Inforoute Santé du Canada

Inforoute Santé du Canada
Agfa HealthCare

Agfa HealthCare

18 déc. 2009 10h49 HE

Inforoute Santé du Canada et Agfa HealthCare signent une entente de solution privilégiée pour l'imagerie diagnostique

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 18 déc. 2009) - Inforoute Santé du Canada (Inforoute) et Agfa HealthCare, un chef de file dans les solutions d'imagerie diagnostique, ont conclu une entente de solution privilégiée offrant des modalités et des tarifs préférentiels pour le système d'archivage et de transmission d'images et visualiseur IMPAX(TM) 6.0 de Agfa HealthCare, ainsi que pour leur centre de données et dépôt d'imagerie diagnostique (d-ID) IMPAX(TM). Il s'agit d'une deuxième entente de solution privilégiée entre Inforoute et Agfa HealthCare.

L'entente pancanadienne prévoit une réduction des prix pour les hôpitaux et les administrations publiques du Canada qui s'associent pour implanter une infrastructure commune PACS et d-ID. L'entente permet à ces groupes de bénéficier de prix plus bas que s'ils négociaient individuellement les ententes, tout en favorisant l'interopérabilité régionale au moyen des services partagés.

L'imagerie diagnostique et le PACS sont des systèmes grâce auxquels les radiographies, les IRM, les échographies et les tomodensitogrammes peuvent être saisis, visualisés et transmis électroniquement d'un site à un autre. Ces systèmes remplacent les radiographies sur films conventionnelles et améliorent grandement l'accès aux données sur les patients. Les dépôts d'imagerie diagnostique constituent un environnement sûr pour le stockage et la récupération des images et rapports diagnostiques. Les patients bénéficient directement des d-ID et du PACS du fait de l'élimination des examens en double et des transferts inutiles. Les résidents de régions éloignées profitent également de meilleurs traitements grâce à une plus grande capacité d'établissement de rapports à distance par les radiologistes.

"L'imagerie diagnostique et les systèmes d'archivage et de transmission d'images apportent une grande valeur au réseau de santé canadien parce qu'ils permettent aux médecins d'accéder instantanément aux images, de les stocker et de les partager partout et en tout temps et avec tous ceux qui en ont besoin, dit Richard Alvarez, chef de la direction d'Inforoute Santé du Canada. Nous sommes heureux de renouveler cette entente avec un des chefs de file dans ce domaine. Agfa HealthCare a démontré de façon constante sa capacité à mener à bien ses mandats et possède de solides antécédents dans la réussite de projets en collaboration avec Inforoute et ses partenaires."

Parmi les projets financés par Inforoute auxquels a pris part Agfa HealthCare, on compte la mise en oeuvre provinciale du réseau ID et PACS en Nouvelle-Ecosse et du HDIRS (Hospital Diagnostic Imaging Repository Services) en Ontario, un partenariat entre les hôpitaux, le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario et Inforoute qui permet l'échange électronique d'images et de rapports diagnostiques au sein d'un réseau de 35 hôpitaux participants.

Agfa HealthCare a également participé à des projets de PACS et de d-ID financés par Inforoute dans plusieurs régions du Canada, dont les Territoires du Nord-Ouest, le Manitoba et le Nouveau-Brunswick.

"Agfa a vu une très grande valeur dans la relation avec Inforoute Santé du Canada, et nous sommes heureux de conclure une autre entente de solution privilégiée avec ce partenaire, dit Dave Wilson, vice-président de Agfa HealthCare au Canada. Nos systèmes PACS et d-ID sont des solutions éprouvées qui bénéficient grandement tant au clinicien qu'au patient, et nous sommes d'autant plus empressés à poursuivre notre appui et notre apport à l'initiative canadienne visant la connexion aux images et aux rapports diagnostiques, quel qu'en soit le fabricant."

En 2008, Inforoute commandait une étude indépendante pour évaluer les avantages des systèmes d-ID et PACS. Le Rapport d'évaluation des avantages de l'imagerie diagnostique démontre que l'ID numérique et le PACS procurent les avantages suivants : un diagnostic plus rapide, moins d'examens en double, une plus grande capacité d'établissement de rapports à distance par les radiologistes et une amélioration de la productivité et de l'efficacité des radiologistes, technologistes et médecins traitants. Le rapport conclut qu'une implantation généralisée des systèmes d'imagerie diagnostique, PACS et d-ID équivaudrait à l'ajout de 500 radiologistes dans le réseau de santé et éliminerait jusqu'à 17 000 transferts inutiles de patients, annuellement.

On estime que, une fois mis en place dans l'ensemble du pays, les systèmes PACS et d-ID généreront des économies de 850 millions à 1 milliard de dollars par année dans le réseau de santé grâce à une meilleure productivité clinique, à une diminution des transferts de patients et du nombre d'examens en double et à l'élimination des coûts liés aux films.

Renseignements