Jobboom division de Canoë Inc.

14 janv. 2008 06h00 HE

L'Indice Jobboom du Québec à 89,1 % en janvier

Un Indice favorable malgré des pertes d'emploi en décembre

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 14 jan. 2008) - Le Québec a perdu 10 700 emplois en décembre 2007, après en avoir créé 34 400 au cours des 4 mois précédents. L'Indice Jobboom de la province diminue donc de 6,6 points pour s'établir à 89,1 % en janvier 2008. Ce faisant, il quitte le niveau "excellent", qu'il occupait depuis neuf mois.

L'Ontario a aussi subi un recul : 15 800 emplois y ont été éliminés en décembre. Ainsi, en deux mois, 20 700 postes ont été retranchés des 88 400 créés de juin à octobre 2007. L'Indice de l'Ontario perd donc 11,4 points, pour atteindre 82,2 % en janvier.

Province de Québec : 89,1 % - Favorable

Après quatre mois de croissance, l'emploi a diminué au Québec en décembre 2007. Les 10 700 postes perdus, jumelés à une tendance historique sur 10 ans qui montre une baisse de la création d'emploi en janvier au Québec, font perdre 6,6 % à l'Indice Jobboom ce mois-ci. La prévision de la force de l'emploi glisse donc sous la barre du niveau "excellent" pour s'établir au niveau "favorable" en janvier 2008.

En décembre, c'est le secteur des Services qui a subi le plus de pertes d'emploi (-17 800). Le Commerce (-6 800), les Administrations publiques (-3 700), les Services aux entreprises, services relatifs aux bâtiments et autres services de soutien (-3 100) et les Services d'enseignement (-2 800) ont été les sous-secteurs les plus touchés. A l'inverse, les Services professionnels, scientifiques et techniques (+5 300), ainsi que les domaines Finance, assurances, immobilier et location (+1 500) et Information, culture et loisirs (+1 100) ont enregistré des hausses notables.

Le secteur de la Production de biens affiche un bilan positif en décembre, puisque 7 200 postes y ont été créés. Les sous-secteurs Construction (+6 900), Fabrication (+6 500) et Foresterie, pêche, mines et extraction de gaz (+1 700) ont rapporté des gains, alors que l'Agriculture (-5 600) et les Services publics (-2 500) ont enregistré des pertes.

Depuis un an, l'emploi a augmenté de 2,4 % dans la province. Rappelons que l'Indice Jobboom indique la vigueur de l'emploi par rapport aux 120 derniers mois. L'Indice de ce mois-ci, pour le Québec, occupe le 7e rang sur 120, ce qui signifie que les 113 mois précédents ont affiché une performance moins élevée au cours des 10 dernières années. Entre décembre 1997 et décembre 2007, l'emploi a augmenté de 20,7 % dans la province.

Régions métropolitaines de recensement du Québec (RMR) - janvier 2008

Région de Ottawa-Gatineau : 95,7 % - Excellent

Léger recul de l'emploi en décembre dans cette RMR. La région a perdu 300 postes après en avoir gagné 39 500 au cours des 10 périodes précédentes. L'Indice d'Ottawa-Gatineau perd donc 1,3 point en janvier. Il s'établit à 95,7 % et demeure au niveau "excellent" pour un cinquième mois consécutif.

Sur 12 mois, l'emploi dans la région a augmenté de 6,1 %. En décembre, l'Indice occupe le 3e rang sur 120, ce qui signifie que 117 mois ont connu un score inférieur au cours de la dernière décennie. Le nombre d'emplois dans la région a augmenté de 29 % en 10 ans.

Région de Montréal : 94,3 % - Excellent

Cette RMR a perdu 600 postes en décembre. Selon les données publiées par Statistique Canada au cours des 10 dernières années, l'emploi a tendance à diminuer dans la région métropolitaine en janvier. L'Indice diminue donc légèrement (-0,9 point), mais sans quitter le niveau "excellent", où il se maintient pour un huitième mois consécutif.

L'emploi a crû de 1,6 % dans la région depuis un an. Ce mois-ci, l'Indice occupe le 4e rang sur 120. Ainsi, 116 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des 10 dernières années. De 1997 à 2007, l'emploi a progressé de 22 %.

Région de Québec : 89,9 % - Favorable

Le nombre d'emplois est resté stable, à 392 600, dans la région de la Capitale-Nationale en décembre 2007. Les données cumulées par Statistique Canada au cours des 10 dernières années indiquent toutefois que l'emploi a habituellement tendance à diminuer dans cette région au mois de janvier. L'Indice Jobboom diminue donc de 1,5 point, et glisse au niveau "favorable" après quatre mois passés au niveau "excellent".

Sur douze mois, l'emploi a progressé de 5,6 % dans la région. L'Indice occupe le 9e rang sur 120 ce mois-ci, donc 111 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. Pour la période 1997-2007, le nombre d'emplois a progressé de 24 %.

Région de Sherbrooke : 88,9 % - Favorable

Cette RMR a connu un gain de 300 emplois en décembre, ce qui porte à 2 500 le nombre de nouveaux postes créés dans la région en trois mois. L'Indice de cette région fait donc un bond de 10,7 points, et s'arrête à 88,9 %, tout près du niveau "excellent".

La croissance de l'emploi sur un an atteint 4,4 %. L'Indice occupe ce mois-ci le 7e rang sur 120, ce qui signifie que 113 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. Depuis 1997, l'emploi a augmenté de 36 %.

Région de Trois-Rivières : 85,6 % - Favorable

La RMR de Trois-Rivières a perdu 400 postes en décembre 2007, ce qui vient freiner la croissance observée au cours des cinq périodes précédentes (+2 100 postes). Par ailleurs, on a noté, au cours des dix dernières années, une tendance à la décroissance de l'emploi dans la région de Trois-Rivières en janvier. L'Indice de cette région diminue donc de 5,8 points, glissant à 85,6 % ce mois-ci. Il réintègre ainsi le niveau "favorable" après un arrêt d'un mois au niveau "excellent".

La croissance de l'emploi sur un an s'établit à 6,7 % dans la région. L'Indice occupe en décembre 2007 le 7e rang sur 120, ce qui signifie que 113 mois ont affiché une performance moins élevée depuis 1997. Pour la période 1997-2007, l'emploi a crû de 22 % dans la RMR de Trois-Rivières.

Région de Saguenay : 67,8 % - Passable

Saguenay a vu disparaître quelque 200 emplois en décembre. La décroissance de l'emploi se poursuit donc dans cette RMR, qui a perdu 7 300 postes au total depuis février 2007. Par conséquent, l'Indice de cette région perd 4,7 points en janvier, toujours au niveau "passable" avec 67,8 %.

En un an, l'emploi a tout de même progressé de 3,2 % dans la région. L'Indice occupe ce mois-ci le 25e rang sur 120, ce qui signifie que 95 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. Durant la période 1997-2007, le nombre d'emplois a progressé de 12 %.

Province de l'Ontario : 82,8 % - Favorable

L'Ontario a perdu 15 800 postes en décembre. En deux mois, cette province a vu disparaître 20 700 emplois, soit près du quart des postes créés au cours des cinq périodes précédentes. L'Indice recule donc de 11,4 points en janvier 2008, quittant le niveau "favorable" qu'il avait atteint deux mois plus tôt.

Avec 22 200 emplois perdus, le secteur de la Production de biens affiche un moins bon bilan que celui des Services (+6 300). La Fabrication (-24 700) encaisse le pire coup, suivi de l'Agriculture (-2 700). Les sous-secteurs Foresterie, pêche, mine et extraction de gaz (+3 400), Services publics (+1 800) et Construction (+100) s'en tirent mieux.

Parmi les sous-secteurs des Services, le Commerce (+16 100) a réussi la meilleure performance en décembre 2007. D'autres branches s'en tirent plutôt bien, comme Administrations publiques (+8 000), Soins de santé et assistance sociale (+6 500), Transport et entreposage (+6 200) et Services professionnels, scientifiques et techniques (+5 400). Les sous-secteurs Hébergement et services de restauration (-13 200) et Finance, assurance, immobilier et location (-12 500) ont toutefois subi des revers notables.

Depuis un an, l'emploi a crû de 1,4 % dans la province. L'Indice de ce mois-ci occupe le 40e rang sur 120, ce qui signifie que 80 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des 10 dernières années. En 10 ans, l'emploi a augmenté de 23 %.

Région de Toronto : 51,8 % - Passable

La RMR de Toronto a créé 12 500 postes en décembre. Cela permet à l'Indice de cette région d'augmenter de 2,6 points, juste assez pour quitter le niveau "défavorable", où il était confiné depuis cinq mois.

En un an, l'emploi a crû de 2,2 % dans la région. L'Indice de ce mois-ci occupe le 64e rang sur 120, ce qui signifie que 56 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des 10 dernières années. De 1997 à 2007, le nombre d'emplois a augmenté de 27 %.

Qu'est-ce que l'Indice Jobboom : rappel

L'Indice Jobboom est une prévision de la force de l'emploi pour le mois courant, calculée par rapport aux 10 dernières années. Plus l'Indice est fort, c'est-à-dire près de 100 %, plus le marché de l'emploi est favorable.

L'Indice Jobboom est obtenu grâce aux données mensuelles (désaisonnalisées) de Statistique Canada, recueillies par l'Enquête sur la population active (EPA). La prévision est basée sur une méthode statistique nommée l'autorégression. L'Indice Jobboom possède une marge d'erreur normale de 2 %. L'Indice Jobboom régional se base sur les données fournies dans l'EPA concernant les régions métropolitaines de recensement (RMR).

Pour plus de détails, consultez la section de l'Indice Jobboom à l'adresse suivante : http://www.jobboom.com/indice.

Jobboom est une division de Canooë inc. et de Quebecor Media.

Renseignements

  • Source :
    Jobboom
    ou
    Renseignements :
    Andrée Peltier
    Relations publiques Andrée Peltier
    514-846-0003