Commission canadienne des droits de la personne

Commission canadienne des droits de la personne

16 déc. 2009 12h00 HE

La Commission canadienne des droits de la personne est élue à la présidence du Forum des institutions nationales des droits de l'homme du Commonwealth

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 16 déc. 2009) - La Commission canadienne des droits de la personne (CCDP) a été élue à la présidence du Forum des institutions nationales des droits de l'homme du Commonwealth lors de la réunion des membres du Forum qui a eu lieu récemment à Port of Spain, à Trinité-et-Tobago.

"La Commission canadienne des droits de la personne se réjouit de travailler avec les membres du Forum afin de faciliter le réseautage et la diffusion des meilleures pratiques", a déclaré David Langtry, vice-président de la Commission. "Notre mandat consistera à promouvoir une plus grande collaboration entre les institutions nationales des droits de l'homme afin de favoriser l'atteinte des priorités thématiques relatives aux droits de l'homme."

La dernière réunion, qui a eu lieu en novembre 2009, portait sur les changements climatiques et les droits de la personne. Les discussions tenues ont mis l'accent sur les répercussions des changements climatiques sur les droits de l'homme, notamment en ce qui a trait au droit des populations à la nourriture, au logement, à la santé et au travail. Le Forum rassemble des institutions appartenant à 24 pays du Commonwealth, et des institutions partenaires internationales, dont le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme.

Le Forum des institutions nationales des droits de l'homme du Commonwealth a été créé en février 2007. Le mandat de la CCDP à la présidence du Forum est d'une durée de deux ans.

Renseignements :

http://www.commonwealthnhri.org/FNHRIinformation/216614/cfnhri__port_of_spain__trinidad_and_tobago__23_24.htm


DOCUMENT D'INFORMATION - Forum des institutions nationales des droits de l'homme du Commonwealth

En février 2007, les participants à la Conférence des institutions nationales des droits de l'homme du Commonwealth ont convenu de créer un Forum des institutions nationales des droits de l'homme du Commonwealth. La Conférence s'est tenue dans le contexte de la prise de conscience par les participants du fait que, bien que les INDH individuelles du Commonwealth se rencontraient et partageaient de l'information de façon ponctuelle, il n'existait pas de tribune distincte leur permettant d'interagir collectivement avec les chefs de gouvernement du Commonwealth.

La Commission nationale des droits de l'homme de l'Ouganda a été la première à assumer la présidence du Forum, en 2007.

L'idée sur laquelle repose le Forum est qu'il faut veiller à ce que les valeurs, l'information et les expériences communes soient reflétées et canalisées dans un mécanisme officiel unique qui, à son tour, favorise les interactions entre les institutions et les gouvernements, et rehausse les normes en matière de protection des droits de la personne.

Le mandat du Forum des institutions nationales des droits de l'homme du Commonwealth englobe les fonctions suivantes :

- servir de tribune inclusive pour le réseautage et la mise en commun des expériences vécues, de l'information et du savoir entre toutes les INDH;

- promouvoir et faciliter l'échange d'idées et de connaissances sur la façon d'améliorer le rendement, la capacité et l'indépendance des INDH du Commonwealth, en particulier de celles qui ont du mal à fonctionner efficacement compte tenu des ressources dont elles disposent ou à se conformer aux règles internationales;

- promouvoir et faciliter les partenariats entre les INDH du Commonwealth, et entre les INDH du Commonwealth et les donateurs et organismes bilatéraux et internationaux, y compris aux fins de trouver des sources de financement pour le Forum;

- faciliter l'établissement, là où les conditions y sont propices, d'une INDH dans les pays où il n'y en a actuellement pas, en mettant à profit les conseils et l'appui des INDH du Commonwealth pour les processus consultatifs nationaux et autres qui précèdent toute initiative de ce genre;

- recueillir et diffuser de façon systématique tout renseignement susceptible d'intéresser les INDH du Commonwealth;

- permettre toute manifestation collective (fondée sur un consensus) occasionnelle de soutien, d'encouragement ou de préoccupation à l'égard d'événements et de faits nouveaux concernant des INDH individuelles, dans le but de mieux défendre et promouvoir les droits de la personne;

- coordonner et étayer l'élaboration de positions communes sur les enjeux touchant les INDH du Commonwealth.

Renseignements

  • Commission canadienne des droits de la personne
    613-943-9118