Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

09 févr. 2009 23h59 HE

Hausse des mises en chantier d'habitations dans la région de St. John's en janvier

ST. JOHN'S, le 9 févr. /CNW/ - Les données provisoires(1) que la Société
canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) a diffusées aujourd'hui
révèlent une augmentation des habitations mises en chantier dans les centres
urbains de Terre-Neuve-et-Labrador en janvier 2009. Par rapport au même mois
en 2008, le total des logements commencés dans la région de St. John's a crû
de 88 % pour passer de 66 à 124. Dans les autres centres urbains de la
province, les constructeurs ont coulé les fondations de six habitations,
portant ainsi à 130 le total provincial des mises en chantier du mois. Ce
chiffre correspond à une progression de 91 % d'une année à l'autre.

"Par rapport à janvier 2008, le rythme de la construction résidentielle
en milieu urbain s'est considérablement accéléré. Cette hausse peut être
attribuable aux conditions climatiques assez clémentes connues en janvier", a
déclaré Chris Janes, analyste principal de marché à la SCHL pour
Terre-Neuve-et-Labrador. "Il semble qu'en raison de la demande refoulée et de
la capacité de production restreinte des constructeurs, certaines mises en
chantier qui auraient dû avoir lieu en 2008 ne se sont matérialisées qu'en
janvier", a-t-il ajouté.

Dans les centres urbains du Canada, le nombre total de logements
commencés en janvier a baissé de 40 % : il a été de 7 244 cette année, contre
12 153 en 2008. Par rapport à janvier 2008, le volume des maisons
individuelles mises en chantier a reculé de 44 % pour se fixer à 2 512,
pendant que celui des logements collectifs dont on a entamé la construction a
fléchi de 38 % pour se situer à 4 732. Au Canada atlantique, on a coulé les
fondations de 348 habitations en milieu urbain, par rapport à 385 au même mois
en 2008, soit 10 % de moins.

Mettant à contribution plus de 60 ans d'expérience à titre d'organisme
national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à
accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité,
favorisant ainsi la création de collectivités et de villes dynamiques et
saines partout au pays.



---------------
(1) Les données du mois dernier sont des données provisoires; elles
peuvent être révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à
jour liées à l'enquête trimestrielle ou aux résultats de
l'échantillonnage.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou
composer le 1-800-668-2642.

(Also available in English)


-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
SOMMAIRE DES DONNEES MENSUELLES PROVISOIRES SUR LES MISES EN
CHANTIER DANS LES CENTRES URBAINS DE TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
2009 2008 CUMUL ANNUEL
---------------- Var. en % -------------- Var. en %
JANV. JANV. 2009 2008
-------------------------------------------------------------------------
CENTRES URBAINS D'AU MOINS 50 000 HABITANTS
-------------------------------------------------------------------------
RMR DE ST. JOHN'S
Logements individuels 88 52 69.2% 88 52 69.2%
Logements collectifs 36 14 (XX) 36 14 (XX)
TOUS LOG. CONFONDUS 124 66 87.9% 124 66 87.9%
-------------------------------------------------------------------------
CENTRES URBAINS D'AU MOINS 10 000 HABITANTS
-------------------------------------------------------------------------
TOUS LES CENTRES(*)
Logements individuels 93 54 72.2% 93 54 72.2%
Logements collectifs 37 14 (XX) 37 14 (XX)
TOUS LOG. CONFONDUS 130 68 91.2% 130 68 91.2%
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Les données du mois le plus récent sont provisoires; elles peuvent être
révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à jour liées à
l'enquête trimestrielle ou aux résultats de l'échantillonnage.

(*) Tous les centres urbains d'au moins 10 000 habitants.

(XX) Variation en pourcentage supérieure à 100 %. Les variations
supérieures à 100 % ne sont pas signalées à cause de l'instabilité
résultant de petits nombres absolus.

Renseignements

  • Chris Janes, Analyste principal de marché,
    Terre-Neuve-et-Labrador, Centre d'analyse de marché de la SCHL, (709)
    772-2403, Cellulaire: (709) 743-4636, cjanes@schl.ca