Institut Fraser

Institut Fraser

14 déc. 2009 06h30 HE

Institut Fraser: Les Québécois parmi les Canadiens les moins généreux; le Canada toujours en retard sur les États-Unis en matière de dons de bienfaisance

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 14 déc. 2009) - Pour la onzième année d'affilée, les Québécois comptent parmi les Canadiens les moins généreux en matière de dons de bienfaisance, selon une nouvelle étude l'Institut Fraser, un chef de file parmi les organismes de recherche économique au Canada.

L'étude, intitulée Generosity in Canada and the United States: The 2009 Generosity Index, montre que les personnes résidant au Québec ont donné seulement 0,33 % du revenu total gagné dans la province, la proportion la plus faible de l'ensemble des provinces. Le Québec possède aussi le deuxième pourcentage le moins élevé de personnes ayant effectué un don de bienfaisance, parmi celles qui ont rempli une déclaration de revenus, à 21,9 %, légèrement au-dessus de Terre-Neuve-et-Labrador (21,1 %).

"Ce classement souligne les différences importantes entre les montants des dons de bienfaisance au Québec et ceux dans les autres provinces," a affirmé Niels Veldhuis, directeur des études fiscales à l'Institut Fraser et coauteur de l'étude.

"Cet écart de générosité par rapport aux autres provinces limite la capacité et le potentiel des organismes de bienfaisance québécois à améliorer la qualité de vie des citoyens de cette province."

A l'autre extrémité du classement, le Manitoba a actuellement le pourcentage le plus élevé de personnes ayant donné à des organismes de bienfaisance enregistrés, parmi celles ayant rempli une déclaration de revenus (27,3 %). Le montant donné est également le plus élevé au Canada avec 1,02 % du revenu total – plus de trois fois le montant donné au Québec.

L'Île-du-Prince-Edouard a le deuxième pourcentage le plus élevé de personnes ayant donné à des organismes de bienfaisances (25,8 %), suivie de l'Ontario et de la Saskatchewan qui sont à égalité (25,7 %).

En ce qui concerne la proportion du revenu total donné à des organismes de bienfaisance, l'Alberta et la Saskatchewan arrivent à égalité en deuxième place après le Manitoba, à 0,86 %, suivis de l'Ontario (0,84 %).

Dans le classement des 64 provinces et Etats du Canada et des Etats-Unis, le Québec et le Yukon arrivent à égalité au 59e rang, suivis seulement du Dakota du Nord, de la Virginie-Occidentale, des Territoires-du-Nord-Ouest et du Nunavut. Le Manitoba, qui obtient le meilleur rang parmi les provinces canadiennes, se classe 33e, suivi de la Saskatchewan en 42e place. Les provinces et territoires canadiens occupent dix des vingt rangs les moins élevés.

C'est l'Utah qui se révèle être l'endroit le plus généreux en Amérique du Nord, avec 33,7 % de donateurs parmi les personnes ayant rempli une déclaration de revenus, qui donnent 3,66 % du revenu total gagné dans cet Etat. Le Maryland arrive en deuxième place, avec 39,9 % de donateurs qui versent 1,97 % du revenu total.

A titre de comparaison, les résidants de l'Utah ont donné plus de onze fois la proportion du revenu total donné par les Québécois et plus de trois fois la proportion donnée par les Manitobains, pourtant la province canadienne la mieux classée.

Aucun Etat américain n'a donné à la charité une proportion de son revenu total plus faible que les 0,33 % donnés au Québec.

"Il existe une croyance répandue voulant que les Québécois – et les Canadiens en général – soient plus généreux que les Américains. Pourtant, si on observe les dons aux organismes de bienfaisance enregistrés, ce n'est clairement pas le cas", a déclaré M. Veldhuis.

En comparant le Canada et les Etats-Unis à l'échelle du pays, la générosité financière aux Etats-Unis surpasse celle du Canada, 26,6 % des citoyens américains ayant donné aux organismes de bienfaisance, parmi ceux ayant rempli une déclaration de revenus, comparativement à 24 % des citoyens canadiens.

De plus, les Canadiens ont beaucoup à faire pour égaler le montant que les Américains donnent aux organismes de bienfaisance. Les Américains ont donné 1,60 % de leur revenu personnel total, plus du double des 0,73 % donnés par les Canadiens en 2007 (la dernière année pour laquelle des données sont disponibles).

Le Canada fait particulièrement piètre figure au chapitre de la valeur moyenne des dons de bienfaisance exprimée d'après la monnaie nationale. Aux Etats-Unis, cette moyenne atteint 4623 $ US, trois fois le don canadien moyen de 1504 $ CA. Et ces écarts sont encore plus prononcés lorsqu'on tient compte du taux de change.

"Si les Canadiens avaient sorti leur portefeuille dans la même proportion que les Américains, les organismes de bienfaisance canadiens auraient reçu 10,1 milliards de dollars supplémentaires de revenu", selon M. Veldhuis.

Suivez l'Institut Fraser sur Twitter  |  Devenez un adepte sur Facebook

Regardez nos plus récentes vidéos sur YouTube

L'Institut Fraser est un organisme de recherche indépendant avec des bureaux dans toute l'Amérique du Nord et des partenaires dans plus de 70 pays. Son objectif est d'effectuer et de diffuser des recherches à propos de l'impact des marchés concurrentiels et de l'intervention gouvernementale sur le bien-être des individus. Afin de protéger son indépendance, il n'accepte pas de subventions de la part de gouvernements, ni de contrats de recherche. Consultez le site Web www.institutfraser.org.

Renseignements