Jobboom

Jobboom

11 juin 2007 06h00 HE

L'Indice Jobboom du Québec à 96,9 % en juin

L'Indice Jobboom grimpe encore

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 11 juin 2007) - Le nombre d'emplois a peu fluctué au Québec en mai : seuls 2 200 postes ont été perdus, selon les données de Statistique Canada. L'Indice Jobboom de juin n'en continue pas moins sa progression et gagne 1,4 point en juin, propulsé par la tendance historique sur dix ans qui démontre une amélioration de la création d'emploi à cette période de l'année. Résultat : la prévision de la force de l'emploi atteint 96,9 %, son plus haut niveau en 2007.

L'Ontario a pour sa part gagné 11 900 emplois en mai, toutefois cela est insuffisant pour redonner de la vigueur à l'Indice Jobboom de juin. Celui-ci se maintient toujours au niveau "favorable", à 85,7 %, après avoir perdu 0,1 point.

Province de Québec : 96,9 % - Excellent

Après avoir connu des gains substantiels totalisant 40 100 postes au cours des deux périodes précédentes, le Québec a connu en mai un léger recul de l'emploi (- 2 200). Cette perte ne gêne en rien la montée de l'Indice, lequel est davantage influencé par le poids saisonnier. Il atteint maintenant 96,9 %, un niveau inégalé en 2007. Depuis 12 mois, l'emploi a augmenté de 2,0 % au Québec.

Le secteur des services, qui avait fait bonne figure au cours de la période précédente, connaît en mai un recul de 12 700 postes. Les emplois éliminés se concentrent dans le secteur du Commerce (- 25 400). Les progrès les plus importants ont été enregistrés du côté de l'Hébergement et des services de restauration (+ 13 900) et de l'Information, de la culture et des loisirs (+ 6 100).

Le secteur de la Production de biens continue quant à lui sa progression (+ 10 600). La palme de la création d'emplois va à la Construction (+ 5 300), secteur suivi de près par les Services publics (+ 5 000). La Fabrication n'a perdu que 1 000 emplois en mai, ce qui représente somme toute une amélioration par rapport aux quelque 9 600 postes retranchés au cours de la période précédente.

Rappelons que l'Indice Jobboom indique la vigueur de l'emploi par rapport aux 120 derniers mois. L'Indice de ce mois-ci, pour le Québec, occupe le 1er rang sur 120, ce qui signifie que tous les mois précédents ont affiché une performance moins élevée au cours des 10 dernières années. Entre mai 1997 et mai 2007, l'emploi a augmenté de 20 % dans la province.

Régions métropolitaines de recensement du Québec (RMR) - juin 2007

Région de Montréal : 93,0 % - Excellent

Cette RMR a réussi à créer 7 100 emplois en mai, lesquels s'ajoutent aux 11 500 générés durant les deux périodes précédentes. La perte de 12 400 postes enregistrée entre décembre 2006 et février 2007 est maintenant rattrapée. L'Indice Jobboom de Montréal gagne ainsi 4,1 points, ce qui lui permet de franchir la barre du niveau "Excellent", à 93,0 %.

L'emploi a crû de 3,3 % dans la région depuis un an. Ce mois-ci, l'Indice occupe le 4e rang sur 120, ce qui signifie que 116 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des 10 dernières années. De 1997 à 2007, l'emploi a progressé de 21 %.

Région de Ottawa-Gatineau : 79,3 % - Favorable

La région a gagné 800 emplois en mai, après avoir engendré un total de 12 900 postes au cours des trois mois précédents. La remontée semble donc s'effectuer lentement dans cette région, qui a perdu 24 100 postes entre septembre 2006 et janvier 2007. L'Indice gagne malgré tout 0,3 point, pour s'établir à 79,3 %, toujours au niveau "favorable".

Sur 12 mois, l'emploi dans la région a diminué de 1,3 %. Ce mois-ci, l'Indice occupe le 10e rang sur 120, ce qui signifie que 110 mois ont connu un score inférieur au cours de la dernière décennie. Le nombre d'emplois dans la région a augmenté de 30 % en 10 ans.

Région de Trois-Rivières : 78,3 % - Favorable

L'emploi semble stagner pour un deuxième mois consécutif dans cette RMR : à peine 200 postes ont été créés en mai. Pourtant, la région avait connu une poussée de 3 900 postes entre octobre 2006 et mars 2007. L'Indice monte tout de même de 3,3 points, pour atteindre 78,3 %, toujours au niveau "favorable".

L'Indice occupe en mai 2007 le 7e rang sur 120, ce qui signifie que 113 mois ont affiché une performance moins élevée depuis 1997. Pour la période 1997-2007, l'emploi a crû de 19 % dans la RMR de Trois-Rivières.

Région de Sherbrooke : 76,2 % - Favorable

La fluctuation de l'emploi est nulle dans cette RMR pour le mois de mai. Le calme plat semble donc se poursuivre dans la région, qui n'a connu qu'une faible perte de 100 postes au cours du mois précédent. L'Indice gagne néanmoins 1,3 point et franchit la barre du niveau "Favorable" à 76,2 %. Cette progression s'explique par la tendance historique sur dix ans qui démontre une amélioration de la création d'emploi à cette période de l'année.

La croissance de l'emploi sur un an atteint 0,9 %. L'Indice occupe ce mois-ci le 34e rang sur 120, ce qui signifie que 86 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. Depuis 1997, l'emploi a augmenté de 25 %.

Région de Saguenay : 72,8 % - Passable

La région a créé 800 postes en mai, pour un total de 2 800 en quatre mois. Bien que l'Indice enregistre une croissance considérable de 7,6 points, il ne réussit pas à s'extraire du niveau "Passable", où il est confiné depuis octobre 2006.

En un an, l'emploi a reculé de 2,2 % dans la région. L'Indice occupe ce mois-ci le 16e rang sur 120, ce qui signifie que 104 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. Au cours de la période 1997-2007, le nombre d'emplois a progressé de 10 %.

Région de Québec : 70,1 % - Passable

L'Indice de la région de Québec enregistre un progrès de 0,2 point pour juin, à 70,1 %, malgré la perte de 800 postes en mai. C'est que la tendance historique sur 10 ans annonce plutôt une création d'emploi à cette période de l'année.

Sur douze mois, l'emploi a diminué de 1,5 % dans la région. L'Indice occupe le 37e rang sur 120 ce mois-ci, ce qui signifie que 83 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. Pour la période 1997-2007, le nombre d'emplois a progressé de 24 %.

Province de l'Ontario : 85,7 % - Favorable

L'Ontario a pu créer 11 900 emplois en mai, mais cette performance est insuffisante pour redonner de la vigueur à l'Indice Jobboom de juin. Celui-ci se maintient toujours au niveau "Favorable", à 85,7 %, mais perd 0,1 point. Rappelons que cette province a cumulé 25 900 postes durant les trois premiers mois de 2007, puis en a perdu 16 800 au cours du seul mois d'avril. Depuis 12 mois, l'emploi a tout de même crû de 0,8 %.

Le secteur de la Production a semblé sortir de son marasme en mai, avec la création de 10 200 postes. Les gains les plus importants ont eu lieu dans le secteur de la Construction (+ 11 300), suivi de loin par les Services publics (+ 3 700). La Fabrication n'a perdu que 1 200 postes, ce qui est peu par rapport aux 13 300 mises à pied enregistrées le mois précédent. Du côté de l'Agriculture, 2 100 emplois ont été éliminés.

Le domaine des Services n'a pu faire mieux qu'une création de 1 700 postes. Les gains se sont concentrés dans le secteur de la Finance, des assurances, de l'immobilier et de la location (+ 8 500) et dans le domaine de l'Information, de la culture et des loisirs (+ 5 600). En revanche, le Commerce a perdu 7 500 postes et les Administrations publiques, 7 000.

L'Indice de ce mois-ci occupe le 31e rang sur 120, ce qui signifie que 89 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des 10 dernières années. En 10 ans, l'emploi a augmenté de 25 %.

Région de Toronto : 57,6 % - Passable

La RMR de Toronto a perdu 7 000 emplois en mai, ce qui porte à 13 700 le nombre de postes éliminés depuis trois mois. Ce recul demeure encore peu important par rapport aux 67 400 postes créés entre novembre 2006 et février 2007. Mais l'Indice dégringole tout de même de 9,9 points, à 57,6 %, et demeure au niveau "Passable".

En un an, l'emploi a crû de 2,0 % dans la région. L'Indice de ce mois-ci occupe le 62e rang sur 120, ce qui signifie que 58 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des 10 dernières années. De 1997 à 2007, le nombre d'emplois a augmenté de 29 %.

Qu'est-ce que l'Indice Jobboom : rappel

L'Indice Jobboom est une prévision de la force de l'emploi pour le mois courant, calculée par rapport aux 10 dernières années. Plus l'Indice est fort, c'est-à-dire près de 100 %, plus le marché de l'emploi est favorable.

L'Indice Jobboom est obtenu grâce aux données mensuelles (désaisonnalisées) de Statistique Canada, recueillies par l'Enquête sur la population active (EPA). La prévision est basée sur une méthode statistique nommée l'autorégression. L'Indice Jobboom possède une marge d'erreur normale de 2 %. L'Indice Jobboom régional se base sur les données fournies dans l'EPA concernant les régions métropolitaines de recensement (RMR).

Pour plus de détails, consultez la section de l'Indice Jobboom à l'adresse suivante : http://www.jobboom.com/indice.

Jobboom, membre du réseau Canoë, est une filiale de Canoë inc. et de Quebecor Média.

Renseignements

  • Jobboom
    Andrée Peltier
    Relations publiques Andrée Peltier
    514-846-0003