Corporation miniere Alexis
TSX : AMC

Corporation miniere Alexis

06 nov. 2009 08h30 HE

La remise en service de l'usine aurifère d'Alexis progresse dans les délais et les budgets prévus

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 6 nov. 2009) - CORPORATION MINIERE ALEXIS (TSX:AMC) a le plaisir d'annoncer que la remise en service de l'usine aurifère Aurbel, détenue à 100 % par la Société et située à 1 kilomètre seulement de sa mine d'or Lac Herbin près de Val-d'Or, Québec, progresse selon l'échéancier et les budget prévus.

Le réaménagement et la remise en service de l'usine Aurbel, d'une capacité de 1400 tpj, représente une étape d'importance stratégique dans la mise en oeuvre du plan de la Société visant à atteindre le statut de producteur de niveau intermédiaire au cours des prochaines années. Cet actif stratégique permettra d'usiner le minerai de la mine Lac Herbin et de ce fait, de réduire d'environ 10 % les coûts comptants d'exploitation de la mine. L'usine fournira également une grande capacité supplémentaire permettant d'usiner du minerai de nouveaux secteurs de découverte ciblés sur la propriété Aurbel, d'autres gisements satellites dans la région, et d'offrir des installations d'usinage à forfait à d'autres sociétés.

Au total, environ 1,9 million $ ont été dépensés depuis que les travaux ont débuté en juillet. Le début des opérations est toujours prévu au début janvier, et on anticipe un coût total pour le projet de 5,5 millions $.

Environ 50 à 60 % des travaux ont déjà été complétés depuis le début du projet en juillet 2009. Les 45 premiers jours ont servi à la préparation des demandes de soumission et l'octroi des contrats, l'achat des pièces importantes et la mobilisation des entrepreneurs. Depuis la mi-août, les travaux progressent à bon train, et les différents secteurs suivants de l'usine en sont à différentes étapes de réalisation :

a) Bâtiment et services (complété à 50 %) - Les principaux travaux nécessaires concernaient la réparation du toit qui coulait et le rétablissement du système de protection contre le feu, de l'entrée électrique principale, du système d'eau douce et du système septique. Les réparations du toit sont terminées à 50 %, les principaux transformateurs électriques ont été nettoyés, une nouvelle fondation a été coulée, et le système d'eau douce est pleinement opérationnel depuis le début de la construction.

b) Circuit de concassage et de broyage (complété à 75 %) - Le circuit de concassage progresse bien malgré le remplacement imprévu du pont roulant. Ce remplacement a permis de remettre à niveau les tunnels de convoyeur et les convoyeurs plus tôt que prévu; ces travaux sont maintenant terminés à 90 %. Le circuit de broyage avance à bon train, avec la remise en état de 4 des 5 broyeurs en cours; ces travaux sont d'ailleurs complétés à 80 %.

c) Circuits de gravité, de flottaison, de lixiviation, et d'affinage (complété à 80 %) - L'essentiel des travaux requis consistait à réparer certaines structures, des cellules de flottaison, des agitateurs, des réservoirs, et à remplacer un filtre à disques. Ces travaux seront terminés plus tôt que prévu, et à un coût moins élevé que prévu.

d) Résidus et autorisations : Le certificat d'autorisation pour l'exploitation de l'usine Aurbel et du parc à résidus a fait l'objet d'une analyse par le Ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs et franchit les dernières étapes avant l'acceptation. La proposition pour le plan de fermeture sera révisée une dernière fois avant d'être déposée auprès des autorités. Alexis et Teck (qui a une responsabilite de s'assurer que, selon une entente precedente, les obligations environmentales sont respecter pour fermeture) travaillent de concert afin de faire avancer les travaux necessaires dans le parc a residus avant de redémarrer l'usine, dont l'installation d'un nouveau point de décharge, l'établissement d'un système de récupération des eaux, l'installation d'un système de destruction du cyanure, et le stockage de résidus asséchés en vue de l'utilisation au printemps pour remonter le niveau de la digue.

Contrôle de la qualité

Le contenu technique et scientifique du présent communiqué a été préparé et révisé par M. Keith Boyle, ing., Vice President Executif et Chef des Operations de la compagnie et personne qualifiée selon les exigences du Règlement 43-101.

A propos de Corporation minière Alexis

Corporation minière Alexis est une société minière canadienne inscrite à la Bourse de Toronto (symbole "AMC"). Alexis possède une mine d'or en production à Val-d'Or et a le droit d'acquérir un intérêt de 100 % dans la propriété aurifère Lac Pelletier à Rouyn-Noranda. Alexis fait de l'exploration dans les prolifiques camps miniers de Val-d'Or (212 km2 en propriété exclusive) et Rouyn-Noranda (785 km2 en coentreprise à 50/50 avec Xstrata Copper). Pour de plus amples détails sur Corporation minière Alexis, veuillez consulter le site web de la Société au : www.alexisminerals.com.

Informations prospectives

Ce communiqué peut renfermer ou faire référence à des informations prospectives au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables, basées sur les attentes actuelles de la Société, comprenant notamment sans s'y limiter, des prévisions de minéralisation, des estimations de production à venir et des projections des coûts de production, des prévisions de dépenses en capital et de frais d'exploitation, de futurs projets et techniques d'exploration, des estimations quant à la durée et les coûts d'exploration, les prix des substances, et de futurs projets d'exploitation minière. Les énoncés prospectifs sous-tendent d'importants risques et incertitudes, incluant les risques identifiés dans la notice annuelle de la Société, disponible sous le profil de la Société sur SEDAR, ainsi que d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus. Les estimations et les hypothèses qui sous-tendent les informations prospectives reposent sur une analyse technique et scientifique détaillée réalisée par la direction de la Société, l'analyse de consultants externes et des renseignements obtenus par la Société auprès de tierces parties. Le lecteur ne devrait pas se fier indûment aux informations prospectives. Ces énoncés prospectifs sont faits en date des présentes, et la Société n'est aucunement responsable de mettre à jour ou de réviser ces énoncés pour refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances.

Renseignements