Affaires indiennes et du Nord Canada

Affaires indiennes et du Nord Canada

09 déc. 2009 10h45 HE

La conférence "De la connaissance à l'action" sur l'Année polaire internationale aura lieu à Montréal du 22 au 27 avril 2012

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 9 déc. 2009) - Le gouvernement du Canada est heureux d'annoncer que la conférence "De la connaissance à l'action" sur l'Année polaire internationale (API) aura lieu à Montréal (Québec) du 22 au 27 avril 2012.

"Les changements que nous observons aux pôles nous touchent tous, a déclaré Lawrence Cannon, ministre des Affaires étrangères et député de Pontiac (Québec), au nom de l'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits. L'Année polaire internationale nous a permis de mener des études poussées sur les questions qui se posent actuellement concernant les régions polaires. Lors de la conférence internationale, le Canada tentera de déterminer comment les connaissances acquises dans le cadre des activités de l'Année polaire internationale pourront aider le Canada à assumer une position solide en matière de gérance, de développement durable et de protection de l'environnement dans cette région stratégique et prisée. Nous sommes heureux d'annoncer que M. Peter Harrison, titulaire de la chaire Stauffer-Dunning et directeur de la School of Policy Studies de l'Université Queen's, à Kingston (Ontario), a accepté la nomination de président pour mener cette initiative internationale et que M. Karl Erb, directeur du Bureau des programmes polaires de la Fondation nationale des sciences des Etats-Unis, a accepté la nomination de coprésident de la conférence mondiale de 2012 sur l'API."

La conférence de 2012 sera la dernière réunion de suivi sur l'API. On s'attend à ce que quelque 3 000 délégués provenant des secteurs scientifiques, stratégiques et politiques de partout dans le monde y assistent pour y présenter les conclusions de leurs recherches scientifiques et les incidences stratégiques de ces dernières.

"Les recherches qui ont été menées dans le cadre de l'Année polaire internationale profiteront aux résidants du Nord et à tous les Canadiens, car elles amélioreront nos connaissances scientifiques sur les changements dans le Nord, a indiqué l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé et ministre responsable du Nord. Nous comptons sur une collaboration continue entre les résidants du Nord, les collectivités autochtones, les gouvernements et les scientifiques afin de déterminer comment les résultats obtenus pourront nous aider à passer des connaissances à l'action."

"Le Canada a joué un rôle de chef de file dans le cadre de l'Année polaire internationale en offrant un financement considérable pour la réalisation de recherches dans tous les domaines, a souligné Peter Harrison, président de la conférence de 2012 sur l'API. Mais surtout, le Canada a été au premier rang pour s'assurer que les recherches seraient axées sur l'aspect humain et le savoir traditionnel des peuples autochtones qui vivent dans l'Arctique depuis des milliers d'années. La conférence de 2012 constitue une excellente occasion pour le Canada et ses collègues étrangers de continuer à bâtir sur ce travail important."

"L'Année polaire internationale entraîne déjà des progrès impressionnants en ce qui a trait à la compréhension scientifique, a souligné Karl Erb, coprésident de la conférence de 2012 sur l'API. Elle a également créé les partenariats internationaux qui ont rendu ces progrès possibles. Je crois qu'à long terme ces partenariats seront au moins aussi importants que les découvertes qui résultent de l'API. La collaboration internationale en matière de recherches scientifiques sera cruciale pour relever les défis auxquels nous sommes tous confrontés sur la planète."

"Le Canada est fier d'accueillir des spécialistes en sciences et en politiques du monde entier à cette conférence importante, qui aura lieu à Montréal, a affirmé l'honorable Christian Paradis, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, ministre responsable de Montréal et député de Mégantic-L'Erable. Les résultats seront inestimables; ils guideront les décideurs qui se préoccupent de l'avenir des régions polaires."

L'Année polaire internationale est le plus important programme de recherches multidisciplinaires axé sur les régions arctiques et antarctiques jamais entrepris. Des milliers de chercheurs de plus de 60 pays ont contribué aux recherches de l'API dans le but de mieux comprendre certaines questions, comme les effets des changements climatiques et l'adaptation à ces changements, et de se pencher sur bien d'autres questions stratégiques importantes pour les régions polaires.

Le Bureau du Programme canadien de l'API (www.ipy-api.gc.ca) est responsable de la planification et de la coordination de la conférence de 2012 sur l'API, en partenariat avec le Centre national de recherches et le Comité mixte international de l'API.

On peut aussi consulter ce communiqué sur Internet : www.ainc.gc.ca.

Vous pouvez recevoir toutes nos nouvelles et nos mises à jour automatiquement. Consultez cette adresse : http://www.ainc-inac.gc.ca/1info/rssinfo-fra.asp pour obtenir plus de renseignements ou vous abonner au fil RSS de la salle des médias d'AINC.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Affaires indiennes et du Nord Canada
    819-953-1160