Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

26 août 2010 17h09 HE

La Garde côtière canadienne donne une formation en intervention environnementale à Resolute Bay, au Nunavut

SARNIA, ONTARIO--(Marketwire - 26 août 2010) - L'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans, a annoncé aujourd'hui que la Garde côtière canadienne (GCC) a donné une séance de formation en intervention environnementale d'une durée d'une semaine dans le hameau de Resolute Bay, au Nunavut. La formation, qui a débuté le 19 août 2010, était axée sur les techniques d'intervention et la sécurité en cas de déversement de pétrole. La formation portait sur la bonne utilisation de l'équipement de contrôle de la pollution, fourni par la Garde côtière canadienne, ainsi que sur le nettoyage du rivage et la manœuvre d'embarcations. Des Rangers canadiens provenant de toutes les régions du Nord ainsi que des résidents de Resolute ont participé à la formation.

« En 2010, nous avons mis en pratique nos capacités d'intervention en cas de déversement à Resolute et nous avons travaillé en étroite collaboration avec les résidents du Nord, notamment les Rangers canadiens, les chefs des collectivités, les représentants de l'industrie et divers organismes d'intervention, afin de nous assurer d'être aussi bien préparés que possible, a déclaré la ministre Shea. La Garde côtière canadienne est très consciente de la fragilité écologique du milieu marin de l'Arctique. La formation que nous avons offerte représentait une occasion pour tous les intervenants de travailler ensemble à l'amélioration des communications et de la coordination des interventions possibles en cas d'accidents de pollution dans les eaux arctiques canadiennes ».

Après la semaine de formation, les participants ont mis leurs nouvelles compétences à l'épreuve dans un exercice d'une journée sur le rivage de Resolute Bay. L'exercice a été désigné sous le nom de Tallurutiit (prononcez Tal-lur-ROU-tite), un mot inuktitut faisant référence au passage du Nord-Ouest. Tallurutiit, un sous-élément de l'Opération Nanook, relevait des Forces canadiennes et a été dirigé par le Commandement Canada et la Force opérationnelle interarmées (Nord).

Une équipe d'intervenants en cas de déversement, dirigée par la Garde côtière canadienne, a déployé un équipement de nettoyage du rivage, une opération de barrages flottants typique et une équipe d'évaluation du nettoyage du rivage. Il ne s'agit que d'un scénario et la Garde côtière canadienne n'a pas utilisé de vrais hydrocarbures. D'autres organismes du gouvernement du Canada, dont Environnement Canada, Ressources naturelles Canada, Affaires indiennes et du Nord Canada et Sécurité publique Canada ont participé à l'exercice.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Garde côtière canadienne, consultez le site suivant : www.ccg-gcc.gc.ca

Pour obtenir de plus amples renseignements sur l'Opération Nanook du MDN, consultez le site suivant : www.forces.gc.ca

Renseignements