-------------------------------------------------------------------------
$ $ $ $
ACTIVITES D'EXPLOITATION
Bénéfice net 4 710 2 311 7 669 4 049
Eléments hors caisse
Amortissement des
immobilisations 983 975 2 739 2 496
Amortissement des actifs
incorporels 2 179 1 633 6 556 5 093
Amortissement des frais
de financement reportés 29 29 84 72
Participation des porteurs
de parts sans contrôle 1 275 1 761 4 001 4 262
Impôts futurs (1 008) 297 44 1 490
Coût de rémunération
lié au régime
d'intéressement
à long terme 122 96 351 258
Amortissement des coûts
de transaction relatifs
aux débentures 231 210 699 624
-------------------------------------------------------------------------
8 521 7 312 22 143 18 344
-------------------------------------------------------------------------

Variations de l'actif et du
passif d'exploitation
Débiteurs 2 674 (5 012) (13 839) (20 753)
Impôts retenus à recevoir 350 (518)
Stock 4 487 5 079 7 865 1 352
Frais payés d'avance 398 (936) (653) (2 107)
Comptes fournisseurs et
charges à payer 1 168 (766) (7 628) 17 417
Impôts sur les bénéfices
à payer (2 930) (442) (605)
Remises à payer (7 449) (6 226) (4 544) (3 294)
Revenus reportés (105) 1 082 354 1 442
-------------------------------------------------------------------------
(1 757) (6 429) (18 887) (7 066)
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie liés aux
activités d'exploitation 6 764 883 3 256 11 278
-------------------------------------------------------------------------

ACTIVITES D'INVESTISSEMENT
Acquisition d'une entreprise (70 424)
Opération avec ConjuChem (5 000) (5 000)
Remboursement de soldes
de prix d'achat (2 500) (6 515)
Immobilisations (335) (428) (1 202) (878)
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie liés aux
activités d'investissement (7 835) (428) (12 717) (71 302)
-------------------------------------------------------------------------
ACTIVITES DE FINANCEMENT
Emprunt bancaire 5 652 4 607 28 591 38 591
Frais de financement (225)
Distributions versées aux
porteurs de parts (2 614) (3 921) (10 456) (8 783)
Distributions versées aux
porteurs de parts de
Colabor SC échangeables (913) (1 369) (3 651) (3 651)
Remboursement de la dette
à long terme (126) (146) (476) (406)
Achat de parts détenues par
le Fonds au titre du
régime d'intéressement
à long terme (789) (575)
Emission de parts 38 022
Frais d'émission de parts et
de débentures (1 150)
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie liés aux
activités de financement 1 999 (829) 13 219 61 823
-------------------------------------------------------------------------
Variation nette du
découvert bancaire 928 (374) 3 758 1 799
Découvert bancaire au début (4 884) (7 600) (7 714) (9 773)
-------------------------------------------------------------------------
Découvert bancaire à la fin (3 956) (7 974) (3 956) (7 974)
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


Facilités de crédit

La Société a une entente avec un syndicat bancaire, d'une durée de trois ans, pour des crédits d'opération d'un montant autorisé de 100 M$, ces crédits étant garantis par une hypothèque de premier rang sur les actifs de la société.

En vertu de la convention de crédit, le Fonds doit maintenir: i) un ratio prescrit de la dette totale (à l'exclusion des débentures) par rapport au BAIIA inférieur à 3:00:1,00 et ii) un ratio prescrit de BAIIA par rapport aux charges d'intérêt supérieur à 3,50:1,00.

Selon les modalités de calcul du syndicat bancaire, le ratio Dette/BAIIA s'est chiffré à 1,92 :1,00 et le ratio de couverture des charges d'intérêt à 6,36:1,00 fois.

Au cours du trimestre, le crédit d'opération fut augmenté de 5,7 M$ pour se chiffrer à 76,1 M $. Des liquidités utilisées, un montant de 5 M$ fut utilisé pour payer ConjuChem lors de la conversion en société et 2,5 M$ en remboursement d'un solde de prix de vente.

Distributions/Dividendes

Une dernière distribution du Fonds, pour la période comprise entre le 1er août et le 24 août, a été versée le 15 septembre 2009 aux porteurs de parts inscrits aux livres le 31 août au prorata des jours sur la base de la distribution mensuelle antérieure de 0,0897 $ par part.

Suite à sa conversion en société, Colabor versera maintenant des dividendes trimestriels. Le prochain dividende sera calculé, sur une base annuelle de 1,08 $ par action, pour la période comprise entre le 25 août et le 31 décembre 2009 et sera versé le 15 janvier 2010 aux actionnaires inscrits aux livres le 31 décembre 2009.

La direction est d'avis que les flux de trésorerie provenant de son exploitation et les fonds provenant de ses crédits d'exploitation seront adéquats pour soutenir les acquisitions d'immobilisations prévues, le fonds de roulement, les dividendes trimestriels de 0,27$ par action et qu'ils respecteront les ratios exigés par le syndicat bancaire.

Liquidités distribuables normalisées

Puisque la Société est devenue une société par actions, la direction n'a pas jugé opportun de présenter ces liquidités distribuables puisqu'elles étaient plutôt une mesure de profitabilité applicable à un fonds de revenu.

Evénement postérieur au trimestre

Le 6 octobre, la direction de la Société a été mise au courant qu'elle perdait un important contrat de distribution desservi par sa division Summit auprès d'une chaîne de restauration rapide à compter de février 2010. Pour la période de douze mois antérieure au 12 septembre 2009, les ventes à ce client se sont chiffrées à 135 735 000 $, soit 11 % de ses ventes de 1 216 414 000 $. Le BAIIA généré par ce contrat fut de 900 000 $, soit 2 % de son BAIIA de 43 199 000$.

La direction de la Société est à ré-évaluer les opérations de sa division Summit et évalue certaines opportunités d'affaires qui pourraient contribuer à remplacer ce contrat.

Informations additionnelles

Le Rapport de gestion et analyse par la direction des résultats d'exploitation et de la situation financière et les états financiers de la Société seront également disponibles sur SEDAR (www.sedar.com) suite à la parution de ce communiqué de presse. D'autres informations concernant le Fonds de Revenu Colabor sont également disponibles sur SEDAR ainsi que sur le site Internet de la Société à l'adresse www.fondsderevenucolabor.com (en reconstruction).

A propos de Colabor

Colabor est un grossiste et distributeur de produits alimentaires et non alimentaires desservant le marché de détail (épiceries, dépanneurs, etc.) et celui des services alimentaires (cafétérias, restaurants, hôtels, chaînes de restauration).

Mise en garde

Ce communiqué peut contenir certaines déclarations de nature prospective reflétant les opinions ou les attentes actuelles de Groupe Colabor Inc. concernant leur rendement ainsi que les activités commerciales respectives et les événements futurs. Ces déclarations sont assujetties à un certain nombre de risques, d'incertitudes et d'hypothèses. Les résultats et les événements réels peuvent différer.

Renseignements

  • Groupe Colabor Inc.
    Gilles C. Lachance
    Président et chef de la direction
    450-449-0026 poste 265
    450-449-6180 (FAX)
    glachance@colabor.com
    ou
    Groupe Colabor Inc.
    Michel Loignon CA
    Vice-président et Chef de la Direction Financière
    450-449-0026 poste 235
    450-449-6180 (FAX)
    mloignon@colabor.com