Coalition canadienne de la santé

Coalition canadienne de la santé

17 nov. 2009 10h30 HE

La coalition canadienne de la santé célèbre son 30e anniversaire

Stephen Harper devrait souligner la semaine nationale de l'assurance-maladie en prenant des mesures contre les cliniques privées et en mettant sur pied un régime d'assurance-médicament

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 17 nov. 2009) - Des pressions sont exercées sur le premier ministre Stephen Harper pour qu'il profite de la Semaine nationale de l'assurance-maladie (17 au 24 novembre) afin de faire preuve de leadership fédéral en matière de soins de santé en faisant respecter les dispositions de la Loi canadienne de la santé contre la privatisation et en mettant sur pied un régime public national d'assurance médicaments pour tous les Canadiens. La demande provient de la Coalition canadienne de la santé qui, aujourd'hui, célèbre son 30e anniversaire de lutte, de protection et de promotion du développement de l'assurance-maladie.

"Alors que le débat sur les soins de santé fait rage aux Etats-Unis, les Canadiens peuvent célébrer le 25e anniversaire de la Loi canadienne de la santé qui a rendu accessibles les soins de santé publics universels et de qualité à tous nos citoyens, peu importe leur capacité de payer, a affirmé Linda Silas, présidente de la Fédération canadienne des syndicats d'infirmières/infirmiers. Il ne pourrait y avoir de meilleur moment que la Semaine nationale de l'assurance-maladie pour que le premier ministre fasse finalement preuve de leadership dont les Canadiens ont besoin - et qu'ils désirent - sur les soins de santé."

Dans une lettre envoyée à M. Harper signée par Kathleen Connors, Shirley Douglas, Hon. Monique Bégin, Robert McMurtry, Robert G. Evans et Sharon Sholzberg-Gray, la CCS a demandé au premier ministre de :

- "Célébrer l'héritage de l'assurance-maladie en réaffirmant publiquement l'engagement de votre gouvernement envers les principes et les pratiques de la Loi canadienne de la santé;

- Protéger le régime d'assurance-maladie aujourd'hui en faisant immédiatement respecter la Loi canadienne de la santé devant les nombreux cas de surfacturation, de frais modérateurs imposés et de privatisation qui se répandent en ce moment partout au pays; et

- Créer le régime d'assurance-maladie de l'avenir en prenant des mesures immédiates pour mettre sur pied un régime public national d'assurance médicaments qui offrira un meilleur accès, plus de valeur à l'argent investi et de meilleures pratiques d'ordonnance."

"Depuis que l'assurance-maladie existe, le régime a été menacé par l'introduction de frais modérateurs, la surfacturation et la privatisation, a affirmé Dr Irfan Dhalla de l'organisme Médecins québécois pour l'assurance-maladie. Alors que les gouvernements sont déjà intervenus dans le passé, le gouvernement de Stephen Harper a clairement laissé savoir qu'il ne souhaitait pas faire respecter la Loi canadienne de la santé. A la place, il a fermé les yeux devant les nombreux cas d'infractions à la loi commis par les cliniques privées à but lucratif. Maintenant, comme conséquence, un groupe de cliniques à but lucratif de la Colombie-Britannique a été encouragé à entamer des procédures judiciaires pour que la loi sur l'assurance-maladie soit invalidée."

"Le défi pour l'avenir est de développer l'assurance-maladie afin de répondre à l'évolution des besoins de santé des Canadiens, a déclaré Robert G. Evans, directeur du Programme sur la santé de la population de l'Université de Colombie-Britannique. Aujourd'hui, les médicaments sur ordonnance sauvent des vies, mais trop de Canadiens ne peuvent se les permettre. Nous devons mettre sur pied un régime public national d'assurance-médicaments qui soit accessible, abordable et fasse appel à des pratiques d'ordonnance appropriées."

La Coalition canadienne de la santé souligne son 30e anniversaire avec un débat d'experts, un gala et la présence de l'actrice et réalisatrice Mary Walsh pour la soirée-bénéfice, ainsi que des invités musiciens : Connie Kaldor, Teresa Healy et Tom Juravich, Bob Carty, et James Stephens. Après le dîner, il y aura une présentation de Julie Mason dont la chronique bihebdomadaire " Critical Condition " du Ottawa Citizen porte sur les questions de soins de santé y compris sur la protection du régime d'assurance-maladie. Le débat d'experts de l'après-midi, animé par Nik Nanos de Nanos Research, fera appel aux spécialistes Linda Silas, Robert Evans, Irfan Dhalla et Brenda Stocks.

Les événements du 30e anniversaire auront lieu à la salle Panorama du Centre national des arts. Le débat d'experts commencera à 15 h 30 et le gala aura lieu à 18 h.

La Coalition canadienne de la santé est un organisme non partisan sans but lucratif, dédié à la protection et à l'amélioration du régime public d'assurance-maladie. Nos membres sont des organisations nationales représentant des infirmières, des travailleuses et travailleurs de la santé, des personnes âgées, des militants contre la pauvreté, des femmes et des syndicats, ainsi que des coalitions affiliées de neuf provinces et un territoire.



Le très honorable Stephen Harper Le 17 novembre 2009
Premier ministre du Canada
Bureau du premier ministre
80, rue Wellington , Ottawa (Ontario) K1A 0A2

Cher Premier ministre

Cette semaine est la Semaine nationale de l'assurance-maladie et la
Coalition canadienne de la santé souligne son 30e anniversaire de
lutte, de protection et d'encouragement au développement du régime
d'assurance-maladie.

Comme la grande majorité des Canadiens, nous chérissons et nous
sommes fiers du régime public d'assurance-maladie, l'un des meilleurs
régimes de soins de santé publics au monde. Alors que le débat sur la
réforme du système de santé fait rage aux Etats-Unis, les Canadiens
célèbrent le 25e anniversaire de la Loi canadienne de la santé qui a
rendu accessibles des soins de santé publics universels et de qualité
à tous les citoyens, peu importe leur capacité de payer.

Or, depuis que l'assurance-maladie existe, le système a été menacé
par l'introduction de frais modérateurs, la surfacturation et la
privatisation. Aujourd'hui, à travers le Canada, des cliniques
privées à but lucratif imposent des "frais d'établissement",
facturent des services assurés aux patients et leur permettent de
passer devant les autres. Monsieur le Premier ministre, il est temps
pour votre gouvernement de faire preuve d'un leadership fédéral en
prenant des mesures immédiates contre les infractions à la Loi
canadienne de la santé.

Nous vous demandons respectueusement de profiter de l'occasion de la
Semaine nationale de l'assurance-maladie lors de cet anniversaire de
la Loi canadienne de la santé pour faire preuve de leadership fédéral
en matière de soins de santé.

Nous vous demandons de :

- Célébrer l'héritage de l'assurance-maladie en réaffirmant
publiquement l'engagement de votre gouvernement envers les principes
de la Loi canadienne de la santé ainsi qu'envers un financement
fédéral sûr et approprié;

- Protéger le régime d'assurance-maladie aujourd'hui en faisant
immédiatement respecter la Loi canadienne de la santé devant les
nombreux cas de surfacturation, d'imposition de frais modérateurs et
de privatisation qui se répandent en ce moment partout au pays; et

- Créer le régime d'assurance-maladie de l'avenir en prenant des
mesures immédiates pour mettre sur pied un régime public national
d'assurance médicaments qui offrira un meilleur accès, plus de valeur
à l'argent investi et de meilleures pratiques d'ordonnance.

Dans une perspective d'avenir, le défi est de développer davantage
l'assurance-maladie pour répondre à l'évolution des besoins de santé
des Canadiens. Aujourd'hui, les médicaments sur ordonnance sauvent
des vies, mais seulement lorsque les personnes qui en ont besoin sont
en mesure de les acheter. Monsieur le Premier ministre, nous vous
exhortons à faire preuve de leadership en mettant sur pied un régime
public national d'assurance médicaments qui garantisse que tous les
Canadiens aient accès à des médicaments sur ordonnance abordables,
sécuritaires et prescrits de façon appropriée, peu importe l'endroit
où ils vivent ou travaillent, ou leur capacité de payer.

Monsieur le Premier ministre, les Canadiens de toutes les régions du
pays et de toutes les affiliations politiques appuient de façon
solidaire notre système public de soins de santé. Ils se tournent
vers vous et votre gouvernement pour, ensemble, célébrer publiquement
notre précieux héritage en prenant des mesures afin de protéger le
régime d'assurance-maladie et amorcer immédiatement les étapes pour
créer le régime d'assurance-maladie de demain.

Veuillez agréer nos sincères salutations,

Kathleen Connors, IA (retraitée)
Présidente, Coalition canadienne de la santé

Shirley Douglas, OC
Fille de Tommy Douglas, père de l'assurance-maladie

L'hon. Monique Bégin, CP, OC, MSRC, QC
Ministre de la Santé et du Bien-être social (1977-1979 et 1980-1984)

Robert McMurtry, médecin, FRCSC, FACS
Ancien doyen, Faculté de médecine de l'Université Western Ontario

Sharon Sholzberg-Gray, B.A., B.Sc., B.D.C., DESD
Ancienne présidente directrice de l'Association canadienne des soins
de santé

Robert G. Evans, Ph.D.
Directeur, Programme sur la santé de la population, Université de
Colombie-Britannique


Renseignements

  • Coalition canadienne de la santé
    Michael McBane
    Coordonnateur national
    613-277-6295
    mike@medicare.ca