L’Office d’investissement du RPC

L’Office d’investissement du RPC

01 févr. 2007 12h39 HE

L'Office d'investissement du RPC invite les 200 plus grandes sociétés du Canada à fournir de l'information sur les changements climatiques et la valeur pour les actionnaires

TORONTO, ONTARIO--(CCNMatthews - 1 fév. 2007) - L'Office d'investissement du RPC a invité aujourd'hui les 200 plus grandes sociétés du Canada à fournir davantage d'information sur les risques d'entreprise auxquelles elles sont exposées et les débouchés qui s'offrent à elles du fait des changements climatiques en répondant au questionnaire du Carbon Disclosure Project (CDP).

L'Office est l'un des 284 investisseurs institutionnels - représentant au total 41 billions de dollars américains d'actifs gérés - qui soutiennent cette initiative. Le CDP publie ce questionnaire aujourd'hui et compte l'envoyer aux 2 400 plus grandes entreprises du monde (www.cdproject.net). L'Office est également signataire du CDP et compte parmi les parrains du rapport du CDP sur le Canada.

" L'amélioration de l'information présentée sur les risques et les débouchés liés au climat est essentielle pour que les investisseurs à long terme que nous sommes puissent intégrer l'effet possible des facteurs environnementaux sur les placements dans nos décisions et notre programme d'engagement à titre d'investisseur ", a déclaré M. Don Raymond, vice-président principal, Placements sur les marchés publics, à l'Office.

" Nous pensons aussi qu'une meilleure information et un comportement responsable des entreprises à l'égard des facteurs environnementaux, sociaux et relatifs à la gouvernance (ESG) peut généralement avoir une influence favorable sur le rendement à long terme " a ajouté M. Raymond.

La participation de l'Office au CDP s'inscrit dans sa Politique en matière d'investissement responsable, qui prévoit un programme en trois volets afin d'améliorer la performance des sociétés dans lesquelles il investit à l'égard des facteurs ESG et les inciter à présenter des informations plus détaillées à ce sujet.

Voici les trois éléments fondamentaux de cette politique : premièrement, l'Office s'engage auprès de ces sociétés en exerçant ses droits de vote par procuration, en collaborant avec des coalitions d'investisseurs et en recourant à des contacts directs; deuxièmement, il contribue à financer la recherche sur l'importance relative des facteurs ESG à long terme; troisièmement, il intègre les facteurs ESG dans le processus de placement.

L'approche de l'Office dans ce domaine est exposée en détail dans sa Politique en matière d'investissement responsable, qui se trouve dans le site www.oirpc.ca.

Le site www.cdproject.net permet de télécharger de plus amples renseignements sur le CDP, y compris les réponses antérieures au sondage du CDP.

L'Office d'investissement du RPC en bref

L'Office investit les fonds dont le Régime de pensions du Canada n'a pas besoin pour financer les prestations de retraite courantes. Il a reçu son mandat des gouvernements fédéral et provinciaux, et il rend des comptes au Parlement et aux ministres des Finances fédéral et provinciaux, qui sont les gérants du régime, ainsi qu'à 16 millions de cotisants et de bénéficiaires. L'Office, qui se trouve à Toronto et dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n'a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 30 septembre 2006, la valeur totale de la caisse du RPC s'élevait à 103,3 milliards de dollars canadiens. On trouvera plus de détails sur l'Office à l'adresse www.oirpc.ca.

Renseignements

  • L'Office d'investissement du RPC
    May Chong
    Directrice en chef des communications
    (416) 868-8657
    Courriel: mchong@cppib.ca
    Site Web: www.oirpc.ca