Service Correctionnel du Canada

Service Correctionnel du Canada

29 oct. 2007 11h45 HE

Importantes saisies de drogue à l'Etablissement Donnacona

DONNACONA, QUEBEC--(Marketwire - 29 oct. 2007) - Le 27 octobre 2007, à l'établissement Donnacona, pénitencier fédéral à sécurité maximale, une visiteuse accompagnée de ses deux enfants d'environ quatre ans et un mois et demi a été désignée par le chien détecteur de drogue, qui montrait un intérêt particulier envers le bébé qui se trouvait dans une poussette.

Un gestionnaire de l'établissement a expliqué à la visiteuse qu'elle devait quitter l'établissement puisque les agents ne pouvaient pas fouiller un bébé.

La visiteuse a alors été observée par le personnel en train de placer brusquement son bébé dans la poussette et lui enlever ses bottes et ses chaussettes. Elle a ensuite injurié un agent du renseignement de sécurité (ARS) en tentant aussi de lui asséner un coup de poing.

La police a été contactée et a demandé à l'établissement de garder la visiteuse jusqu'à son arrivée. La visiteuse a continué d'être agitée, a proféré des paroles injurieuses au personnel et a pénétré dans une salle de bain en compagnie de ses deux enfants. Deux enquêteurs de la police déjà présents dans l'établissement pour une autre affaire sont entrés dans la salle de bain alors que la porte n'était pas fermée et ont aperçu la visiteuse en train d'essuyer du sang sur le plancher. Ils ont alors demandé au personnel de garder la personne à vue. Deux autres patrouilleurs de la Sûreté du Québec sont alors venus prendre une plainte déposée par l'ARS et ont escorté la dame vers le quartier général de Québec en compagnie de ses deux enfants.

La SQ a par la suite informé l'établissement que la visiteuse leur avait remis une quantité importante d'héroïne, soit environ 32 grammes totalisant une valeur institutionnelle d'environ 38 400 $.

Cette même journée, une autre visiteuse indiquée par le chien détecteur a remis une quantité de 117,5 grammes de haschish, d'une valeur institutionnelle d'environ 14 000 $, et a été mise en arrestation.

Les autorités de l'établissement Donnacona rappellent aux citoyens et citoyennes qu'il existe une ligne téléphonique sans frais 1-866-355-DONA ou (3662) permettant d'informer qui de droit des pressions que peut subir un visiteur de la part d'autres visiteurs et/ou de détenus qui s'adonnent au trafic de stupéfiants, à l'intimidation, aux agressions et aux prêts usuraires. L'information est traitée de façon confidentielle et un suivi est assuré par un agent de renseignement de sécurité.

Renseignements

  • Jean-Yves Bergeron
    Directeur intérimaire à l'établissement Donnacona
    418-285-2455, poste 2 600