AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

10 juil. 2009 12h02 HE

L'ACIA prend des mesures réglementaires pour ralentir la propagation de l'agrile du frêne dans le Sud-Ouest de l'Ontario

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 10 juillet 2009) - L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) prend des mesures afin de freiner la propagation de l'agrile du frêne, une espèce envahissante, dans le Sud-Ouest de l'Ontario. Une nouvelle réglementation interdit le déplacement de produits du frêne ainsi que du bois de chauffage de toutes les espèces dans certaines régions du Sud-Ouest de l'Ontario. Le déplacement de ces produits est la principale voie de propagation de l'agrile du frêne vers de nouvelles régions de l'Ontario. Cet insecte ne pose aucun risque pour la santé humaine ou animale.

De nouveaux arrêtés ministériels ont été adoptés afin de restreindre le déplacement hors des zones réglementées de produits qui pourraient être infestés.

Les arrêtés ministériels précédents qui étaient en vigueur dans le comté d'Elgin, le comté de Middlesex, le comté de Lambton, le comté d'Essex et la municipalité de Chatham-Kent ont été abrogés, et les régions touchées sont dorénavant réglementées par un seul arrêté ministériel.

Le comté de Huron est désormais visé par un autre arrêté ministériel. Un arrêté ministériel mis à jour a également été adopté pour le comté de Norfolk dans le but d'uniformiser les mesures en vigueur dans toutes les zones réglementées de l'Ontario et du Québec.

Ces frontières ont été déterminées après consultation avec les municipalités touchées et les parties intéressées.

L'agrile du frêne est un coléoptère destructeur qui a déjà causé la mort d'un nombre considérable de frênes en Ontario et dans le Nord-Est des Etats-Unis. Toutefois, il ne se propage pas rapidement de lui-même. L'ACIA s'emploie surtout à empêcher le déplacement de produits potentiellement infestés (billes, branches, matériel de pépinière, copeaux, bois de chauffage de toutes les essences) vers des zones non infestées.

L'ACIA continue de collaborer avec ses partenaires et les parties intéressées afin de ralentir la propagation de l'agrile du frêne.

Contexte

L'agrile du frêne a été découvert pour la première fois à Windsor (Ontario) et à Détroit (Michigan) en 2002. On croit que l'insecte a été introduit en Amérique du Nord par des matériaux d'emballage en bois provenant de l'est de l'Asie au début des années 1990, mais il n'a été dépisté que lorsque sa population a été suffisamment importante pour causer des dommages.

Afin de restreindre la propagation de l'agrile du frêne, des arrêtés ministériels ont été adoptés. Ces arrêtés ministériels limitent le déplacement des produits du frêne et du bois de chauffage, puisqu'il s'agit d'une des principales causes de propagation de l'agrile du frêne. Les arrêtés ministériels interdisent, plus particulièrement, le déplacement de matériel de pépinière, d'arbres, de bûches, de bois brut de sciage, de bois d'oeuvre de frêne et autres matériaux d'emballage en bois, d'écorce, de copeaux de bois ou d'écorce provenant de frêne ainsi que de bois de chauffage de toutes les essences qui n'a pas été traité contre l'agrile du frêne. Les arrêtés ministériels englobent également les véhicules utilisés pour transporter ces produits.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur l'agrile du frêne et les nouveaux arrêtés ministériels, veuillez consulter le site Web de l'ACIA à l'adresse www.inspection.gc.ca.

Renseignements

  • ACIA
    Relations avec les médias
    613-773-6600