Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

02 sept. 2009 10h23 HE

La ministre Shea annonce l'achat de neuf nouveaux navires pour la Garde côtière canadienne

HALIFAX, NOUVELLE-ECOSSE--(Marketwire - 2 sept. 2009) - L'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans, et l'honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale et ministre du Cabinet responsable de la Nouvelle-Ecosse et de Terre-Neuve-et-Labrador, ont annoncé aujourd'hui que les nouveaux patrouilleurs semi-hauturiers de la Garde côtière canadienne seraient construits au Canada atlantique.

"Le gouvernement du Canada s'est engagé à construire et à entretenir une flotte efficace de navires destinés à la sécurité et aux services maritimes, a affirmé la ministre Shea. L'acquisition de ces navires est une priorité depuis quelque temps. Nous sommes heureux d'aller de l'avant avec ce projet, qui contribuera de façon appréciable à l'économie locale."

Un contrat de 194 millions de dollars a été accordé Irving Shipbuilding Inc. de Halifax, en Nouvelle-Ecosse, pour construire neuf nouveaux patrouilleurs semi-hauturiers. Les travaux préliminaires débuteront immédiatement. Le premier navire devrait être prêt à entrer en service en 2011 et tous les navires seront livrés d'ici 2013.

"Le gouvernement respecte l'engagement qu'il a pris d'avoir des navires fédéraux construits au Canada, a ajouté le ministre MacKay. Cet investissement revitalisera la flotte de la Garde côtière et notre industrie de la construction navale - tout en créant des emplois et en contribuant au succès d'entreprises locales."

Grâce à la Politique des retombées industrielles et régionales, le gouvernement s'assure que le pays retire le maximum des bénéfices économiques découlant de l'achat de ces nouveaux navires.

"La Politique des retombées industrielles et régionales est l'élément clé du processus d'acquisition, a affirmé le ministre de l'Industrie Tony Clement. Cette politique requiert que 100 % de la valeur du contrat soit réinvestie au Canada afin de créer des emplois et soutenir le développement industriel à long terme."

Les responsables de Halifax Shipyard estiment que jusqu'à 155 personnes seront embauchées dans le cadre de ce projet au cours des quatre prochaines années. Pour la grande région d'Halifax, cela signifie 35 millions de dollars de plus en salaires. De plus, l'entreprise estime que près de 50 fournisseurs locaux de la Nouvelle-Ecosse bénéficieront de quelque 32 millions de dollars en achats de biens et de services locaux, et ceci, en plus des 130 fournisseurs issus du reste du Canada.

"Ce contrat est une excellente nouvelle et la meilleure façon de reconnaître les compétences des hommes et des femmes de Halifax Shipyard," a affirmé Jim Irving, président-directeur général de Irving Shipbuilding Inc. "Il s'agit réellement d'un effort qui met l'accent sur le fabriqué au Canada et nous tenons à saluer l'engagement du gouvernement fédéral à faire construire les navires au pays."

Les nouveaux patrouilleurs semi-hauturiers vont remplacer les navires existants approchant la fin de leur durée de vie utile prévue. Cinq des navires seront principalement utilisés pour des activités menées en appui des programmes de conservation et protection de Pêches et Océans Canada dans les régions des Maritimes, du Québec et du Pacifique. Les quatre autres navires seront utilisés pour des activités menées dans le cadre d'un programme conjoint ave la Gendarmerie royale du Canada visant à améliorer la sécurité dans les Grands Lacs et la voie maritime du Saint-Laurent.

"Les investissements récents, y compris 175 millions de dollars pour des projets financés par le biais du Plan d'action économique, démontrent l'engagement du gouvernement du Canada à assurer que la Garde côtière dispose des navires dont elle a besoin, a poursuivi la ministre Shea. Notre gouvernement reconnaît le rôle prépondérant que la Garde côtière joue dans la conservation et la protection des ressources halieutiques et la sécurité de nos côtes et voies navigables."

Lors de la récente consultation sur la construction navale, le gouvernement du Canada a renouvelé son engagement à construire et à entretenir une flotte fédérale efficace de navires destinés à la sécurité et aux services maritimes.

En faisant ces investissements, le gouvernement du Canada épaulera une industrie navale extrêmement dynamique, tout en assurant des normes de qualité élevée et en maximisant le rendement des fonds publics.


FICHE D'INFORMATION

NOUVEAUX PATROUILLEURS SEMI-HAUTURIERS

Le gouvernement du Canada a accordé un contrat de 194 millions de dollars pour la construction de neuf nouveaux patrouilleurs semi-hauturiers pour la Garde côtière canadienne. Tous les nouveaux navires seront construits au Canada par Irving Shipbuilding Inc., de Halifax, en Nouvelle-Ecosse. Le gouvernement a engagé des fonds pour la construction de ces nouveaux navires dans ses budgets annuels antérieurs.

Les travaux préliminaires débuteront immédiatement. Le premier navire devrait être prêt à entrer en service en 2011 et tous les navires seront livrés d'ici 2013.

Cinq des navires seront principalement utilisés pour des activités menées en appui des programmes de conservation et protection de Pêches et Océans Canada dans les régions des Maritimes, du Québec et du Pacifique.

Les quatre autres navires seront utilisés pour des activités menées dans le cadre d'un programme conjoint avec la Gendarmerie royale du Canada (GRC) visant à améliorer la sécurité dans les Grands Lacs et la voie maritime du Saint-Laurent. Depuis que ce programme conjoint a été annoncé dans le budget 2007, les navires vieillissants de la Garde côtière exercent leurs fonctions sur une base intérimaire. Les nouveaux patrouilleurs semi-hauturiers serviront de plateforme permanente aux agents de la Garde côtière et de la GRC d'où ils pourront exécuter leurs tâches.

Les nouveaux navires

Les nouveaux patrouilleurs semi-hauturiers sont un nouveau type de vaisseaux pour la Garde côtière canadienne. Chaque navire peut loger un équipage de huit membres et jusqu'à six agents de la GRC ou agents des pêches. Les nouveaux patrouilleurs mesurent environ 43 mètres de longueur, peuvent atteindre une vitesse maximale de 25 nouds, ont un rayon d'action de 2 000 milles marins et peuvent rester en mer pendant deux semaines sans avoir besoin de se ravitailler.

La vitesse et le rayon d'action plus grands de ces nouveaux navires, ainsi que leur capacité de mieux opérer dans des conditions environnementales difficiles, leur permettront de remplir leurs fonctions plus efficacement.

Graphique du nouveau patrouilleur semi-hauturier réalisé par un artiste
SEPTEMBRE 2009 : http://media3.marketwire.com/docs/coastguard.jpg

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada
    Scott Cantin
    Relations avec les médias
    613-993-5413
    ou
    Pêches et Océans Canada
    Cabinet de la Ministre
    Joshua Zanin
    Attaché de presse par int.
    613-992-3474
    http://www.dfo-mpo.gc.ca