Office de consultation publique de Montréal

Office de consultation publique de Montréal

10 août 2009 09h45 HE

L'OCPM propose des bonifications au projet du 2-22 Sainte-Catherine

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 10 août 2009) - L'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) rend aujourd'hui disponible le rapport de la consultation sur le projet du "2-22 Sainte-Catherine", un édifice que le promoteur, la Société de développement Angus, prévoit construire à l'entrée est du Quartier des spectacles, sur un terrain vacant d'environ de 900 m2 situé au coin sud-est de l'intersection de la rue Ste-Catherine et du boulevard Saint-Laurent. Le bâtiment de 8 étages aurait pour vocation de devenir un repère symbolique et visuel pour les arts, les spectacles et le divertissement. Il abriterait la Vitrine culturelle de Montréal, vouée à la promotion des activités culturelles et artistiques du Grand Montréal.

La commission a reçu 23 expressions d'opinion (écrites ou verbales) provenant pour la moitié d'entre elles du milieu des arts et de la culture et pour l'autre moitié de résidants et de groupes oeuvrant pour le développement social et économique du Faubourg Saint-Laurent ou la protection du patrimoine et l'environnement. Près de 300 inscriptions ont été enregistrées aux différentes séances publiques.

Le projet reçoit un accueil favorable de la part d'une grande majorité d'intervenants et un support réel du milieu culturel notamment parce qu'il permettrait de requalifier le carrefour Saint-Laurent-Sainte-Catherine et viendrait pérenniser la vocation culturelle du secteur. La commission endosse le concept de phare et l'initiative franchement contemporaine qui l'exprime. Elle recommande d'aller de l'avant avec l'adoption du projet de règlement modifiant les hauteurs au plan d'urbanisme.

Des réserves ont toutefois été émises concernant la proposition architecturale elle-même, l'insertion urbaine de l'édifice au paysage urbain du carrefour ainsi que sa contribution au caractère patrimonial du secteur.

Conformément à sa vocation, le 2-22 devrait devenir un lieu fréquenté dans un environnement vivant où les commerces culturels sont prospères. A l'instar de plusieurs participants, la commission considère qu'il faut miser sur une animation continue de l'atrium qui favoriserait une circulation piétonne soutenue et le développement d'un sentiment de sécurité. La commission recommande au promoteur d'élaborer, avec la collaboration des organismes du milieu, une politique d'accès à l'atrium qui soit ouverte, inclusive et attrayante.

Au chapitre de l'architecture et de l'insertion urbaine, la commission considère que le traitement de l'angle du bâtiment situé au coin du boulevard Saint-Laurent et de la rue Sainte-Catherine n'est pas suffisamment abouti et qu'il y aurait lieu de créer un lien plus soutenu, à hauteur humaine, avec les autres devantures commerciales plus au sud. Le traitement de la façade sur Saint-Dominique devrait également mieux tenir compte de son rôle de premier repère visuel du Quartier des spectacles pour les visiteurs en provenance du Quartier Latin. Par ailleurs, le mur aveugle, visible à partir des boulevards Saint-Laurent et René-Lévesque devrait être utilisé comme un fond de scène culturel pour marquer la vocation phare de l'édifice. De l'avis de la commission, ces bonifications devraient être prises en considération.

Finalement, la consultation publique sur le projet du 2-22 Sainte-Catherine Est a donné l'occasion à plusieurs représentants de la société civile d'insister sur la nécessité d'une planification urbaine plus fine du secteur constitué par les rues Clark, Saint-Dominique, Sherbrooke et René-Lévesque et le long des deux axes Saint-Laurent et Sainte-Catherine afin d'assurer les meilleurs liens possibles avec le Quartier Latin et le Quartier des spectacles. La commission croit que la revitalisation de ce secteur emblématique de Montréal devrait se faire à l'aide de principes directeurs et de critères spécifiques qui guideraient le redevéloppement tout en assurant la protection et la mise en valeur du patrimoine. Elle recommande à la Ville de peaufiner ses outils dans ce sens.

Des copies du rapport sont disponibles en version papier aux bureaux de l'Office et ans son site internet au www.ocpm.qc.ca. Toute l'information disponible sur cette consultation peut se trouver aux bureaux de l'Office, à la Direction du greffe de la Ville de Montréal, 275, rue Notre-Dame Est ou au bureau de l'arrondissement Ville-Marie situé au 888, boul. de Maisonneuve Est, 5e étage. Cette documentation est aussi disponible sur le site internet de l'Office au www.ocpm.qc.ca . Pour toute information contacter le 514 872-8510.

Renseignements

  • OCPM
    Luc Doray
    514-872-3568
    Cell: 514-977-8365