IPL Inc.
TSX : IPI.A

IPL Inc.

10 févr. 2010 15h15 HE

IPL dévoile les résultats du premier trimestre de son exercice financier 2010

SAINT-DAMIEN, QUEBEC--(Marketwire - 10 fév. 2010) - IPL Inc. (TSX:IPI.A)

  • Ventes de 36,9 M$ vs 55,9 M$ au premier trimestre 2009
  • BAIIA de 0,5 M$ vs 5,0 M$
  • Perte nette de 0,14 $ par action vs bénéfice net de 0,04 $
  • Déclaration d'un dividende trimestriel de 0,03 $ par action

IPL Inc. (TSX:IPI.A), l'un des plus importants fabricants nord-américains de produits de plastique, a dévoilé aujourd'hui les résultats du premier trimestre de son exercice financier 2010 terminé le 31 décembre 2009.

Faits saillants financiers
(en milliers de dollars, sauf données par action) non vérifié
Trois mois terminés le
31 décembre 2009 1er janvier 2009
Ventes 36 938 55 931
Bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) 464 5 047
Bénéfice (perte) avant impôts sur les bénéfices (BAI) (2 888) 916
Bénéfice net (perte nette) (1 990) 630
Bénéfice net (perte nette) par action dilué(e) (0,14) 0,04

Résultats du premier trimestre

Pour la période de trois mois terminée le 31 décembre 2009, les ventes consolidées ont totalisé 36,9 M$, contre 55,9 M$ au premier trimestre 2009. Ce repli de 19,0 M$, ou 34,0 %, s'explique par :

(1) une diminution des prix de vente moyens totalisant 9,2 M$ entre les deux périodes de comparaison par suite d'une baisse du prix des résines plastiques survenue au début de l'exercice antérieur, incluant une portion de 2,0 M$ attribuable aux variations du taux de change moyen entre les périodes;

(2) une semaine d'activités de plus au premier trimestre 2009 par rapport au premier trimestre 2010, ce qui a eu pour conséquence d'augmenter de 4,0 M$ le chiffre d'affaires en 2009;

(3) l'exécution d'un contrat d'importance d'une valeur de 5,0 M$ dans le secteur de l'Environnement au premier trimestre de l'exercice 2009;

(4) la fragilité de la conjoncture économique.

Au premier trimestre 2010, les ventes réalisées aux États-Unis ont totalisé 16,4 M$, soit 44,4 % des ventes consolidées, contre 21,2 M$ ou 38,0 % des ventes au premier trimestre 2009.

Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) s'est chiffré à 0,5 M$, soit 1,3 % des ventes consolidées, en comparaison de 5,0 M$ ou 9,0 % des ventes au premier trimestre 2009. Outre les facteurs susmentionnés, la diminution du BAIIA au premier trimestre 2010 reflète la réduction du volume d'affaires qui a eu un effet négatif sur l'absorption des frais fixes ainsi que divers éléments non-liés à l'exploitation totalisant 1,2 M$. Ces éléments incluent une augmentation de 0,9 M$ des charges relatives aux régimes de rémunération à base d'actions en raison de la hausse du cours de l'action d'IPL entre les mois d'octobre et de décembre 2009 et des honoraires de 0,3 M$ liés au processus d'alternatives stratégiques de la Société. Exclusion faite de ces éléments, le BAIIA du premier trimestre 2010 aurait atteint 1,7 M$, soit 4,5 % des ventes.

Au premier trimestre 2010, la Société a enregistré une perte nette de 2,0 M$, soit 0,14 $ par action sur une base pleinement diluée. Lors de la période correspondante de trois mois un an plus tôt, la Société avait dégagé un bénéfice net de 0,6 M$, soit 0,04 $ par action sur une base pleinement diluée. 

Traduisant la baisse de la rentabilité, les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, avant variation des éléments hors caisse du fonds de roulement, se sont chiffrés à 2,4 M$, en baisse de 41,7 % en comparaison de 4,2 M$ au premier trimestre 2009.

La situation financière d'IPL demeurait saine à la fin du premier trimestre 2010. Le bilan affichait une encaisse de 6,7 M$ et une dette à long terme de 32,4 M$, y compris la tranche à moins d'un an. Par conséquent, le ratio de la dette nette totale sur les capitaux propres se chiffrait à 0,33 au 31 décembre 2009, comparativement à 0,31 à la fin de l'exercice 2009. Le ratio de la dette nette totale sur les capitaux propres se définit comme la dette à long terme, incluant la tranche à moins d'un an, plus les emprunts bancaires, moins l'encaisse, sur les capitaux propres.

«Tel qu'anticipé, la conjoncture incertaine en Amérique du Nord a eu des répercussions sur les ventes de nos deux secteurs d'activités au premier trimestre», a déclaré Serge Bragdon, président et chef de la direction. «La préoccupation de la direction d'optimiser le rendement de l'exploitation de façon durable a contribué à la préservation de la marge bénéficiaire dans les segments moins sensibles aux fluctuations économiques. Enfin, le maintien d'une situation financière saine a procuré à la Société la souplesse nécessaire pour poursuivre la mise en œuvre de sa stratégie de développement tout en demeurant proactif face aux conditions du marché.»

Résultats sectoriels

Au cours du trimestre terminé le 31 décembre 2009, les ventes de produits d'emballage ont totalisé 18,7 M$, en comparaison de 25,3 M$ au premier trimestre 2009. Cette baisse de 26,2 % des ventes s'explique en majeure partie par une diminution moyenne des prix de 20,4 % du kilogramme de résine vendue entre les deux périodes de comparaison par suite d'une baisse du prix des résines plastiques. Ce facteur a contribué à réduire de 5,2 M$ la valeur des ventes du secteur au cours du premier trimestre 2010. De ce montant, une tranche de 1,1 M$ était attribuable à la variation des taux de change. La faiblesse généralisée de l'économie nord-américaine et la semaine d'activités en moins que comptait le premier trimestre 2010 ont également affecté les résultats du secteur. Ainsi, mesurés sur la base d'un nombre de semaines comparable, les volumes d'expédition de produits d'emballage sont demeurés stables au premier trimestre 2010, alors qu'une hausse observée dans l'Emballage au détail a permis de neutraliser le repli constaté du côté de l'Emballage en vrac.

Au premier trimestre 2010, le BAIIA du secteur des produits d'emballage s'est chiffré à 1,5 M$, en baisse de 29,4 % par rapport à 2,1 M$ un an plus tôt. Exprimé en pourcentage des ventes, le BAIIA s'est établi à 7,8 % au premier trimestre 2010, en comparaison de 8,1 % lors du trimestre correspondant de l'exercice précédent. Excluant l'incidence des éléments non-liés à l'exploitation attribuables au secteur des produits d'emballage, le BAIIA se serait chiffré à 2,1 M$, soit 11,0 % des ventes, au premier trimestre 2010. Dans l'ensemble, les progrès soutenus réalisés au chapitre de l'efficacité opérationnelle se sont révélés suffisamment importants pour contrer l'incidence sur la rentabilité de la baisse des prix de vente moyens et de l'évolution défavorable des cours de change entre les deux périodes de comparaison. 

Les ventes de produits industriels se sont chiffrées à 18,3 M$ au premier trimestre 2010, en baisse de 40,4 % par rapport à 30,7 M$ au premier trimestre 2009. Cette variation entre les deux périodes de comparaison découle en partie de l'exécution d'un contrat d'importance d'une valeur de 5,0 M$ dans le secteur de l'Environnement au premier trimestre de l'exercice 2009. De plus, faisant suite à une diminution du prix des résines plastiques, la baisse moyenne des prix de 13,1 % du kilogramme de résine vendue en comparaison de l'exercice précédent a réduit de 4,0 M$ le chiffre d'affaires du secteur. De ce montant, une tranche de 0,9 M$ était attribuable aux fluctuations du taux de change. Par ailleurs, la conjoncture nord-américaine hésitante a de nouveau comprimé les volumes d'expédition dans les marchés plus sensibles aux variations économiques, notamment celui des Produits d'ingénierie. Enfin, la semaine d'activités en moins que comptait le premier trimestre 2010 par rapport au premier trimestre 2009 a également affecté négativement les résultats du secteur.

Pour la période de trois mois terminée le 31 décembre 2009, le BAIIA du secteur des produits industriels s'est révélé négatif à hauteur de 1,0 M$, pour une marge bénéficiaire négative de 5,4 %. Au premier trimestre 2009, le BAIIA avait atteint 3,0 M$, soit 9,7 % des ventes. N'eût été l'effet des éléments non-liés à l'exploitation, le BAIIA aurait affiché une valeur négative de 0,4 M$, pour une marge négative de 2,1 % au premier trimestre 2010. Dans l'ensemble, les progrès soutenus réalisés au chapitre de l'efficacité opérationnelle ont permis d'atténuer l'impact défavorable sur le rendement financier du ralentissement généralisé des activités, de la baisse des prix de vente moyens et de l'appréciation du dollar canadien par rapport à la devise américaine au premier trimestre 2010.

Déclaration d'un dividende

Le Conseil d'administration de la Société a déclaré un dividende trimestriel de 0,03 $ par action à droit de vote multiple en circulation d'IPL. Le dividende sera payable le 19 mars 2010 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 26 février 2010.

Perspectives

«Le caractère hésitant de la croissance donne à penser que l'environnement économique demeurera exigeant au cours des trimestres à venir. Bien que la concurrence soit vive, nous entendons maintenir le cap et poursuivre le développement structuré de nos activités dans des marchés porteurs de croissance. Malgré un départ difficile, nous demeurons confiants de dégager de solides résultats d'exploitation pour l'ensemble de l'exercice 2010 et, à cet égard, nous maintenons nos efforts soutenus et ciblés dans le but de stimuler la croissance organique des ventes. De plus, l'attention permanente que nous accordons à l'excellence opérationnelle et à l'amélioration de notre structure de coûts devrait limiter l'incidence négative de la conjoncture d'ici la fin de l'exercice,» a conclu Serge Bragdon. 

Téléconférence

IPL Inc. tiendra une téléconférence afin de présenter ses résultats le 10 février à 17h00 (heure de l'Est). Les personnes intéressées sont priées d'appeler au 1-888-231-8191 (Montréal, outre-mer ou Amérique du Nord). Il est également possible d'assister à la téléconférence par l'intermédiaire d'un site de télédiffusion en direct à l'adresse suivante : www.cnw.ca.

Si vous êtes dans l'impossibilité d'y participer, vous pourrez avoir accès à un enregistrement. Vous n'avez qu'à composer le 1-800-642-1687 et entrer le code 51220140 sur votre clavier téléphonique. Cet enregistrement sera accessible du 10 février 2010 à compter de 20h00 (heure de l'Est) jusqu'au 17 février 2010 à 23h59 (heure de l'Est).

Mesures non conformes aux PCGR

Dans le présent communiqué de presse, la direction financière de la Société a recours à une mesure non définie selon les PCGR, à savoir le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement («BAIIA»). À cet égard, la direction tient à préciser qu'aux fins de la présentation des résultats de la Société, le BAIIA ne peut être formellement identifié aux états financiers et correspond à la ligne précédant celle intitulée «Frais de financement». Il est possible pour le lecteur de consulter un tableau présentant le rapprochement entre le BAIIA utilisé par la Société et le bénéfice net publié à la section intitulée «Mesures non conformes aux PCGR» du rapport de gestion portant sur la période de trois mois terminée le 31 décembre 2009.

Même si le BAIIA est une mesure non conforme aux PCGR, la direction, les analystes, les investisseurs et bon nombre d'autres intervenants financiers l'utilisent afin d'évaluer le rendement et la gestion de la Société sur les plans financiers et de l'exploitation. La définition du BAIIA utilisée par la Société peut différer de celles utilisées par d'autres entreprises.

Profil

IPL Inc. est l'un des plus importants fabricants nord-américains de produits de plastique moulés par injection et extrusion destinés aux différents secteurs de l'industrie manufacturière. IPL emploie près de 900 personnes réparties dans ses quatre usines situées à Saint-Damien, Saint-Lazare et Lawrenceville au Québec et à Edmundston au Nouveau-Brunswick. L'entreprise fabrique et fait la mise en marché de plus de 400 produits dans les domaines de l'emballage, de la manutention et de l'environnement. La Société œuvre également dans le secteur des devis à valeur ajoutée et à haut niveau de technicité pour l'industrie du transport ainsi que pour diverses applications industrielles. Vous pouvez égale­ment obtenir plus d'informations sur IPL à www.ipl-plastics.com.

Déclaration libératoire

Exception faite des renseignements historiques, ce communiqué de presse peut comprendre des informations et des déclarations de nature prospective concernant la performance future de la Société. Celles-ci sont établies à partir de suppositions, d'incertitudes ainsi que des meilleures évaluations possibles de la direction en ce qui a trait aux événements futurs. Ces facteurs peuvent inclure, sans toutefois s'y limiter, les fluctuations des résultats trimestriels, l'évolution de la demande de la clientèle à l'égard des services de la Société, l'impact des pressions exercées sur les prix par les concurrents, de même que la tendance générale du marché et les changements d'ordre économique. Par conséquent, les lecteurs sont avisés que les résultats réels peuvent différer des résultats attendus.

Avis au lecteur : Les états financiers consolidés non vérifiés pour le premier trimestre de l'exercice financier 2010 terminé le 31 décembre 2009 sont disponibles sur le site Web de IPL Inc. à l'adresse www.ipl-plastics.com.

Renseignements