Gouverneur général du Canada

Gouverneur général du Canada

31 mars 2010 13h54 HE

La gouverneure générale investit 43 récipiendaires au sein de l'Ordre du Canada

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 31 mars 2010) - Son Excellence la très honorable Michaëlle Jean, gouverneure générale du Canada, présidera une cérémonie d'investiture de l'Ordre du Canada à Rideau Hall, le mercredi 7 avril 2010, à 10 h 30. La gouverneure générale, qui est Chancelière et Compagnon principal de l'Ordre, remettra cette distinction à un Compagnon, 11 Officiers et 31 Membres.

L'Ordre du Canada a été créé en 1967, année du centenaire du Canada, pour reconnaître l'œuvre d'une vie, le dévouement exceptionnel d'une personne envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation. Depuis sa création, plus de 5 000 personnes de tous les milieux ont été investies au sein de l'Ordre.

Les membres des médias qui souhaitent couvrir cet événement ou avoir une entrevue avec des récipiendaires sont priés de communiquer avec le Bureau de presse de Rideau Hall. L'horaire de la cérémonie destiné aux médias, la liste des récipiendaires, les citations et une fiche d'information sur l'Ordre sont joints au présent communiqué.

HORAIRE DE LA CÉRÉMONIE

Les membres des médias sont priés d'observer l'horaire suivant :  
9 h 45 : Arrivée des médias à Rideau Hall
10 h 30 : Début de la cérémonie d'investiture
  La gouverneure générale prend la parole
  La gouverneure générale remet les insignes
  (Les Membres, puis les Officiers et enfin le Compagnon)
12 h : Entrevues des médias avec les récipiendaires 

LISTE DES RÉCIPIENDAIRES

MEMBRES DE L'ORDRE DU CANADA

Elsa Bolam, C.M. Montréal (Qc)
David Bouchard, C.M. Victoria (C.-B.)
David A. Brown, C.M. Kettleby (Ont.)
Frederick J. Carmichael, C.M. Inuvik (T.N.-O.)
Renée Claude, C.M. Montréal (Qc)
Hélène Desmarais, C.M. Montréal (Qc)
Daniel Germain, C.M., C.Q., M.S.M. Boucherville (Qc)
Kenneth Kernaghan, C.M. Fenwick (Ont.)
Marc Kielburger, C.M. Toronto (Ont.)
Claude Le Bouthillier, C.M. Bas-Caraquet (N.-B.)
Frank L. Lovsin, C.M. Peace River (Alb.)
David Matas, C.M. Winnipeg (Man.)
Gordon A. McBean, C.M. London (Ont.)
Barbara McInnes, C.M. Ottawa (Ont.)
Don McKay, C.M. St. John's (T.-N.-L.)
K. Alexander Nilsson, C.M. Creston (C.-B.)
Allison D. O'Brien, C.M. Barrhead (Alb.)
Willie E. O'Ree, C.M., O.N.B. La Mesa (É.-U.) et Fredericton (N.-B.)
Lata Pada, C.M. Mississauga (Ont.)
Brian Paisley, C.M. Victoria (C.-B.)
Douglas Pollard, C.M. (décédé) Cobalt (Ont.)
Elinor G. Ratcliffe, C.M., O.N.L. Kingston (Ont.) et St. John's (T.-N.-L.)
Angela Rebeiro, C.M. Toronto (Ont.)
Henry A. Regier, C.M. Elmira (Ont.)
Zachary Richard, C.M. Louisiane (É.-U.) et Montréal (Qc)
L'honorable Edward M. Roberts, C.M., O.N.L. St. John's (T.-N.-L.)
Byron P. Rourke, C.M. Windsor (Ont.)
Donald W. Storch, C.M. Victoria (C.-B.)
David Thauberger, C.M. Regina (Sask.)
Pierre Théroux, C.M. Montréal (Qc)
Shirley Westeinde, C.M. Ottawa (Ont.)

OFFICIERS DE L'ORDRE DU CANADA

Gary Birch, O.C. Vancouver (C.-B.)
L'honorable Iona Campagnolo, O.C., O.B.C. Courtenay (C.-B.)
Paul Garfinkel, O.C. Toronto (Ont.)
Clara Hughes, O.C., O.M. Glen Sutton (Qc) et Winnipeg (Man.)
Dave Joe, O.C. Vancouver (C.-B.)
Arvind Koshal, O.C. Edmonton (Alb.)
Louise Lecavalier, O.C. Montréal (Qc)
Allan P. Markin, O.C. Calgary (Alb.)
David P. O'Brien, O.C. Calgary (Alb.) et Montréal (Qc)
Ian C.P. Smith, O.C. Winnipeg (Man.)
L'honorable Barry L. Strayer, O.C. Ottawa (Ont.)

COMPAGNON DE L'ORDRE DU CANADA

L'honorable Michel Bastarache, C.C. Moncton (N.-B.) et Ottawa (Ont.)

CITATIONS DES RÉCIPIENDAIRES

MEMBRES DE L'ORDRE DU CANADA

Elsa Bolam, C.M.
Montréal (Québec)
Membre de l'Ordre du Canada

Depuis plus de 40 ans, Elsa Bolam marque le théâtre anglais à Montréal. Directrice et membre fondateur du théâtre du Centaur, elle est reconnue pour le soutien qu'elle apporte aux compagnies de théâtre émergentes et aux jeunes comédiens et scénographes indépendants du Québec, auxquels elle donne la chance de se faire connaître. Par l'entremise de sa maison de production, Geordie Productions, elle a également contribué au rayonnement de l'art dramatique en présentant des pièces de théâtre dans des écoles de communautés anglophones et autochtones isolées du Québec. Elle a insufflé originalité et vigueur à la vie culturelle de Montréal et d'autres villes de la province.

David Bouchard, C.M.
Victoria (Colombie-Britannique)
Membre de l'Ordre du Canada

Célèbre auteur de livres pour enfants, David Bouchard est également un champion de l'alphabétisme. Cet ancien enseignant et directeur d'école a écrit plus de 40 livres en anglais et en français. Plusieurs de ces ouvrages allient la poésie, la prose et les arts visuels pour explorer des sujets tels que l'environnement, l'histoire et les traditions et cultures des communautés autochtones du Canada. Ce populaire conteur et conférencier a parcouru le pays dans le but de promouvoir l'importance et la joie de la lecture et de l'écriture. Quand il s'adresse aux enfants, aux parents et aux enseignants, il parle des difficultés que la dyslexie lui a toujours causées. Un ancien président de la Nation Métis du Grand Victoria, très fier de son ascendance métis, il continue par ailleurs à se dévouer comme leader communautaire.

David A. Brown, C.M.
Kettleby (Ontario)
Membre de l'Ordre du Canada

David Brown a contribué d'une manière durable à l'élaboration de politiques de réglementation saines visant à protéger les marchés financiers du Canada. Ce conseiller juridique d'entreprises a été président et premier dirigeant la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario (CVMO). C'est lui qui a supervisé la transition de la CVMO d'un organisme gouvernemental à une société de la Couronne et qui a incité le secteur des valeurs mobilières à adopter des normes rigoureuses en ce qui concerne la transparence et la responsabilité. Après avoir quitté la CVMO pour prendre sa retraite, il a été nommé à la direction d'une importante enquête sur les régimes de retraite et d'assurance de la GRC. Bénévole actif, il a offert son leadership à de nombreux organismes, dont le Réseau universitaire de santé de Toronto et le conseil du leadership et de la gouvernance de l'Association des hôpitaux de l'Ontario.

Frederick J. Carmichael, C.M.
Inuvik (Territoires du Nord-Ouest)
Membre de l'Ordre du Canada

Après l'incendie qui a détruit la maison familiale, Fred Carmichael a passé sa jeunesse dans la nature, sur une ligne de trappe. Il a été tellement impressionné lorsqu'il a vu un avion pour la première fois à l'âge de 12 ans qu'il est devenu le premier Autochtone du Nord à obtenir un brevet de pilote. Par la suite, il a fondé deux sociétés de transport aérien très prospères. En tant qu'homme d'affaires, leader autochtone et président de l'Aboriginal Pipeline Group, il a joué un rôle majeur dans l'obtention d'une plus grande autonomie pour les peuples Gwich'in et Inuvialuit. Ses missions bénévoles de sauvetage et son habileté à retrouver des gens qu'on croyait morts sont légendaires. Un mentor très respecté, il jouit de la haute estime des leaders autochtones de toutes les régions du Canada pour son esprit d'innovation, son engagement et ses réalisations.

Renée Claude, C.M.
Montréal (Québec)
Membre de l'Ordre du Canada

L'une des belles voix du Québec et une grande interprète, Renée Claude a contribué à diffuser la chanson québécoise et française ici et à l'étranger. L'une des premières chanteuses à interpréter les auteurs-compositeurs et paroliers québécois, elle a donné au grand public un accès à la chanson poétique et en est devenue l'ambassadrice. Elle a aussi conquis le public et la critique avec ses spectacles hommage consacrés à d'illustres artistes québécois et français. Son parcours, étalé sur cinq décennies, a été jalonné de nombreux succès comme C'est le début d'un temps nouveau et Un gars comme toi. De plus, elle a reçu maints prix et distinctions. Encore aujourd'hui, elle continue à nous faire vibrer avec la même passion et la même ferveur.

Hélène Desmarais, C.M.
Montréal (Québec)
Membre de l'Ordre du Canada

Avec un dévouement et un dynamisme hors du commun, Hélène Desmarais participe activement au développement socio-économique et culturel de sa collectivité et de sa province. Particulièrement vouée à la promotion de l'entreprenariat, elle a fondé et préside différents organismes, dont la Société d'Investissement Jeunesse et le Centre d'entreprises et d'innovation de Montréal, qui a permis le lancement de plus de 300 nouvelles entreprises québécoises. De nombreux autres organismes bénéficient de ses qualités de leader. Elle est la première femme à occuper le poste de présidente du conseil des H.E.C. Montréal et a contribué à l'accroissement de la visibilité internationale de cette institution. En tant que présidente déléguée de l'Orchestre symphonique de Montréal et présidente fondatrice de sa fondation, elle a aussi joué un rôle fondamental dans le rétablissement de la santé financière de l'orchestre.

Daniel Germain, C.M., C.Q., M.S.M.
Boucherville (Québec)
Membre de l'Ordre du Canada

Daniel Germain consacre sa vie à aider les enfants démunis. Après avoir grandi dans un quartier défavorisé, il entreprend des expéditions humanitaires à l'étranger et revient au Canada avec le rêve de briser le cercle de la pauvreté. Afin de venir en aide aux enfants privés d'un élément fondamental pour leur réussite scolaire et sociale — un petit déjeuner nutritif — il fonde le Club des petits déjeuners du Québec. Il instaure également le programme JeunEstime qui contribue à rehausser l'estime de soi. En 2005, le Club était reconnu par les Nations Unies comme étant l'un des meilleurs programmes d'alimentation scolaire du monde. Poursuivant son objectif, il fonde ensuite les Clubs des petits déjeuners du Canada, lance un projet de coopération internationale pour les jeunes du Québec et met sur pied le Sommet du millénaire de Montréal, une tribune d'envergure mondiale où sont présentés des idées et des projets visant le bien-être des enfants dans le monde.

Kenneth Kernaghan, C.M.
Fenwick (Ontario)
Membre de l'Ordre du Canada

Kenneth Kernaghan fait autorité en matière d'administration publique, aussi bien au pays qu'à l'échelle internationale. Professeur émérite de sciences politiques à l'Université Brock, il a été un pédagogue et un chercheur dont les publications ont joué un rôle critique dans l'évolution de cette discipline. L'un des plus grands experts du Canada dans les domaines de l'éthique, de la responsabilisation et de l'intérêt public, il a collaboré à la rédaction d'un manuel phare sur l'administration publique, et il est sollicité pour ses conseils par des gouvernements et des fonctionnaires du pays et de l'étranger. Il a également été rédacteur en chef de plusieurs revues canadiennes et internationales d'administration publique et a occupé des postes de leadership au sein de diverses organisations professionnelles.

Marc Kielburger, C.M.
Toronto (Ontario)
Membre de l'Ordre du Canada

Marc Kielburger a pour souci primordial d'habiliter les jeunes et de promouvoir les droits des enfants. Il est le cofondateur d'Enfants Entraide, un réseau d'enfants qui aident des enfants, et de Me to We, une entreprise sociale qui aide à encourager un mode de vie éthique. Ces rôles lui permettent d'inciter des centaines de milliers de jeunes de partout au Canada à participer activement à la vie de leurs communautés et à croire en leur capacité de changer les choses, quel que soit leur âge. Par son influence comme auteur, conférencier et défenseur d'intérêts sociaux, il a eu un effet positif sur la vie d'une multitude de gens à travers le monde. Il nous lance à toutes et à tous le défi d'inscrire le bénévolat dans nos vies et de reconnaître que les jeunes peuvent aider à bâtir une société où la bienveillance, l'entraide et le savoir-vivre sont à l'honneur. 

Claude Le Bouthillier, C.M.
Bas-Caraquet (Nouveau-Brunswick)
Membre de l'Ordre du Canada

Romancier, chroniqueur et poète, Claude Le Bouthillier est l'un des auteurs les plus réputés de sa province. Par ses nombreux ouvrages, créés à partir d'une imagination fertile et de faits historiques, il illustre l'histoire du peuple acadien, valorisant son courage et ses traditions. Il est particulièrement connu pour sa trilogie sur la déportation des Acadiens, Le Feu du Mauvais Temps, Les Marées du Grand Dérangement et Complices du silence? Par son œuvre, maintes fois primée, il a joué un rôle dans la renaissance du roman acadien. Ancien président du Festival acadien de poésie, chroniqueur au quotidien L'Acadie Nouvelle et conférencier invité ici et à l'étranger, il contribue à promouvoir et à mieux faire connaître son coin de pays qu'il porte fièrement dans son cœur.

Frank L. Lovsin, C.M.
Peace River (Alberta)
Membre de l'Ordre du Canada

Frank Lovsin, entrepreneur, philanthrope et bénévole, a été un ardent défenseur des intérêts de sa collectivité aux échelons régional et provincial. Grâce à lui, la boucherie Freson Market, qui avait ouvert ses portes il y a 52 ans, est aujourd'hui une grande chaîne d'épiceries. Il est à l'origine de l'Independent Retail Grocers Association de l'Alberta et est un « éminent représentant » aux yeux des épiciers indépendants. Il a donné une voix à sa région sur la scène provinciale, au sein de différents organismes provinciaux où il a occupé d'importantes fonctions, entre autres à l'office de l'énergie et la société d'hypothèques et de logement de l'Alberta. Enfin, il a généreusement consacré temps et énergie à diverses organisations communautaires, par exemple la Chambre de commerce de Peace River et le Collège Fairview.

David Matas, C.M.
Winnipeg (Manitoba)
Membre de l'Ordre du Canada

Depuis 30 ans, David Matas défend avec ferveur les droits des groupes les plus vulnérables de la société. Cet avocat, une sommité en matière de droits de la personne ainsi que de droit de l'immigration et des réfugiés, a marqué l'évolution et l'essor de ces secteurs de la sphère juridique au Canada et à l'étranger. Plusieurs organismes attachés aux droits de la personne, entre autres Amnistie internationale (section canadienne), le Conseil canadien pour les réfugiés et la Commission internationale de juristes, font appel à la grande expertise de ce conseiller estimé, qui est aussi observateur du respect des droits de la personne au nom du gouvernement du Canada. Il est actuellement membre du conseil d'administration de Droits et Démocratie et est avocat-conseil principal de l'organisation B'nai Brith Canada.

Gordon A. McBean, C.M.
London (Ontario)
Membre de l'Ordre du Canada

La contribution de Gordon McBean au domaine des sciences de l'atmosphère et du climat a permis au Canada de se tailler une place enviable sur la scène mondiale. Cet universitaire et ancien fonctionnaire a fait progresser les connaissances sur le changement climatique grâce à ses recherches et au leadership qu'il a exercé au sein d'organismes à caractère scientifique et de réseaux de recherche. Il a présidé le Comité scientifique international pour le Programme mondial de recherches sur le climat, et a joué un rôle critique dans la création de la Fondation canadienne pour les sciences du climat et de l'atmosphère. En tant que professeur et directeur de l'étude des politiques à l'Institut de prévention des sinistres catastrophiques, à l'Université Western Ontario, il continue d'étudier les incidences du changement climatique sur l'Arctique canadien.

Barbara McInnes, C.M.
Ottawa (Ontario)
Membre de l'Ordre du Canada

Barbara McInnes a œuvré sans relâche au développement de la culture philanthropique à Ottawa et ailleurs. PDG de la Fondation communautaire d'Ottawa, elle a ouvert de nouvelles avenues et noué de nouveaux partenariats qui ont permis à de généreux citoyens d'investir dans leur communauté. Ses efforts ont eu pour résultat une augmentation considérable de dons qui ont permis d'assurer le financement d'un large éventail d'organismes caritatifs, sociaux, culturels et de soins de santé. Elle a également aidé à diriger les destinées de Fondations communautaires du Canada et de l'International Transatlantic Community Foundation Network, un réseau international de fondations communautaires. Elle a aussi encouragé et guidé bon nombre de fondations locales à travers le pays. Toujours généreuse de son temps, elle continue à faire profiter de nombreux organismes de son leadership, entre autres l'Université Carleton et l'École d'art d'Ottawa.

Don McKay, C.M.
St. John's (Terre-Neuve-et-Labrador)
Membre de l'Ordre du Canada

Poète, enseignant et rédacteur réputé, Don McKay a marqué le monde de la littérature au Canada. L'importance que revêt pour lui l'environnement transparaît dans sa poésie émouvante, qui traite de thèmes sociaux et philosophiques complexes. En tant que rédacteur à la maison d'édition Brick Books, dont il est cofondateur, et à la revue The Fiddlehead, il a joué un rôle essentiel dans l'industrie canadienne de l'édition; il a notamment mis en lumière une myriade d'œuvres remarquables que nous ont données des poètes canadiens. Professeur d'université et mentor respecté, il a eu une grande influence sur un bon nombre d'écrivains et de poètes émergents au Canada.

K. Alexander Nilsson, C.M.
Creston (Colombie-Britannique)
Membre de l'Ordre du Canada

C'est avec vivacité et enthousiasme qu'Alex Nilsson s'est employé, sa vie entière, à aider ses concitoyens de la localité de Creston, en Colombie-Britannique. Le leadership et l'implication indéfectible dont il a fait preuve comme agent d'hygiène du milieu pendant une trentaine d'années, mais aussi comme bénévole au service d'une multitude d'associations et de regroupements, ont influé sur tous les aspects de la vie à Creston. Son dévouement et son énergie ont également rayonné à l'échelle nationale, car il a entrepris un voyage pancanadien en skis à roulettes en vue de recueillir des fonds pour la recherche sur le diabète et la prévention de cette maladie.

Allison D. O'Brien, C.M.
Barrhead (Alberta)
Membre de l'Ordre du Canada

Al O'Brien, un homme qui règle les problèmes et qui crée des consensus, a considérablement contribué à l'amélioration des finances publiques au Canada. Pendant plus de 35 ans, il a occupé des postes fondamentaux au gouvernement de l'Alberta et a joué un rôle crucial dans la réduction de la dette de la province et l'assainissement des systèmes financiers albertains. Même à la retraite, il continue de travailler au profit de l'ensemble des Canadiens et Canadiennes, à titre de président du Groupe d'experts sur la péréquation et la formule de financement des territoires du gouvernement fédéral, et d'assumer des responsabilités au sein de plusieurs organisations professionnelles, dont l'Institut des comptables agréés de l'Alberta et l'Institut des relations intergouvernementales de l'Université Queen's.

Willie E. O'Ree, C.M., O.N.B.
La Mesa (États-Unis) et Fredericton (Nouveau-Brunswick)
Membre de l'Ordre du Canada

Willie O'Ree, pionnier du hockey et mentor dévoué œuvrant auprès des jeunes, continue à faire la promotion de ce sport au Canada et aux États-Unis. Fait qui a marqué l'histoire, il a été le premier Noir à jouer dans la Ligue nationale de hockey (LNH), où il a connu une fructueuse carrière échelonnée sur 20 ans, et ce, malgré une blessure qui l'a privé de l'usage d'un œil. Au sein de la Ligue, il est devenu ambassadeur de la diversité culturelle. En tant que directeur du développement de la jeunesse pour le compte de la LNH, il a participé à la mise sur pied de nombreux programmes de hockey un peu partout en Amérique du Nord, à l'intention des filles et des garçons de milieux défavorisés à qui il a inculqué la valeur de l'esprit sportif, du travail d'équipe et de l'engagement.

Lata Pada, C.M.
Mississauga (Ontario)
Membre de l'Ordre du Canada

Lata Pada, qui compte parmi les plus grands artistes de la danse sud-asiatique au Canada, est également une chorégraphe et professeure de danse réputée. À titre de fondatrice et directrice artistique d'une troupe et d'une école de danse, elle a développé son propre style, une fusion de traditions asiatiques et de genres contemporains. Ses chorégraphies ont touché des auditoires aussi bien au pays qu'à l'étranger. Elle a également dirigé des ateliers dans des universités et a partagé sa passion et son savoir avec une panoplie de groupes culturels, notamment l'Assemblée canadienne de la danse. Elle est en outre très respectée pour son engagement et son soutien envers la communauté indienne au Canada.

Brian Paisley, C.M.
Victoria (Colombie-Britannique)
Membre de l'Ordre du Canada

Sur la scène culturelle, Brian Paisley est un visionnaire qui a marqué le théâtre canadien à tout jamais. Scénariste et réalisateur, il est réputé en particulier pour avoir fondé l'Edmonton International Fringe Festival, un événement d'envergure mondiale où les artistes de la relève ont la chance de mettre leur créativité en valeur. Ce festival du film qui attirait au départ 7 500 personnes compte désormais plus d'un demi-million de visiteurs chaque année et son concept a depuis été adopté par la plupart des grandes villes de l'Amérique du Nord. Fondateur du département d'art dramatique au collège Northern Lights et cofondateur du Chinook Touring Theatre, un théâtre jeunesse, il a organisé récemment le premier symposium international des arts de Victoria.

Douglas Pollard, C.M. (décédé)
Cobalt (Ontario)
Membre de l'Ordre du Canada

Depuis plus de 50 ans, Douglas Pollard s'est fait le champion de la culture et de l'histoire du nord de l'Ontario. En tant que propriétaire de Highway Bookshop, une librairie depuis longtemps enracinée à Cobalt, et de la maison d'édition qui y est affiliée, il a fait connaître et publié un grand nombre d'auteurs du Nord, y compris des Autochtones qui écrivent dans leurs propres langues. Il n'a jamais cessé de manifester son dévouement et sa passion pour le Nord, agissant comme bénévole pour aider à orienter, entre autres, des associations et des entreprises de conservation architecturale ainsi que des organisations touristiques. Il a de plus joué un rôle au sein du milieu littéraire en tant que membre du conseil d'administration du Conseil des arts de l'Ontario et du comité de sélection des lauréats de la Stephen Leacock Medal for Humour, un prix remis aux humoristes de talent.

L'insigne sera remis à son épouse, Mme Lois Pollard.

Elinor G. Ratcliffe, C.M., O.N.L.
Kingston (Ontario) et St. John's (Terre-Neuve-et-Labrador)
Membre de l'Ordre du Canada

Philanthrope respectée, Elinor Gill Ratcliffe a amélioré la qualité de vie de nombreuses personnes. Ses talents et la générosité avec laquelle elle en a fait bénéficier autrui ont été d'un énorme secours à des organismes à but non lucratif tels que le Kingston Family YMCA, le YMCA-YWCA de Northeast Avalon, et les fondations communautaires de St. John's et de Kingston. Elle a également aidé un nombre incalculable d'enfants en soutenant des programmes d'alphabétisme et des camps de vacances. Au moyen de la Fondation Gill Ratcliffe, elle tente d'assurer la durabilité de centaines d'organismes qui appuient l'éducation, les arts et les familles dans le besoin.

Angela Rebeiro, C.M.
Toronto (Ontario)
Membre de l'Ordre du Canada

Tout au long de sa vie, Angela Rebeiro n'a cessé de promouvoir des dramaturges, des poètes et des auteurs du Canada. Ayant travaillé dans le domaine du marketing et de la publication de livres canadiens pendant plus de 40 ans, elle a récemment été l'éditrice de Playwrights Canada Press. Durant l'exercice de ses fonctions, elle a réussi à quadrupler les ventes de cette maison d'édition, contribuant ainsi à une augmentation considérable du nombre de dramaturges publiés et au rayonnement international de leurs œuvres. Comme bénévole, elle a aidé à diriger d'innombrables organismes à vocation littéraire et artistique. Elle a été une force motrice dans la création de Word on the Street, festival célébrant les livres et les magazines, et a joué un rôle de premier plan au sein de groupes de revendication et d'un organisme d'appui aux artistes canadiens d'ascendance africaine.

Henry A. Regier, C.M.
Elmira (Ontario)
Membre de l'Ordre du Canada

Gardien et protecteur de l'environnement depuis plus de 30 ans, Henry Regier a contribué à la préservation et à la restauration du milieu écologique des Grands Lacs. Ce professeur émérite de l'Université de Toronto a étudié la dynamique des populations de poissons et la réhabilitation de systèmes aquatiques dégradés. Dans le cadre de son travail avec divers organismes et institutions ayant trait aux Grands Lacs, il a joué un rôle de premier plan dans le développement et la mise en place de stratégies de gestion des écosystèmes de ces immenses bassins hydrologiques et de leurs ressources. Un leader du développement durable, il est constamment sollicité pour ses services d'expert-conseil par divers organismes et gouvernements provinciaux, nationaux et internationaux.

Zachary Richard, C.M.
Louisiane (États-Unis) et Montréal (Québec)
Membre honoraire de l'Ordre du Canada

Zachary Richard est l'un des artistes les plus importants de la francophonie nord-américaine. Avec sa musique, reflet de ses origines « cadiennes », et ses paroles émouvantes et enlevantes, il a joué un rôle indéniable dans le resserrement des liens entre les « Cadiens » et les Acadiens en évoquant la mémoire et l'identité collective qui les unit. Il est l'un des premiers musiciens à avoir intégré la musique traditionnelle « cadienne » dans un format musical contemporain. Il a enregistré des disques en anglais et en français, dont Cap Enragé, devenu un classique. Cet ardent défenseur et promoteur de la langue française a aussi contribué à faire connaître l'histoire et l'identité « cadienne » et acadienne, notamment par le biais de documentaires et de la série télévisée Cœurs Batailleurs, dont il a été l'animateur. Engagé dans le mouvement de la préservation de l'environnement en Louisiane et au Nouveau-Brunswick, il soutient également diverses causes avec générosité et dévouement.

L'honorable Edward M. Roberts, C.M., O.N.L.
St. John's (Terre-Neuve-et-Labrador)
Membre de l'Ordre du Canada

Incarnant de manière exemplaire le sens du devoir, le leadership et l'excellence, Edward Roberts a été un important ministre du cabinet de trois premiers ministres provinciaux. Il a contribué d'une manière significative à des réformes majeures dans les secteurs de la santé, de l'éducation, des services sociaux et de l'administration gouvernementale. Il a notamment encadré l'établissement du régime d'assurance-maladie provincial ainsi que la création d'un nouvel hôpital pour soins tertiaires à St. John's et d'une faculté de médecine à l'Université Memorial. Il s'est également acquitté avec distinction du rôle de lieutenant-gouverneur et a fait l'admiration de tous pour l'appui qu'il a fourni aux anciens combattants ainsi qu'au Royal Newfoundland Regiment et à l'Association canadienne pour la santé mentale.

Byron P. Rourke, C.M.
Windsor (Ontario)
Membre de l'Ordre du Canada

Byron Rourke contribue grandement à l'avancement de la neuropsychologie au Canada depuis plus de 40 ans. Professeur émérite et fondateur du premier programme de neuropsychologie clinique du pays à l'Université de Windsor, il a exercé son influence sur des générations d'étudiants et de collègues. Il a également fondé ou cofondé plusieurs revues savantes et a été président de l'International Neuropsychological Society. Spécialiste en neuropsychologie pédiatrique clinique, il est à l'origine d'importantes percées dans les diverses dimensions que comportent les troubles d'apprentissage et il a été parmi les premiers à se pencher sur les troubles d'apprentissage non verbaux.

Donald W. Storch, C.M.
Victoria (Colombie-Britannique)
Membre de l'Ordre du Canada

Depuis 40 ans, Don Storch offre son soutien à ses concitoyens, que ce soit dans le cadre de sa vie professionnelle ou à titre de bénévole. Ce conseiller polyvalent d'une grande sensibilité a guidé et épaulé d'innombrables personnes et familles à Edmonton, à Calgary et à Victoria. Il a également prêté son concours comme bénévole à une trentaine d'organisations œuvrant dans les domaines du bien-être social, de l'aide aux familles, du droit et des soins de santé. Son implication en tant que membre du conseil d'administration et président provincial et national des Infirmières de l'Ordre de Victoria du Canada (VON) a eu des retombées dans tout le Canada. Il est l'ancien président de la Fondation de VON, laquelle mène des campagnes de financement à l'appui des œuvres de bienfaisance de cette organisation nationale.

David Thauberger, C.M.
Regina (Saskatchewan)
Membre de l'Ordre du Canada

Peintre et sculpteur renommé, David Thauberger fait sans conteste figure de proue dans le domaine de l'art populaire des Prairies. Ses œuvres illustrant avec justesse l'architecture typique de la Saskatchewan, qu'il s'agisse de maisons ou de façades de magasins, sont prisées pour leur valeur artistique, mais aussi parce qu'elles témoignent du paysage historique de sa province. S'il est déterminé à assurer la vitalité de son art, il veille également à faire connaître les réalisations d'autres artistes de la Saskatchewan en organisant des expositions et en achetant leurs œuvres pour les remettre à des galeries, à des collections publiques ou à la Banque d'œuvres d'art du Conseil des Arts du Canada. Pédagogue aussi bien qu'artiste, il encourage les gens à garder l'esprit ouvert et à prendre conscience du contexte international dans lequel s'inscrit l'art, et de la place qu'y occupe l'art populaire en particulier.

Pierre Théroux, C.M.
Montréal (Québec)
Membre de l'Ordre du Canada

Pierre Théroux est une figure de proue dans son domaine. Cardiologue à l'Institut de cardiologie de Montréal et professeur à l'Université de Montréal, il est aussi un médecin très dévoué à ses patients. Il est renommé pour avoir fait d'importantes percées en définissant le rôle de l'héparine et de l'aspirine dans le traitement des syndromes coronariens aigus, dont l'angine de poitrine instable et l'infarctus du myocarde. Ses recherches ont permis d'établir de nouvelles normes pour les soins prodigués aux patients au Canada. Un chef de file pour l'élaboration et l'implantation d'études cliniques d'envergure, il a également contribué à faire de l'Institut de cardiologie de Montréal un centre de renommée internationale.

Shirley Westeinde, C.M.
Ottawa (Ontario)
Membre de l'Ordre du Canada

Shirley Westeinde, cheffe d'entreprise et bénévole hors pair, préside une grande compagnie de construction, dont elle est cofondatrice. Elle a également été présidente de l'Association canadienne de la construction et du conseil des gouverneurs du Collège Algonquin. Lorsqu'elle occupait ces fonctions, elle s'employait à convaincre les jeunes femmes que l'industrie de la construction était un choix de carrière intéressant. Elle a aussi cherché à accroître les possibilités de formation et d'emploi offertes aux femmes dans les différents corps de métier. Par ailleurs, depuis qu'on lui a appris qu'elle souffrait de fibromyalgie, elle s'efforce de mieux faire comprendre ce syndrome et d'autres affections similaires. Elle donne sans compter de son temps à une multitude d'organisations, dont l'Institut de recherche en santé d'Ottawa, un organisme baptisé 6 ans et gagnant et les Bergers de l'espoir.

OFFICIERS DE L'ORDRE DU CANADA

Gary Birch, O.C.
Vancouver (Colombie-Britannique)
Officier de l'Ordre du Canada

Grâce à sa détermination et à son ingéniosité, une multitude de personnes handicapées ont vu leur qualité de vie s'améliorer au Canada. Gary Birch dirige la Société Neil Squire, un organisme qui développe des technologies adaptatives et des services d'aide pour les personnes ayant des incapacités physiques. En tant que professeur auxiliaire en génie à l'Université de la Colombie-Britannique, il est reconnu comme étant le chef de file du Canada en recherche sur les interfaces cerveau-ordinateur. Il s'emploie à trouver des solutions aux problèmes quotidiens auxquels sont confrontés les gens qui ont ce genre d'incapacités. Modèle et porte-parole des personnes handicapées, il a œuvré à l'échelle provinciale et nationale pour faire avancer les questions d'accessibilité et d'égalité des chances.

L'honorable Iona Campagnolo, O.C., O.B.C.
Courtenay (Colombie-Britannique)
Officier de l'Ordre du Canada

Iona Campagnolo est un modèle de service exemplaire pour sa province et pour le pays tout entier. Cette fière Britanno-Colombienne a été députée fédérale et ministre du cabinet avant de devenir, plus récemment, la première femme lieutenant-gouverneur de la province. Elle continue en outre à donner généreusement de son temps, notamment dans les domaines des droits de la personne et de l'environnement. Elle a agi comme présidente du Conseil du bassin du Fraser et comme premier chancelier de l'Université Northern British Columbia, et a de plus aidé à diriger l'Institut Arctique de l'Amérique du Nord. Championne de l'égalité et de la liberté démocratique, elle a également œuvré, ici et à l'étranger, auprès d'organismes tels que CUSO-VSO et le Centre international des droits de la personne et du développement démocratique.

Il s'agit d'une promotion au sein de l'Ordre.

Paul Garfinkel, O.C.
Toronto (Ontario)
Officier de l'Ordre du Canada

Paul Garfinkel est un psychiatre, un chef de file dans le secteur des soins de santé et un spécialiste des troubles de l'alimentation de renommée mondiale. Les ouvrages qu'il a écrits et son modèle multidimensionnel des causes mentale de l'anorexie sont reconnus comme étant des réalisations incontournables. Professeur à l'Université de Toronto, président fondateur et ancien chef de la direction du Centre de toxicomanie et de santé mentale (CTSM), à Toronto, il a été le fer de lance de la transformation innovatrice de ce centre en un village urbain qui vise à désinstitutionnaliser les soins aux patients. Il a également dirigé le Clarke Institute of Psychiatry. Défenseur acharné des personnes souffrant de maladies mentales, il a toujours œuvré pour éliminer la stigmatisation dont ces personnes sont victimes.

Clara Hughes, O.C., O.M.
Glen Sutton (Québec) et Winnipeg (Manitoba)
Officier de l'Ordre du Canada

Clara Hughes, championne olympique et humaniste, est un modèle pour tous les Canadiens. Lorsqu'elle a remporté des médailles aux Jeux olympiques d'été et d'hiver, elle a accompli un exploit encore inégalé au Canada. Après avoir remporté la médaille d'or en patinage de vitesse, en 2006, elle a annoncé en direct à la télévision qu'elle allait vider son compte en banque pour faire un don de 10 000 $ à l'organisme Right to Play. Elle a encouragé les téléspectateurs à lui emboîter le pas, déclenchant du coup une campagne de financement de grande envergure pour cet organisme qui offre aux enfants des pays en développement la possibilité de pratiquer un sport. Elle est coprésidente du comité consultatif de Right to Play Canada, et porte-parole et bénévole pour d'autres groupes à vocation environnementale et sportive.

Dave Joe, O.C.
Vancouver (Colombie-Britannique)
Officier de l'Ordre du Canada

Tout au long de sa carrière, Dave Joe, premier avocat autochtone du Yukon, a cherché à favoriser l'autonomisation des Premières nations du Canada. Ancien négociateur en chef du Conseil des Premières nations du Yukon, il a été l'un des principaux architectes de l'Accord-cadre définitif, lequel a servi de modèle pour tous les accords de revendications territoriales du Yukon. Un bon nombre de ces accords, qu'il a d'ailleurs lui-même négociés, ont aidé à édifier des communautés robustes au sein des Premières nations et à nouer des relations plus harmonieuses entre les peuples autochtones et les autres groupes de la population. Son cabinet à Vancouver permet aux membres des Premières nations de bénéficier de services juridiques à coût abordable. Dave Joe accorde également des bourses et offre des possibilités à de jeunes Autochtones qui aspirent à faire carrière dans le domaine juridique.

Arvind Koshal, O.C.
Edmonton (Alberta)
Officier de l'Ordre du Canada

Arvind Koshal, éminent chirurgien cardiologue, a largement contribué à l'avancement des soins de santé au Canada. Il a eu recours à des techniques novatrices qui ont ensuite été adoptées dans l'ensemble du pays. De fait, il était de l'équipe qui a procédé à la première transplantation cardiaque au Canada. C'est lui également qui a été le premier au Canada à implanter un dispositif d'assistance ventriculaire gauche, petite pompe améliorant la circulation sanguine. En tant que cardiologue en chef rattaché à la régie de la santé Capital Health Authority et à l'Université de l'Alberta, il a fait de leur programme de cardiologie l'un des plus imposants au Canada. Il a en outre joué un rôle de premier plan dans l'établissement et le développement de l'institut de cardiologie Manzankowski, l'un des centres de soins cardiologiques les plus perfectionnés du pays.

Louise Lecavalier, O.C.
Montréal (Québec)
Officier de l'Ordre du Canada

Louise Lecavalier est l'une de nos danseuses contemporaines les plus admirées et respectées. Danseuse principale de la compagnie La La La Human Steps pendant près de 20 ans, elle a bouleversé le domaine de la danse. Elle-même créatrice de mouvements avant-gardistes et audacieux, elle a été surnommée « la tornade blonde », notamment pour sa vitesse d'exécution et son énergie sur scène. Son immense talent lui a valu de prestigieux prix et l'a amenée à enseigner en Europe et aux États-Unis. Après une pause, elle est revenue à son art comme danseuse autonome avec un dynamisme renouvelé. Elle continue toujours à éblouir son public et à apporter de nouvelles dimensions à la danse.

Allan P. Markin, O.C.
Calgary (Alberta)
Officier de l'Ordre du Canada

La façon dont Allan Markin a transformé la compagnie Canadian Natural Resources Limited (CNRL) constitue l'une des plus grandes histoires de réussite entrepreneuriale au Canada. Il a fait d'une modeste entreprise de six employés, créée en 1989, l'un des plus importants producteurs indépendants de pétrole et de gaz du pays. Bienfaiteur généreux qui s'intéresse plus particulièrement à la santé et au bien-être des autres, il a fondé une chaire de promotion de la santé à l'Université de Calgary, et a aidé à y établir un institut de santé publique. Il appuie également les milieux de l'éducation et des arts et a versé des dons au profit du Collège Northern Lights, de l'Université de Lethbridge et du collège de l'Université St. Mary's.

David P. O'Brien, O.C.
Calgary (Alberta) et Montréal (Québec)
Officier de l'Ordre du Canada

David O'Brien est l'un des chefs d'entreprise les plus respectés du Canada et un généreux bienfaiteur qui appuie l'éducation universitaire. Président de la Banque Royale du Canada, il a dirigé certaines des plus grandes sociétés du pays, entre autres le Chemin de fer Canadien Pacifique et PanCanadian Petroleum Limited. Il a négocié la fusion qui a mené à la création d'EnCana Corporation qui, sous sa direction, est aujourd'hui l'une des sociétés pétrolières et gazières les plus profitables sur la scène internationale. Philanthrope actif, il a soutenu la mise sur pied d'un centre de sciences de la santé à l'Université de Calgary et a de plus doté le Centre sur les droits de la personne et le pluralisme juridique de l'Université McGill de cinq bourses de recherche importantes. Il est actuellement chancelier de l'Université Concordia, où il a contribué à l'établissement d'un centre d'études sur la durabilité des entreprises.

Ian C. P. Smith, O.C.
Winnipeg (Manitoba)
Officier de l'Ordre du Canada

Biophysicien respecté à l'échelle internationale, Ian Smith a aidé le Canada à se tailler une place de choix comme chef de file dans la conception d'instruments de pointe dans le domaine du diagnostic médical. C'est sous son leadership que l'Institut du biodiagnostic du Conseil national de recherches a acquis une réputation internationale dans le domaine de la recherche. Cet organisme a en effet produit et commercialisé de nouveaux outils servant aux diagnostics non invasifs en médecine humaine et vétérinaire. Il poursuit en outre ses recherches pionnières sur le diagnostic précoce du cancer à l'aide de l'imagerie par résonance magnétique et de la spectroscopie. Au fil des ans, il a appuyé et conseillé de nombreux organismes en tous genres, au Canada et à l'étranger, et a été président de l'Organisation internationale de biophysique pure et appliquée.

L'honorable Barry L. Strayer, O.C.
Ottawa (Ontario)
Officier de l'Ordre du Canada

Expert renommé en droit constitutionnel, Barry Strayer a marqué l'histoire du droit au Canada. À titre de sous-ministre adjoint de la justice, il a joué un rôle déterminant dans l'instauration du cadre juridique qu'exigeait le rapatriement de la Constitution du Canada. On dit de lui qu'il est l'un des principaux rédacteurs de la Charte canadienne des droits et libertés. Que ce soit comme juge en chef de la Cour d'appel de la cour martiale du Canada ou juge de la Cour fédérale du Canada, il a mis sa grande expérience à profit et contribué à l'émergence d'un régime purement canadien d'administration de la justice et de gouvernance responsable.

COMPAGNON DE L'ORDRE DU CANADA

L'honorable Michel Bastarache, C.C.
Moncton (Nouveau-Brunswick) et Ottawa (Ontario)
Compagnon de l'Ordre du Canada

Un de nos plus éminents juristes, Michel Bastarache est reconnu pour sa contribution inestimable à la protection des droits linguistiques des communautés minoritaires. Il s'est illustré pour son apport au développement de la common law en français à la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa et à l'École de droit de l'Université de Moncton qu'il a également dirigée. On lui doit, entre autres, l'élaboration d'un lexique du droit des biens qui a marqué le début du processus de normalisation du vocabulaire de la common law en français. Ancien juge à la Cour d'appel du Nouveau-Brunswick, il a ensuite joué un rôle majeur comme juge à la Cour suprême du Canada où sa défense de l'égalité linguistique a marqué un tournant dans la jurisprudence canadienne. Il a aussi toujours fait preuve de dévouement auprès de différents organismes et a notamment occupé le poste de secrétaire général de la Société des Acadiens et des Acadiennes du Nouveau-Brunswick.

FICHE D'INFORMATION SUR L'ORDRE DU CANADA

Créé en 1967 par Sa Majesté la reine Elizabeth II, l'Ordre du Canada est l'une des plus hautes reconnaissances du régime canadien de distinctions honorifiques. Il couronne l'œuvre d'une vie, le dévouement exceptionnel d'une personne envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation. Des Canadiens de tous les milieux de la société ont reçu l'Ordre du Canada. La nature de leurs réalisations est extrêmement variée, mais la façon dont ils ont changé nos vies et le visage de notre pays les unit.

Devise et grades

La devise de l'Ordre, DESIDERANTES MELIOREM PATRIAM, signifie « ils veulent une patrie meilleure ». Sa Majesté la Reine est la souveraine de l'Ordre et la gouverneure générale est chancelier et Compagnon principal de l'Ordre.

Compagnon - Initiales honorifiques :
C.C. Reconnaît l'œuvre de toute une vie et le mérite exceptionnel de personnes ayant apporté une contribution extraordinaire au Canada et au bien de l'humanité.
Officier - Initiales honorifiques :
O.C. Reconnaît l'œuvre d'une vie et le grand mérite de personnes ayant apporté une contribution importante au Canada et au bien de l'humanité.
Membre - Initiales honorifiques :
C.M. Reconnaît une vie vouée au service d'une communauté, d'un groupe ou d'un champ d'activité.

Description de l'insigne

L'insigne de l'Ordre du Canada a la forme d'un flocon de neige à six pointes et arbore en son centre une feuille d'érable entourée d'un anneau rouge sur lequel est circonscrite la devise de l'Ordre : DESIDERANTES MELIOREM PATRIAM (Ils veulent une patrie meilleure). L'anneau est placé sous la couronne de saint Édouard.

Admissibilité

Tous les Canadiens et Canadiennes sont admissibles à l'Ordre du Canada, à l'exception des politiciens et des juges fédéraux et provinciaux en fonction. La constitution de l'Ordre permet à des non-Canadiens d'être admissibles à des nominations à titre honorifique en fonction de réalisations exceptionnelles qui font honneur au Canada et/ou de la contribution de toute une vie à l'humanité dans son ensemble. L'Ordre ne peut être décerné à titre posthume.

Nominations

Toute personne ou tout groupe peut présenter la candidature d'individus dignes d'être nommés dans l'Ordre du Canada. Les nominations sont faites sur recommandation du Conseil consultatif de l'Ordre présidé par le juge en chef du Canada. Les membres du Conseil reflètent la diversité et l'excellence au sein de la société canadienne. Certains d'entre eux sont nommés en vertu de la fonction qu'ils occupent; d'autres sont nommés pour un mandat d'une période déterminée afin d'assurer une représentation équilibrée des diverses régions du pays.

Pour en apprendre davantage sur l'Ordre du Canada ou pour soumettre une candidature, consultez la section des distinctions honorifiques de notre site Web, www.gg.ca.

Renseignements