Affaires indiennes et du Nord Canada

Affaires indiennes et du Nord Canada

15 janv. 2010 12h00 HE

La Première nation de Moose Deer Point tirera profit de la construction d'une usine de traitement de l'eau

PREMIERE NATION DE MOOSE DEER POINT, MACTIER, ONTARIO--(Marketwire - 15 jan. 2010) - La Première nation de Moose Deer Point bénéficiera de la construction d'un nouveau réseau d'aqueduc dans le cadre du Plan d'action économique du Canada.

Le début des travaux de construction a été souligné aujourd'hui par l'honorable Tony Clement, député de Parry Sound-Muskoka, ministre de l'Industrie et ministre responsable de la FedNor, au nom de l'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits.

"L'investissement annoncé aujourd'hui permettra de fournir aux résidants de Moose Deer Point, qui sont plus de 200, des services essentiels en eau et d'assurer ainsi leur santé et leur sécurité, a déclaré le ministre Clement. Le projet annoncé aujourd'hui nous permet de franchir une autre étape vers l'objectif de doter chaque Première nation au Canada d'une eau potable salubre".

C'est également l'avis du chef de Moose Deer Point, Barron King. "C'est avec enthousiasme que nous envisageons le début de ce projet prometteur qui profitera à notre Première nation. Nous sommes reconnaissants de l'aide et du soutien que nous avons reçus jusqu'à maintenant de tous ceux qui ont pris part à ce projet. Notre but est de construire une infrastructure qui permettra aux générations futures d'avoir accès à une eau propre et salubre et à un système d'alimentation fiable".

La Première nation de Moose Deer Point a accordé récemment le contrat de la construction de l'usine à Leo Alarie and Sons Ltd., une filiale d'Aecon Buildings Inc., qui est une entreprise établie à Toronto.

Le gouvernement du Canada a versé 20 millions de dollars à la Première nation de Moose Deer Point. Ce montant est tiré de l'investissement de 1,4 milliard de dollars octroyé aux Autochtones dans le Plan d'action économique du Canada. Le projet prévoit la construction d'une usine de traitement de l'eau ainsi que la réparation de l'infrastructure actuelle. La nouvelle usine, le réservoir surélevé et le réseau de distribution relieront trois parcelles de terre séparées par une réserve faunique naturelle et fourniront de l'eau potable salubre aux résidants. La construction sera terminée au printemps 2011.

Le gouvernement du Canada investit dans des projets qui auront des retombées durables sur les collectivités des Premières nations. Il a réalisé des progrès remarquables en vue de l'amélioration de la qualité de l'eau potable dans les réserves partout au pays. Par exemple, en 2006, on comptait 193 réseaux d'eau présentant un risque élevé. Ce nombre est maintenant passé à 48. De plus, 21 collectivités avaient été jugées prioritaires. Ces collectivités possédaient un réseau posant un risque élevé et faisant l'objet d'un avis sur la qualité de l'eau. Aujourd'hui, il ne reste plus que quatre collectivités sur cette liste.

S'IL Y A INCOMPATIBILITE ENTRE UNE VERSION IMPRIMEE ET LA PRESENTE VERSION ELECTRONIQUE, LA VERSION ELECTRONIQUE PREVAUT.

Vous pouvez recevoir toutes vos nouvelles et vos mises à jour médiatiques automatiquement. Pour obtenir plus d'information sur le fil RSS de notre salle des médias, ou pour vous y abonner, consultez le site suivant : http://www.ainc-inac.gc.ca/1info/rssinfo-fra.asp.

ATME (appareil de télécommunication pour les malentendants)

Ce communiqué est disponible en ligne : http://www.actionplan.gc.ca/fra/index.asp

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable Chuck Strahl
    Attaché de presse
    Michelle Yao
    819-997-0002
    ou
    Relations avec les médias
    Affaires indiennes et du Nord Canada
    819-953-1160