Association médicale canadienne

Association médicale canadienne

15 janv. 2008 12h00 HE

L'Association médicale canadienne fait campagne pour plus de médecins

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 15 jan. 2008) - Le président de l'Association médicale canadienne (AMC), le Dr Brian Day, a annoncé aujourd'hui que son organisation, qui représente 67 500 médecins de tout le pays, lance une grande campagne de sensibilisation visant à faire inscrire au programme politique fédéral la question de la pénurie croissante de médecins qui touche le Canada.

"Les pénuries de professionnels de la santé ont un impact sur les temps d'attente et font du tort aux patients, a déclaré le Dr Day. C'est bien simple, nous ne sommes pas en nombre suffisant pour continuer à fournir à la population canadienne les soins de qualité auxquels elle s'attend et qu'elle mérite. Les politiciens doivent agir rapidement, sans quoi la situation ne pourra que se détériorer."

Les données sur l'état actuel de la pénurie de médecins sont inquiétantes :

- Près de 5 millions de Canadiens n'ont pas de médecin de famille et 5 millions de plus pourraient se retrouver dans la même situation d'ici 2018.

- Il faudrait 26 000 médecins de plus au Canada pour atteindre la moyenne de médecins en proportion de la population des pays de l'OCDE (Organisation pour la coopération et le développement économiques).

- A l'heure actuelle, les médecins travaillent en moyenne plus d'heures qu'il y a 20 ans.

- L'âge moyen des médecins du Canada est de près de 50 ans.

"Ces statistiques n'étonneront pas les milliers de Canadiens inscrits sur une liste d'attente pour recevoir des soins, a ajouté le Dr Day. Mais elles devraient sonner l'alarme sur la colline du Parlement."

En lançant la campagne aujourd'hui, à l'occasion d'un discours devant les membres du Club économique de Toronto, le Dr Day a aussi dévoilé un nouveau document de recherche sur le coût des temps d'attente pour les soins de santé au Canada. Les données sont frappantes : elle montrent que les coûts associés à l'attente des patients dans quatre des cinq domaines déclarés "prioritaires" par les gouvernements en 2004 dans le Plan décennal pour renforcer les soins de santé ont atteint 14,8 milliards de dollars en 2007. Le rapport révèle aussi que les temps d'attente excessifs en santé ont ralenti l'activité économique et réduit les revenus combinés des gouvernements fédéral et provinciaux de 4,4 milliards de dollars en 2007.

"La détérioration que vivent les patients en attente est un véritable fléau, a affirmé le Dr Day. Non seulement pour les patients qui attendent dans la souffrance, mais aussi pour l'économie du pays tout entier."

On trouvera la version intégrale du rapport Le coût économique des temps d'attente au Canada à : http://www.cma.ca/index.cfm/ci_id/45087/la_id/1.htm.

La campagne de l'AMC "Plus de médecins pour plus de soins" comportera plusieurs volets : une campagne de publicité nationale, des activités de représentation, des annonces en ligne, une campagne-éclair de cartes postales et des événements ciblant directement les parlementaires. On encouragera aussi les Canadiens, les médecins et les patients à communiquer avec leurs députés par l'entremise du site www.plusdemedecins.ca.

"Les politiciens fédéraux semblent croire que les soins de santé n'ont plus d'importance pour les électeurs canadiens, a conclu le Dr Day. Il leur faudrait rajuster leur perception. Au cours de la dernière élection, les politiciens ont promis d'éliminer les temps d'attente. Cette promesse ne sera jamais tenue si on ne règle pas les pénuries de médecins car il faut plus de médecins pour plus de soins."

Renseignements

  • Association médicale canadienne
    Lucie Boileau
    Gestionnaire, Relations avec les médias
    613-731-8610, poste 1266 ou 1-800-663-7336
    lucie.boileau@cma.ca