UNICEF Canada

UNICEF Canada
Via Le Monde

Via Le Monde
Fondation Marie-Vincent

Fondation Marie-Vincent
Bureau international des droits des enfants (IBCR)

Bureau international des droits des enfants (IBCR)

20 nov. 2008 13h47 HE

La 19e Journée internationale des droits de l'enfant-Les droits de l'enfant : des minis droits ?

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 20 nov. 2008) - Le Bureau international des droits des enfants (IBCR), UNICEF Québec, la Fondation Marie-Vincent en collaboration avec les producteurs de Via Le Monde s'allient pour célébrer le 19e anniversaire de la Convention relative aux droits de l'enfant en tenant une journée du film sur les droits de l'enfant à l'intention des jeunes au Cinéma du Parc.

C'est à juste titre que la porte-parole du Bureau international des droits de l'enfant pour la Journée internationale des droits de l'enfant, madame Dominique Demers, déclare : Il est écrit dans la Convention des droits de l'enfant que les pays s'engagent à "préparer l'enfant à assumer les responsabilités de la vie dans une société libre, dans un esprit de compréhension, de paix, de tolérance, d'égalité." A mes oreilles ces intentions se transforment en poème. Elles m'émeuvent, m'appellent et m'invitent à rêver d'un monde meilleur.

Même si la grande majorité des Etats dans le monde (à part les Etats-Unis et la Somalie) peuvent se féliciter d'avoir ratifié cet instrument international, des enfants d'ici et d'ailleurs se voient encore privés de nombreux droits, dont l'accès à une éducation de qualité dans un environnement sécuritaire. En effet, plusieurs enfants ne bénéficient pas encore en 2008 d'un encadrement familial et de conditions sociales et économiques favorables au plein développement de leurs capacités.

Les premiers responsables de l'application des 54 articles stipulés dans la Convention relative aux droits de l'enfant sont les adultes, en l'occurrence les Etats et les parents. Ainsi, toute politique sociale ou familiale devrait considérer l'intérêt supérieur de l'enfant (Article 3). Les droits de l'enfant doivent être respectés et promus, tant dans la sphère publique que privée. A la grande différence des adultes, les enfants ont besoin pour exercer leurs droits de leurs parents, de leurs éducateurs, de leurs enseignants et de toute autre personne adulte responsable de les protéger et de les aider à s'affirmer.

A ce propos madame Dominique Richard, directrice générale de la Fondation Marie-Vincent, souligne "Depuis l'an 2000, notre Fondation est fière d'être associée à la célébration de la Convention relative des droits de l'enfant qui contribue de manière remarquable à l'amélioration de la qualité de vie des enfants et des jeunes au Canada ainsi qu'au-delà de nos frontières. Une belle occasion de sensibiliser l'opinion publique à la protection de l'enfant, quand on sait qu'au Canada près de 40 000 enfants sont victimes annuellement d'abus physiques ou sexuels et que dans 90 % des cas les mauvais traitements ne sont pas déclarés aux autorités".

Eduquer et préparer l'enfant implique aussi d'encourager sa participation, c'est-à-dire non seulement de l'écouter mais aussi de l'entendre, et d'accepter de regarder les réalités sociales à travers ses yeux. Dans le cadre de cette journée du film sur les droits de l'enfant, ceux-ci seront appelés à commenter et à réagir à la suite de chaque projection. Ainsi, le programme à partir de 16h sera assumé par des jeunes cinéastes autochtones qui présenteront, à travers leurs oeuvres cinématographiques, leurs réflexions et analyses aux jeunes dans la salle.

A propos du Bureau international des droits des enfants (IBCR)

Le Bureau international des droits des enfants (IBCR) est une organisation internationale non gouvernementale créée par la Juge Andrée Ruffo et le Dr. Bernard Kouchner, en 1994. Basé à Montréal, l'IBCR a pour mandat de travailler à la mise en oeuvre de la Convention internationale des droits de l'enfant. L'IBCR coordonne également le Forum canadien des enfants touchés par les conflits armés. En 2003, le Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) a octroyé à l'IBCR le statut consultatif dans la catégorie spéciale, reconnaissant ainsi la qualité du travail accompli par l'IBCR et sa contribution aux programmes et aux objectifs des Nations Unies. www.ibcr.org.

A propos de Via Le Monde

Fondé en 1967 par Daniel Bertolino, Via Le Monde dispose d'un catalogue de plus de 600 heures de film sur l'histoire, le développement durable, l'environnement, la diversité culturelle, les droits des enfants, l'art de vivre et la gastronomie et ce, à travers le monde. A cela viennent s'ajouter de nombreuses séries documentaires jeunesse et séries devenues des classiques. Lauréat de nombreux prix cinématographiques, Via Le Monde continue, sans relâche, à voyager à travers le monde afin d'offrir au public des films de qualité et reconnus internationalement. www.vialemonde.com.

A propos de l'UNICEF

L'UNICEF est une organisation internationale non gouvernementale, fondé en 1946 au lendemain de la guerre, qui a pour mission de sensibiliser la population aux réalités des enfants du monde et d'assurer leur survie et leur protection en recueillant des fonds afin de poursuivre l'oeuvre humanitaire déjà présente dans plus de 156 pays, régions et territoires en développement. L'UNICEF Québec entretient depuis plus de quarante ans un rapport privilégié avec le monde de l'éducation. Chaque année, en octobre, les enseignants et enseignantes des écoles du Québec favorisent l'ouverture d'une fenêtre sur le monde pour nos enfants grâce aux ressources éducatives de l'UNICEF. www.unicef.ca.

A propos de la Fondation Marie-Vincent

Depuis 1975, la Fondation Marie-Vincent vient en aide aux enfants québécois de moins de 12 ans qui sont victimes de maltraitance, et plus particulièrement d'agression sexuelle. En 2005, afin de répondre aux besoins pressants des enfants victimes d'agressions sexuelles, la Fondation inaugurait le Centre d'expertise Marie-Vincent, une initiative qui représente aujourd'hui, un engagement majeur en termes de financement. Offrant des services, des traitements et des outils de pointe pour répondre aux besoins des enfants et de leurs familles, le Centre a pour vision que partout au Québec, les jeunes victimes puissent recevoir des services spécialisés et adaptés à leurs besoins. De plus, grâce à l'étroite collaboration avec la Chaire interuniversitaire Marie-Vincent sur les agressions sexuelles envers les enfants, le Centre d'expertise se positionne comme étant un leader au plan national et international dans le développement des connaissances scientifiques et des compétences professionnelles dans ce domaine. www.marie-vincent.org.

Renseignements

  • Bureau international des droits des enfants (IBCR)
    Nadja Pollaert
    Directrice générale
    Cell : (514) 462-2577
    Site Web : www.ibcr.org