Office de consultation publique de Montréal

Office de consultation publique de Montréal

29 janv. 2007 11h14 HE

L'Office de consultation publique propose des modifications au projet de mise en valeur du site du Nordelec

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 29 jan. 2007) - C'est aujourd'hui que l'Office de consultation publique de Montréal rend public le rapport de la consultation tenue l'automne dernier sur la mise en valeur du site du Nordelec dans l'arrondissement du Sud-Ouest.

Rappelons que la proposition examinée vise à permettre l'occupation, la transformation et la construction de bâtiments sur le terrain de l'immeuble "Le Nordelec" et sur les lots adjacents à des conditions différentes de celles prévues par la réglementation actuelle d'urbanisme actuelle. Il s'agit d'un secteur compris entre les rues Saint-Patrick, de Condé, Richardson, Richmond, Centre, et Shearer, dans le quartier de la Pointe Saint-Charles.

Les séances publiques ont attiré plus de 400 personnes, 40 personnes sont intervenues et une vingtaine de mémoires ont été déposés.

Le projet de mise en valeur présenté à la population a été généralement bien reçu car il semble ouvrir des perspectives d'amélioration pour l'arrondissement du Sud-Ouest en général et pour le secteur de la Pointe Saint-Charles en particulier. Avec près de 1200 nouvelles unités d'habitation, il aurait pour conséquence d'augmenter sensiblement le parc résidentiel du quartier notamment en réservant près du tiers des unités projetées à des fins de logement abordable et social.

Certains aspects du projet sont cependant remis en cause. Ils ont trait à des questions de densité, de hauteur et d'usage d'espaces verts sur certains des îlots. La problématique des activités commerciales sur le site et en regard de ce qui se fait actuellement sur la rue Centre a aussi été la source de nombreux commentaires. La circulation, le stationnement et le transport collectif ont de plus retenu l'attention des participants et de la commission.

A la lumière de ces commentaires et de son analyse, la commission formule plusieurs recommandations. En premier lieu, elle suggère d'augmenter la densité de l'îlot situé au côté sud-est de l'immeuble actuel au sud de la rue Richardson, permettant ainsi l'ajout de 22 logements dans cette partie du projet. Deuxièmement, la commission propose une révision à la baisse de la hauteur et de la densité du projet de construction sur le terrain immédiatement à l'est de l'immeuble actuel. Il s'agit d'une addition nouvelle et de grande envergure sur le site. Les modifications proposées par la commission permettraient d'harmoniser le complexe immobilier au gabarit de la Pointe Saint-Charles avec plus de sensibilité. Par ailleurs, la commission souhaite que le secteur soit doté d'un véritable espace vert public, aisément accessible à partir de la rue Richardson.

La réalisation de la fonction commerciale devrait inclure une stratégie de développement axée sur la complémentarité entre le Nordelec et la rue Centre. Priorité devrait être donné à la galerie marchande en privilégiant son ouverture sur la Pointe Saint-Charles . Finalement, un plan de revitalisation de la rue Centre devrait être mis en oeuvre et l'ouverture de nouveaux commerces sur la rue Saint-Patrck devrait être repoussée à une phase ultérieure.

Pour ce qui est des questions de stationnement, de circulation et de transport collectif, la commission recommande à la Ville de doter Pointe Saint-Charles d'un plan local de transport. Ce plan devrait intégrer l'ensemble des déplacements de tous ordres, fixer la vocation à long terme de la rue Saint-Patrick en misant sur son statut de voie panoramique et patrimoniale, et assurer un meilleur arrimage du quartier avec le centre-ville.

Le rapport de l'Office a été remis au maire par la présidente de l'OCPM, Madame Louise Roy, le 15 janvier et sera déposé au conseil municipal lors de sa séance du 22 février. Toute l'information pertinente sur cette consultation, incluant le rapport de la commission, est disponible sur le site internet de l'OCPM ainsi qu'en version papier aux bureaux de l'Office, à la Direction du greffe de la Ville ainsi qu'au bureau d'arrondissement du Sud-Ouest.

Créé par la Charte de la Ville de Montréal, l'OCPM a, depuis sa création en 2002, géré une soixantaine de consultations et tenu près de 250 séances publiques qui ont réuni plus de 15 000 citoyens. Vous êtes invités à consulter le site de l'OCPM, www.ocpm.qc.ca, pour une information complète sur l'Office.

Renseignements

  • Office de consultation publique de Montréal
    Luc Doray
    514-872-3568
    Cellulaire : 514-977-8365