La Fondation du droit de l'Ontario

La Fondation du droit de l'Ontario

29 sept. 2009 14h50 HE

La FDO présente les boursiers du programme Community Leadership in Justice 2009-2010

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 29 sept. 2009) - La Fondation du droit de l'Ontario a le plaisir d'annoncer qu'elle a choisi trois personnes comme boursières du programme Community Leadership in Justice pour l'année universitaire 2009-2010. Ces personnes sont Richard Elliott, directeur exécutif, Canadian HIV/AIDS Legal Network; Michael Janigan, directeur exécutif, Centre pour la défense de l'intérêt public (PIAC); et Allan McChesney, recherchiste juridique principal, Reach Canada.

Les bourses Community Leadership in Justice (leadership communautaire dans le domaine de la justice) visent à consolider les liens entres les leaders d'organismes d'intérêt public appelés à interagir avec le système juridique ainsi que les universités, les collèges, et les facultés de droit de l'Ontario. Au cours de la session qu'ils passent à la faculté de droit ou dans un autre établissement d'enseignement postsecondaire, les boursiers sont appelés à assumer diverses responsabilités, notamment : travaux de recherche, enseignement ou enseignement conjoint. Ils peuvent également se concentrer sur le mentorat, le militantisme et le leadership plutôt que sur l'enseignement traditionnel (par le truchement de groupes de discussion, de conférences publiques, de projets menés en collaboration, etc.).

Richard Elliott sera associé à la faculté de droit de l'Université de Toronto. Son travail mettra l'accent sur la recherche juridique et l'analyse de politiques afin d'appuyer les réformes législatives proposées au Régime canadien d'accès aux médicaments (RCAM). M. Elliott préparera de la documentation destinée aux législateurs tels que des propositions parlementaires, ainsi que de la documentation visant à impliquer un public non juridique plus élargi, dont les médias. Il contribuera aussi à la recherche et aux conférences universitaires par des cours magistraux auquel il sera conférencier invité et des ateliers dans différentes facultés ou départements - et offrira ses services en tant que conseiller expert pour les étudiants qui effectuent de recherches en vue de l'obtention de crédits sur l'accès mondial aux médicaments. M. Elliott préparera également un article qui sera publié dans le journal de la faculté de droit concernant les réformes du RCAM.

Michael Janigan s'associera à la faculté de droit de l'Université Carleton. Il donnera des cours magistraux et préparera de la documentation qui stimulera les étudiants à mener des travaux d'approche avec les groupes de citoyens de la région dans le but de protéger le consommateur vulnérable sur le marché canadien. Son travail portera sur les principes de la concurrence, des règlements et des règles générales de la protection des consommateurs et comprendra une participation pratique concernant les enjeux survenant dans des industries particulières. M. Janigan assurera également le lien avec d'autres facultés de l'Université Carleton dans le but de partager de l'information utile à son organisme (PIAC) en vue de l'avancement de la défense des droits des consommateurs.

Allan McChesney s'associera au Centre de recherche et d'enseignement sur les droits de la personne de l'Université d'Ottawa, afin de mener trois activités reliées. En collaboration avec les universitaires, le personnel et les partenaires communautaires de l'Université d'Ottawa, il explorera les options qui visent à encourager la recherche et l'enseignement interdisciplinaires, la formation professionnelle et l'enseignement public des enjeux qui concernent l'invalidité et le droit. En collaboration avec Reach Canada, les juristes praticiens, les étudiants en droit et les autres intervenants communautaires, il contribuera aux efforts dans le but de favoriser un "accès sans barrières aux tribunaux pour les personnes ayant un handicap". M. McChesney sera également un conférencier invité occasionnel qui parlera des problèmes de lois et de politiques en lien avec les invalidités et les installations pour les personnes invalides au Canada et à l'échelle internationale.

Les bourses ont pour but d'enrichir et de donner plus d'envergure à la formation universitaire des étudiants et à l'expérience de travail du personnel par l'intermédiaire des méthodes d'enseignement et d'apprentissage novatrices et facilitantes. Il est également espéré que les boursiers eux-mêmes trouvent l'expérience stimulante et inspirante et qu'ils en fassent profiter leurs organismes respectifs par la suite.

"Le programme de bourses atteint ses objectifs de façon extraordinaire. En effet, afin d'élargir l'influence de ce programme exceptionnel, nous avons fait passer le nombre de bourses de deux à trois cette année", souligne Mark J. Sandler, président de la FDO. "Nous somme fiers d'être en mesure d'appuyer les efforts de gens et d'organismes remarquables."

Fondée en 1974, la FDO est déterminée à faire progresser les connaissances en matière juridique, ainsi qu'à promouvoir l'excellence au sein de la profession d'avocat et la participation des citoyens au système judiciaire. La FDO finance des programmes et des mesures visant à promouvoir et à améliorer l'accès à la justice pour les Ontariens. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Fondation du droit de l'Ontario et sur les bourses Community Leadership in Justice, veuillez consulter le site www.lawfoundation.on.ca

Renseignements

  • Relations avec les médias :
    La Fondation du droit de l'Ontario
    Adriana Suppa, Conseillère en communications
    416 598-1550, poste 309
    asuppa@lawfoundation.on.ca