SOURCE: Funambol

08 déc. 2009 07h26 HE

La nouvelle présentation technique gratuite de Funambol décrit « Fin des carnets d’adresses mobiles »

Discussions sur la stratégie se rapportant au carnet d’adresses social mobile en mode cloud et sur la manière dont les entreprises de télécommunications mobiles peuvent éviter de « perturber et perdre leurs utilisateurs »

REDWOOD CITY, CA--(Marketwire - December 8, 2009) - Funambol, premier fournisseur de logiciels libres se rapportant à la synchronisation mobile et le push e-mail pour des milliards de téléphones, a annoncé aujourd’hui qu’une nouvelle présentation technique gratuite était disponible sur le marché, « La fin des carnets d’adresses mobiles. » Le rapport peut être téléchargé instantanément depuis la bibliothèque de produits de Funambol sur http://www.funambol.com/solutions/library.php en s’inscrivant gratuitement.

D’après le rapport, le nombre de carnets d’adresses qu’utilise une personne est passé de un à plus de dix lors de ces dernières années. En même temps, le nombre moyen de contacts d’une personne est passé de 45 à 180. Le nombre de points de contact de chaque personne a également augmenté de façon significative (par ex., six numéros de téléphone, quatre adresses électroniques, plusieurs réseaux sociaux et des identifiants de messageries instantanées) et la fréquence de changement de ces informations s’est accélérée. Perdre un carnet d’adresse n’est donc plus simplement un inconvénient mineur, c’est devenu un véritable supplice.

D’un point de vue économique, la présentation technique démontre comment le carnet d’adresses mobile s’est transformé en un atout hautement stratégique pour les entreprises de télécommunications mobiles. L’émergence des carnets d’adresses sociaux en mode cloud sur les téléphones intelligents d’Apple, de Google, de Nokia ou autres, représente une menace sérieuse pour les opérateurs. Ces carnets d’adresses fonctionnent comme des « passerelles » vers les services mobiles fournis par les fabricants d’appareils qui menacent de diminuer le rôle de l’opérateur et de précipiter sa fin du fait d’un produit indifférencié.

« Le secteur industriel change rapidement et les informations sur les contacts des utilisateurs se transforment en applications cloud » a déclaré Fabrizio Capobianco, PDG de Funambol. « Toute compagnie détenant le carnet d’adresses tient le client. Les opérateurs de téléphonie mobile se font coiffer au poteau par les fabricants d’appareils et s’ils ne réagissent pas rapidement, ils risquent d’éloigner et de perdre leurs clients. »

La présentation technique examine les grandes tendances affectant le carnet d’adresses mobiles et décrit l’actuel engouement des carnets d’adresses des téléphones intelligents. Elle annonce la fin prochaine du carnet d’adresses mobile et apporte une solution qui permettrait aux entreprises de télécommunications mobiles de conserver le contrôle du carnet d’adresses ainsi que la fidélité de leurs abonnés.

À propos de Funambol

Funambol est le premier éditeur mondial de solutions Open Source et un important fournisseur de logiciels libres de synchronisation mobile et de push e-mail pour des milliards de téléphones. Notre logiciel libre a été téléchargé des millions de fois par 50 000 développeurs dans 200 pays, ce qui permet de savoir que notre logiciel supporte plus rapidement les tout derniers appareils. Notre version commerciale a été adoptée par les plus grandes compagnies de télécommunications mobiles, notamment par les plus grands fabricants d’appareils, opérateurs, prestataires de service et de contenu, éditeurs de logiciels et intégrateurs de systèmes. Le siège social de Funambol se trouve à Silicon Valley tandis que sa R&D est en Europe. Pour plus d’informations, veuillez consulter http://www.funambol.com. Vous pouvez également suivre Funambol sur Twitter à l’adresse suivante http://twitter.com/funambol.

Renseignements