Gouverneur général du Canada

Gouverneur général du Canada

16 janv. 2008 09h10 HE

La gouverneure générale annonce l'octroi de 21 Décorations pour actes de bravoure

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 16 jan. 2008) - Son Excellence la très honorable Michaëlle Jean, gouverneure générale du Canada, a annoncé aujourd'hui l'octroi de 21 Décorations pour actes de bravoure. Les récipiendaires seront invités à recevoir leur décoration au cours d'une cérémonie qui aura lieu à Rideau Hall à une date ultérieure.



La gouverneure générale, sur recommandation du Conseil des décorations
canadiennes (bravoure), a annoncé l'octroi de la Médaille de la bravoure
aux personnes suivantes :

Lydia Angiyou, M.B,
Ivujivik (Qc)
Clint Antony Avery, M.B.
Charlottetown (I.-P.-E.)
L'agent Darren Wayne Barrington, M.B.
Sydney River (N.-E.)
L'agent Melbourne James Birmingham, M.B.(i)
Hillside Boularderie (N.-E.)
L'agent de la Police provinciale de l'Ontario Micheal Edmond Cholette, M.B.
Brockville (Ont.)
Le caporal-chef Brian Michael Decaire, M.B.
Winnipeg (Man.)
Steven Murray Flynn, M.B.
Pemberton (C.-B.)
Cherilyn Patricia Gill, M.B.
Kitchener (Ont.)
L'agent Ryan George Hutchison, M.B.
Leamington (Ont.)
Barry George Kessler, M.B.
Pangman (Sask.)
Le sergent intérimaire Wayne MacDonald, M.B.(i)
Hillside Boularderie (N.-E.)
William Mann, M.B.
Kapuskasing (Ont.)
Vincent Lawrence Massey, M.B.
Whistler (C.-B.)
Alvaro Mejia, M.B.
Toronto (Ont.)
Lisette Moar, M.B.
St-Thomas-de-Joliette (Qc)
Robin Mole, M.B.
Harrow (Ont.)
Theophillios Parusis, M.B.
Toronto (Ont.)
Wayne Alton Russell, M.B.
Port Hope Simpson
(T.-N.-L.)
Paul Anthony Skelton, M.B.
Pemberton (C.-B.)
Le sergent Darcy J.L.J. St-Laurent, E.C., M.B., C.D.
Winnipeg (Man.)
Paul Christopher Zakem, M.B.
Charlottetown (I.-P.-E.)


-Il s'agit d'une deuxième Médaille de bravoure pour l'agent Birmingham et le sergent intérimaire MacDonald.

Les citations des récipiendaires sont jointes au communiqué à l'annexe A et une fiche d'information sur les décorations pour acte de bravoure à l'annexe B.

Annexe A - CITATIONS
Lydia Angiyou, M.B., Ivujivik (Québec)
Médaille de la bravoure

Le 8 février 2006, Lydia Angiyou a confronté un ours polaire afin de protéger son fils et ses amis. Lorsqu'elle a aperçu l'ours de 320 kg s'approcher des garçons, Mme Angiyou s'est lancée sur l'animal qui errait dans Ivujivik, petit village du nord du Québec où elle demeure. Pour le faire fuir, elle a crié tout en lui assénant des coups, mais celui-ci a répliqué d'un coup de patte au visage, la faisant tomber par terre. Alerté par l'un des enfants, un voisin armé d'un fusil s'est précipité sur les lieux. Voyant la dame lutter contre l'ours, il a tiré quelques coups dans les airs afin de distraire l'animal et l'éloigner suffisamment de Mme Angiyou pour pouvoir tirer sur lui cette fois et le neutraliser. Etonnamment, Mme Angyiou n'a subi que des blessures mineures au cours de l'incident.

Clint Anthony Avery, M.B., Charlottetown (Ile-du-Prince-Edouard)
Paul Christopher Zakem, M.B., Charlottetown (Ile-du-Prince-Edouard)
Médaille de la bravoure

Le 17 juillet 2005, Clint Avery et Paul Christopher Zakem ont joué un rôle déterminant dans le sauvetage de trois femmes qui étaient sur le point de se noyer au large de Blooming Point Beach, à proximité de Charlottetown, à l'Ile-du-Prince-Edouard. Après avoir constaté que le groupe avait été entraîné en eaux profondes par un courant de fond, M. Avery s'est précipité dans les vagues déferlantes afin d'atteindre les victimes prises de panique. Totalement épuisé après les avoir aidées (?) à demeurer à flot pendant 40 minutes, il n'a eu d'autre choix que de retourner au rivage. M. Zakem, qui avait observé toute la scène depuis la plage, est à son tour allé rejoindre les nageuses en détresse muni d'une petite planche de surf. Les membres de l'équipe de secours arrivés sur les lieux, aidés de personnes qui se trouvaient sur la plage, ont alors formé une chaîne humaine jusqu'à ce qu'ils puissent tendre une corde aux victimes, qu'ils ont ensuite tirées hors de danger.


L'agent Darren Wayne Barrington, M.B., Sidney River (Nouvelle-Ecosse)
L'agent Melbourne James Birmingham, M.B.(i), Hillside Boularderie (Nouvelle-Ecosse)

Le sergent intérimaire Wayne MacDonald, M.B.(i), Hillside Boularderie (Nouvelle-Ecosse)
Médaille de la bravoure

Le 29 octobre 2004, les agents Darren Barrington et Mel Birmingham du service de police régional du Cap Breton, ainsi que le sergent intérimaire Wayne MacDonald sont entrés dans une maison en flammes à Sydney Mines, en Nouvelle-Ecosse, pour porter secours à une octogénaire. Incapables de traverser le mur de flammes qui obstruait l'entrée principale, les sauveteurs ont rapidement fait le tour de la maison et défoncé la porte arrière. Avançant à quatre pattes, les agents Barrington et Birmingham ont repéré la victime qui était étendue sur le sol de la cuisine, à quelques mètres de la porte. Les agents ont alors saisi la victime par les bras et le sergent MacDonald les a guidés et tirés par la ceinture jusqu'à ce qu'ils soient tous en sécurité à l'extérieur. La victime et les sauveteurs ayant souffert de graves troubles respiratoires causés par la fumée ont dû recevoir des soins médicaux.

Il s'agit d'une deuxième Médaille de la bravoure pour l'agent Birmingham et le sergent McDonald.

L'agent de la Police provinciale de l'Ontario
Micheal Edmond Cholette, M.B., Brockville (Ontario)
Médaille de la bravoure

Le 29 janvier 2006, l'agent Micheal Cholette a sauvé une femme qui s'était réfugiée sur le toit de la véranda d'une maison en flammes dans le canton d'Athens, en Ontario. L'agent Cholette effectuait une patrouille dans le secteur lorsqu'il a entendu les appels au secours de la victime. Après avoir localisé la maison en flammes, il s'est précipité vers la véranda et a grimpé sur la rampe d'un escalier jusqu'à la hauteur du toit. Il a ensuite défoncé la fenêtre du porche avec ses pieds, se servant du cadre pour se hisser. Après avoir indiqué à la femme de se laisser glisser jusqu'au bord du toit, il l'a aidée à descendre en lieu sûr. Bien qu'ayant inhalé de la fumée, il est retourné à deux reprises dans la maison à la recherche d'autres victimes, mais il a dû abandonner en raison des flammes et de l'épaisse fumée. Malheureusement, le frère de la victime a péri dans l'incendie.

Le caporal-chef Brian Michael Decaire, M.B., Winnipeg (Manitoba)
Le sergent Darcy J.L.J. St-Laurent, E.C., M.B., C.D., Winnipeg (Manitoba)
Médaille de la bravoure

Le 26 avril 2005, le caporal-chef Brian Decaire et le sergent Darcy St-Laurent, techniciens en recherche et sauvetage, ont été parachuté d'un avion Hercules, et ce en plein blizzard, afin de porter secours à un pilote d'hélicoptère qui avait dû effectuer un atterrissage forcé à l'ouest du lac Boland, dans les Territoires du Nord-Ouest. Après un atterrissage difficile en pleine nuit loin de leur destination et secoués par des vents extrêmement forts, les sauveteurs ont marché pendant une heure avec un équipement de survie de 50 kg sur le dos, avant de parvenir au pilote en détresse. Prisonniers des conditions météorologiques, la victime et les sauveteurs ont attendu cinq jours que la tempête se calme avant d'être finalement secourus par un hélicoptère militaire.

Le sergent St-Laurent a été décoré d'une Etoile du courage pour une mission de recherche et sauvetage à laquelle il avait participé à Terre-Neuve-et-Labrador en 1996.

Steven Murray Flynn, M.B., Pemberton (Colombie-Britannique)
Vincent Lawrence Massey, M.B., Whistler (Colombie-Britannique)
Paul Anthony Skelton, M.B., Pemberton (Colombie-Britannique)
Médaille de la bravoure

Le 5 mars 2005, le pilote d'hélicoptère Steven Flynn, le technicien en recherche et sauvetage Vincent Massey et l'agent de sauvetage en montagne Paul Skelton ont uni leurs efforts pour secourir un véliplanchiste en détresse qui était passé à travers la glace au lac Green, à Whistler, en Colombie-Britannique. Alors qu'il passait tout près, M. Flynn a rapidement constaté que les secours arrivés sur place n'étaient pas suffisants et qu'un sauvetage par hélicoptère serait plus rapide. Il a retrouvé MM. Skelton et Massey au hangar à proximité où ils sont montés à bord d'un hélicoptère et ont rejoint le lieu de l'incident en quelques minutes. Tandis que M. Flynn se mettait en vol stationnaire de précision pour s'approcher de la surface glacée, MM. Skelton et Massey ont agrippé l'homme qui souffrait d'hypothermie et l'ont hissé en lieu sûr, à bord de l'hélicoptère.

Cherilyn Patricia Gill, M.B., Kitchener (Ontario)
Médaille de la bravoure

Le 10 janvier 2006, Cherilyn Gill a risqué sa vie pour immobiliser un véhicule hors de contrôle sur l'autoroute 401, près de Toronto, en Ontario. Mme Gill conduisait sur l'autoroute achalandée lorsqu'elle a remarqué, dans son rétroviseur, une automobile hors de contrôle qui zigzaguait sur plusieurs voies et dont le conducteur inconscient s'était effondré sur le siège du passager. Constatant que le véhicule venait d'heurter le terre-plein central et qu'il continuait à accélérer, Mme Gill a placé sa fourgonnette devant l'automobile et a délibérément laissé celle-ci s'écraser contre son véhicule afin de ralentir sa course. Après la collision, elle a dirigé les deux véhicules vers un endroit plus sûr où elle s'est immobilisée afin de prêter assistance au conducteur inconscient. Elle est demeurée avec la victime jusqu'à l'arrivée des policiers et du personnel de secours.

L'agent Ryan George Hutchison, M.B., Leamington (Ontario)
Robin Mole, M.B., Harrow (Ontario)
Médaille de la bravoure

Le 21 août 2005, l'agent Ryan Hutchison et l'ambulancier paramédical Robin Mole ont prêté secours à deux jeunes filles qui étaient sur le point de se noyer dans le lac Erié, à Leamington, en Ontario. Incapables de revenir à la nage en raison des puissantes vagues, les deux victimes, âgées de 11 et 13 ans, se débattaient pour maintenir la tête hors de l'eau à quelque 10 mètres du rivage. Appelé sur les lieux, M. Mole s'est emparé d'une bouée de sauvetage et a plongé dans l'eau avec l'agent Hutchison pour rejoindre les jeunes filles. Nageant à contre-courant, ils sont parvenus à les ramener au bord où des gens les attendaient pour les tirer hors de l'eau.. Totalement épuisé, M. Mole a reçu de l'aide pour se hisser sur le quai, mais les fortes vagues se sont abattues sur l'agent Hutchison, le submergeant à plusieurs reprises. Il a finalement été secouru par les équipes d'intervention d'urgence arrivées entretemps sur les lieux.


Barry George Kessler, M.B., Pangman (Saskatchewan)
Médaille de la bravoure

Le 30 août 2004, Barry Kessler a sauvé un agriculteur d'une mort certaine à Pangman, en Saskatchewan. M. Kessler se trouvait dans son champ lorsqu'il a aperçu de la fumée au loin. Alors qu'il approchait des lieux, il a remarqué son voisin écroulé sur le volant de son tracteur en flammes. Incapable de s'approcher de la porte à cause des flammes et de l'épaisse fumée, M. Kessler a grimpé à l'arrière du tracteur et a fracassé la vitre de la cabine. Il a saisi l'homme inconscient sous les bras et, après plusieurs tentatives, est parvenu à le dégager. Après l'avoir déposé sur le garde-boue, il est lui-même descendu du tracteur, a fait glisser l'homme jusqu'au sol et l'a traîné en lieu sûr, lui sauvant la vie.

William Mann, M.B., Kapuskasing (Ontario)
Médaille de la bravoure

Le 17 février 2006, William Mann est venu en aide à un homme blessé au cours d'un carambolage causé par la poudrerie sur l'autoroute 417, près de Limoges, en Ontario. Bien qu'étourdi par les six collisions qu'avait subies son automobile, M. Mann a réussi à s'extirper par la porte du passager pour trouver refuge sur l'accotement de l'autoroute. Il est ensuite retourné sur les lieux de l'impact à la recherche de survivants. Dans l'amas de ferraille, il a trouvé un homme coincé dans son automobile, qui était immobilisée sous les roues d'un poids lourd. M. Mann s'y est faufilé pour enlever de son mieux les débris qui recouvraient la victime et vérifier ses signes vitaux. Il est ensuite retourné à deux reprises sous le camion pour administrer les premiers soins à la victime jusqu'à ce que les sauveteurs arrivent et prennent la relève.

Alvaro Mejia, M.B., Toronto (Ontario)
Theophillios Parusis, M.B., Toronto (Ontario)
Médaille de la bravoure

Le 4 novembre 2005, Alvaro Mejia et Theophillios Parusis ont secouru une femme qui était tombée sur les rails du métro à Toronto, en Ontario. De loin, les hommes ont vu la victime s'évanouir et tomber la tête la première sur la voie ferrée, dangereusement près des rails électriques. Sans hésiter, MM. Mejia et Parusis ont sauté dans la cavité pour secourir la victime inconsciente. Aidés des autres personnes présentes, ils l'ont remontée sur le quai, puis se sont hissés à leur tour sur la plateforme quelques secondes seulement avant que le train n'entre en gare.

Lisette Moar, M.B., St-Thomas-de-Joliette (Québec)
Médaille de la bravoure

Le 20 novembre 2004, Lisette Moar a sauvé sa fille et sa nièce prisonnières de l'incendie de leur domicile à St-Thomas-de-Joliette, au Québec. Après s'être échappée de la maison en flammes, Mme Moar s'est aperçue que les enfants ne l'avaient pas suivie à l'extérieur. Faisant fi de sa propre sécurité, elle est retournée dans le brasier et, à quatre pattes, a repéré les jeunes filles affolées à mi-chemin dans l'escalier. Elle les a tirées jusqu'au rez-de-chaussée et avait presque atteint l'entrée lorsqu'elle s'est effondrée. Depuis le pas-de-porte, son mari a pu la secourir et achever le sauvetage.


Wayne Alton Russell, M.B., Port Hope Simpson (Terre-Neuve-et-Labrador)
Médaille de la bravoure

Le 2 janvier 2006, Wayne Russell a secouru un ami dont la motoneige s'était enfoncée sous la glace dans la communauté isolée de William's Harbour, à Terre-Neuve-et-Labrador. Muni d'une corde, M. Russell s'est dirigé en motoneige vers son ami, mais la glace a cédé à deux reprises sous le poids de son véhicule. Les deux fois, il a réussi à ramener sa motoneige à la surface et à éviter de tomber dans l'eau glaciale. Il a finalement pu s'approcher suffisamment de son ami pour lui lancer la corde et le tirer hors de danger. Il est ensuite demeuré avec lui jusqu'à ce qu'une embarcation vienne leur porter secours.

Annexe B - Info-fiche sur les Décorations pour actes de bravoure

CONTEXTE

Les Décorations pour actes de bravoure rendent hommage aux personnes qui ont risqué leur vie pour essayer de sauver ou de protéger une autre personne. Ces décorations nationales ont été créées par Sa Majesté la reine Elizabeth II en 1972. La Gouverneure générale les remet personnellement lors de cérémonies à Rideau Hall, à Ottawa, ou à La Citadelle de Québec. On compte trois Décorations pour actes de bravoure : la Croix de la vaillance, l'Etoile du courage et la Médaille de la bravoure.

La Croix de la vaillance reconnaît les actes de bravoure exceptionnels accomplis dans des circonstances extrêmement périlleuses.

L'Etoile du courage reconnaît les actes de bravoure remarquables accomplis dans des circonstances très périlleuses.

La Médaille de la bravoure reconnaît les actes de bravoure accomplis dans des circonstances dangereuses.

ADMISSIBILITE

Quiconque peut soumettre le nom d'une personne qui, pour venir en aide à ses semblables, s'est mise en danger de mort ou de blessure grave. Il n'est pas nécessaire que l'incident en question se soit produit au Canada ou que le candidat proposé soit Canadien, mais des Canadiens ou des intérêts canadiens doivent être en cause. Les décorations peuvent être décernées à titre posthume.

Les candidatures doivent être soumises au plus tard deux ans après l'incident ou deux ans après la conclusion de l'examen, par une entité publique, notamment une cour, un tribunal quasi judiciaire ou un coronaire, des circonstances entourant l'événement ou l'acte de bravoure.

Pour obtenir d'autres renseignements sur les Décorations pour actes de bravoure et les récipiendaires de ces distinctions honorifiques, veuillez consulter : http://www.gg.ca/honours/decorations/bra/index_f.asp

Renseignements