L’Office d’investissement du RPC

L’Office d’investissement du RPC

12 août 2009 13h30 HE

La caisse du RPC augmente de 11,1 milliards de dollars pour s'établir à 116,6 milliards de dollars

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 12 août 2009) - La caisse du RPC s'élevait à 116,6 milliards de dollars à la fin du premier trimestre de l'exercice 2010 terminé le 30 juin 2009, contre 105,5 milliards de dollars à la fin de l'exercice terminé le 31 mars 2009. L'accroissement de l'actif, de 11,1 milliards de dollars pour le trimestre, est principalement attribuable à un revenu de placement de 7,6 milliards de dollars, soit un taux de rendement de 7,1 pour cent, et aux 3,5 milliards de dollars en cotisations au RPC qui ne sont pas nécessaires pour verser les prestations de retraite courantes.

"Nous sommes satisfaits de l'accroissement de 11,1 milliards de dollars de la caisse et du rendement positif de 7,1 pour cent pour le premier trimestre, a déclaré David Denison, président et chef de la direction de l'Office. Parallèlement, les rendements négatifs de notre dernier exercice et les résultats positifs de ce premier trimestre doivent être considérés dans le contexte de notre stratégie à long terme. Nous continuons de nous concentrer sur la génération de rendements solides sur plusieurs exercices, sur des décennies, en fait."

"Comme les revenus courants ne serviront pas au versement des prestations pour les 11 prochaines années et que des rentrées de fonds additionnelles d'environ 28 milliards de dollars sont prévues d'ici 2019, nous maintiendrons notre pondération stratégique des actifs pour le portefeuille, a déclaré M. Denison. Nous continuerons également de mettre l'accent sur nos forces en tant qu'investisseur d'envergure à long terme afin de saisir les occasions de placement qui se présentent dans le contexte actuel."

"Etant donné que l'objectif principal de l'Office vise à obtenir des rendements à long terme sur les placements pour assurer la viabilité pour les décennies et les générations à venir, nous évaluons les rendements sur diverses périodes plus longues en plus des résultats trimestriels et cumulatifs que nous publions chaque trimestre", a affirmé M. Denison.

En un peu plus de 10 ans, soit depuis que l'Office a commencé à investir en avril 1999, l'Office a généré un revenu de placement de 31,8 milliards de dollars pour la caisse, soit un taux de rendement annualisé de 4,9 pour cent. Au 30 juin 2009, le taux de rendement annualisé sur quatre exercices, lequel constitue une autre mesure pertinente, s'est établi à 2,3 pour cent, soit un revenu de placement de 6,9 milliards de dollars.

Viabilité à long terme

Le 25 mai 2009, les ministres des Finances fédéral et provinciaux qui supervisent le RPC ont confirmé, au terme de l'examen triennal du RPC, que celui-ci était financièrement solide. En juillet 2009, l'actuaire en chef a également reconfirmé que le RPC sera viable pendant toute la période de 75 années suivant son rapport de 2007, et il publiera de nouvelles prévisions à l'égard du RPC en 2010.

L'actuaire en chef du Canada estime qu'un taux de rendement réel de 4,2 pour cent, ou d'un taux nominal d'environ 6,2 pour cent, sur la période de 75 années couverte par son rapport de 2007 est nécessaire au maintien à long terme du taux de cotisation actuel. "Bien que nos résultats sur quatre exercices soient actuellement inférieurs à ce taux de rendement à long terme, nous estimons que la caisse du RPC génèrera des rendements supérieurs à ce seuil de 4,2 pour cent sur son horizon de placement à long terme", a déclaré M. Denison.

Composition de l'actif

Au 30 juin 2009, les actions représentaient 57,5 pour cent de la caisse, soit 67,1 milliards de dollars. De ce montant, les actions de sociétés ouvertes représentaient 45,7 pour cent, ou 53,3 milliards de dollars, et les actions de sociétés fermées, 11,8 pour cent, ou 13,8 milliards de dollars. Les titres à revenu fixe, qui comprennent les obligations, les titres du marché monétaire, les autres dettes et les passifs liés au financement par emprunt représentaient 29,2 pour cent, soit 34,0 milliards de dollars. Les placements sensibles à l'inflation représentaient 13,3 pour cent du portefeuille, soit 15,5 milliards de dollars, répartis comme suit : 5,9 pour cent, ou 6,9 milliards de dollars, en biens immobiliers, 3,5 pour cent, ou 4,0 milliards de dollars, en obligations indexées sur l'inflation, et 3,9 pour cent, ou 4,6 milliards de dollars, en infrastructures.

Office d'investissement du RPC

L'Office d'investissement du RPC est un organisme de gestion de placements professionnel qui investit, pour le compte de 17 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada n'a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l'Office investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des obligations indexées sur l'inflation, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L'Office a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Londres et à Hong Kong. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. L'Office n'a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 30 juin 2009, la caisse du RPC totalisait 116,6 milliards de dollars. Pour obtenir de plus amples renseignements sur l'Office, veuillez consulter le site www.oirpc.ca.

Renseignements