Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Institut professionnel de la fonction publique du Canada

04 mars 2010 20h38 HE

IPFPC : L'avenir du Canada compromis par un manque de vision

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 4 mars 2010) - Du point de vue de l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada, le gouvernement fédéral, avec son budget de 2010, continue de donner la priorité à des considérations financières à courte vue plutôt qu'au bien-être des Canadiens. 

« Même si nous souhaitons travailler de manière constructive avec le gouvernement fédéral afin de bâtir une fonction publique de premier plan et plus efficace, nous sommes déçus de constater que le gouvernement a choisi une stratégie budgétaire si peu créative. La décision d'utiliser les coupures de programme, le gel des budgets de fonctionnement et des salaires imposés aux employés de la fonction publique comme principaux moyens de lutter contre le déficit budgétaire aura de sérieuses conséquences sur la capacité du gouvernement d'offrir les programmes et les services dont dépendent les Canadiens pour leur sécurité et leur bien-être » a déclaré Gary Corbett, président de l'Institut.

« Nous nous inquiétons particulièrement de la persistance du gouvernement à vouloir geler les budgets de fonctionnement. Après des années d'examen stratégique, la fonction publique est déjà au bout de son rouleau. Nous saluons l'engagement du gouvernement envers des mesures visant à réduire les échappatoires fiscales et à accroître la présence du Canada dans l'Arctique, où il compte également augmenter les capacités scientifiques. Cependant, ces initiatives ne pourront se concrétiser sans les ressources humaines nécessaires. »

Par ailleurs, l'Institut professionnel a suggéré au gouvernement de nombreux moyens d'améliorer la prestation de programmes et de services aux Canadiens, notamment en réduisant considérablement la sous-traitance du travail qui peut être effectué à moindres frais par la fonction publique. L'Institut estime que le gouvernement pourrait ainsi non seulement économiser des milliards de dollars chaque année, mais aussi préserver l'expérience et les connaissances acquises au fil des ans. L'Institut est déterminé à collaborer avec le gouvernement dans la recherche des moyens les plus efficaces pour servir les Canadiens dans les années à venir. 

L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada représente environ 57 000 professionnels du secteur public canadien.

Renseignements

  • Institut professionnel de la fonction publique du Canada
    Chantal Lecours
    613-228-6310 poste 2229
    613-864-4368 (cell.)