Agence de la santé publique du Canada

Agence de la santé publique du Canada

01 oct. 2007 00h01 HE

L'agence de la santé publique du Canada : Le ministre de la Santé est reconnu à l'échelle internationale pour son rôle de chef de file à l'égard des questions liées à la santé des aînés

LONDRES, ANGLETERRE--(Marketwire - 1 oct. 2007) - En cette Journée internationale des personnes âgées, l'organisme Help the Aged (Royaume-Uni) a remis au ministre canadien de la Santé, Tony Clement, un prix international qui vise à souligner son rôle de chef de file à l'égard des questions liées à la santé des aînés. L'honorable Mike O'Brien, ministre d'Etat à la réforme des pensions du Royaume-Uni, a remis le prix à l'occasion du lancement du Guide des villes-amies des aînés de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Le gouvernement du Canada a offert un financement de 258 000 $ pour soutenir ce projet.

"Je suis très honoré de recevoir ce prix prestigieux de la part d'un organisme dont l'engagement à l'égard des aînés est reconnu à l'échelle internationale. Le nouveau gouvernement du Canada se préoccupe réellement des questions liées à la santé des aînés et attache de la valeur au rôle important joué par les personnes âgées dans les communautés partout dans le monde", a affirmé le ministre Clement.

Le Guide des villes-amies des aînés de l'OMS est un outil de portée mondiale conçu pour aider les collectivités à rendre leur centre urbain plus respectueux des aînés. A l'échelle internationale, l'OMS a collaboré avec 33 villes participantes pour analyser les besoins de la population vieillissante et créer le guide, notamment quatre villes canadiennes, soit Saanich (Colombie-Britannique), Portage La Prairie (Manitoba), Sherbrooke (Québec) et Halifax (Nouvelle-Ecosse).

Le ministre de la Santé a aussi annoncé que le nouveau gouvernement du Canada versera un montant additionnel de 150 000 $ pour financer la mise en oeuvre et la durabilité du projet Villes-amies des aînés à l'échelle mondiale. Ce financement appuiera la phase II de ce projet de l'OMS.

"Le gouvernement du Canada est fier d'être un des principaux partenaires du projet Villes-amies des aînés. Ce projet avant-gardiste offrira les outils nécessaires pour permettre aux villes du Canada et de l'étranger de faire de leurs collectivités des lieux où les aînés peuvent évoluer et s'épanouir de façon saine et sûre", a déclaré le ministre Clement.

Grâce à ce financement, le nouveau gouvernement du Canada continuera de collaborer avec les provinces et les territoires du Canada et avec des municipalités de partout dans le monde et d'agir à titre de chef de file dans la promotion de la santé et le mieux-être des aînés.

L'OMS salue le soutien et la collaboration étroite du gouvernement du Canada dans le cadre de ce projet. "Une ville-amie des aînés offre des avantages à toute la population, tant aux enfants et aux jeunes qu'aux personnes âgées", a déclaré le Dr Alex Kalache, directeur du programme du vieillissement et du déroulement de vie de l'OMS. "Par exemple, les activités locales qui réunissent les gens de tout âge renforcent l'esprit d'harmonie et de solidarité entre les voisins, jeunes et âgés. En outre, les aires publiques sûres sont rassurantes pour les enfants, les jeunes, les femmes et les personnes âgées."

L'organisme Help the Aged (Royaume-Uni) est également un des principaux partenaires du projet Villes-amies des aînés. "Le gouvernement du Canada joue un rôle essentiel à l'égard du perfectionnement des connaissances et de l'élaboration des politiques nécessaires pour adapter les collectivités à la population vieillissante", a ajouté le directeur général, Michael Lake. "Le projet Villes-amies des aînés est représentatif d'un grand nombre d'initiatives importantes qui offriront des avantages concrets pour la vie des personnes âgées. Je suis heureux que Help the Aged puisse souligner ce rôle de chef de file par la remise de son prix international 2007."

La Dre Jane Barratt, secrétaire générale de la Fédération internationale du vieillissement (FIV), a reconnu le travail de l'OMS et le rôle de chef de file de l'Agence de la santé publique du Canada. "Ce ne sont pas seulement les personnes âgées qui bénéficieront de l'application des lignes directrices du projet Villes-amies des aînés, mais bien la société dans son ensemble. Nous avons l'obligation de veiller à ce que nos collectivités, nos services, notre infrastructure et nos milieux de vie permettent aux gens de tout âge de contribuer activement à la société. Au fur et à mesure que le nombre des personnes âgées augmente, le milieu bâti devient un élément important à prendre en compte pour répondre à nos besoins futurs", a affirmé la Dre Barratt.

Le gouvernement a formé un conseil national des aînés, qui relève du ministre Clement et de Monte Solberg, ministre de des Ressources humaines et du Développement social. Ce conseil a pour mission de donner des avis sur la santé, le mieux-être et la qualité de vie des aînés et examine plus particulièrement les possibilités et les difficultés associées à une population qui vieillit rapidement.

Pour de plus amples renseignements, consultez le document d'information sur cette initiative.



INFORMATION

Octobre 2007

Villes-amies des aînés

Projet Villes-amies des aînés

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a élaboré le projet Villes-amies des aînés pour engager les villes du globe à adapter davantage leurs collectivités aux aînés en mettant en évidence les principaux éléments nécessaires au vieillissement en santé. Financé en partie par le Fonds pour la santé de la population de l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et mis en oeuvre par l'OMS, le projet permet d'aider les gouvernements et d'autres secteurs à l'échelle internationale à élaborer et à renforcer des politiques sociales et de santé dans un contexte de vieillissement de la population. Parmi les 33 villes participant au projet, on compte quatre villes canadiennes, soit Saanich (Colombie-Britannique), Portage La Prairie (Manitoba), Sherbrooke (Québec) et Halifax (Nouvelle-Ecosse).

Guide des villes-amies des aînés

L'OMS et les 33 villes participantes ont recueilli de l'information auprès des aînés, des fournisseurs de soins aux personnes âgées et d'autres intervenants afin de déterminer les principaux obstacles physiques, sociaux et sanitaires qu'ils doivent affronter dans leur vie urbaine. Afin de partager ce qu'elle a appris, l'OMS a produit un guide pratique des villes-amies des aînés. Les thèmes de ce guide sont les suivants : le soutien communautaire et les services de santé, les espaces extérieurs et les immeubles, le transport, le logement, le respect et l'intégration sociale, la participation sociale, la communication et l'information, la participation communautaire, et l'emploi.

Pour obtenir un exemplaire du guide complet de l'OMS, rendez-vous à l'adresse suivante : www.who.int/fr/.

Rôle du gouvernement du Canada

Le gouvernement du Canada a agit à titre de partenaire principal, offrant à l'Organisation mondiale de la Santé un financement de 258 000 $ par le biais du Fonds pour la santé de la population. Ce montant a permis à l'OMS de lancer le projet Villes-amies des aînés.

Outre le soutien financier offert, le Canada a été en mesure de donner une aide technique et en nature dans le cadre du projet, ce qui favorise l'intégration de l'approche de promotion de la santé appliquée au Canada dans le Cadre d'orientation Vieillir en restant actif de l'OMS. En outre, la formation d'un partenariat avec l'OMS permet de veiller à ce que les connaissances soient partagées entre les pays et les nations. Le Canada est également fier d'offrir un financement de 150 000 $ pour appuyer la phase II du projet, qui servira à valider le Guide des villes-amies des aînés et à trouver des façons de promouvoir son application.

Rôle de l'Organisation mondiale de la Santé

L'OMS et ses partenaires de tous les continents ont consulté les personnes âgées ainsi que les dirigeants et les spécialistes communautaires afin de mettre en évidence les principaux obstacles physiques et sociaux du vieillissement actif. On a utilisé les connaissances découlant de ces consultations pour élaborer, appliquer et évaluer des plans d'action locaux visant à mieux adapter l'environnement aux aînés. L'OMS a regroupé les résultats dans un guide pratique des villes-amies des aînés que toutes les villes du globe peuvent utiliser.

Rôle de Help the Aged UK

L'organisme Help the Aged UK est une ouvre de bienfaisance britannique qui travaille à libérer les personnes âgées désavantagées du Royaume-Uni et d'outre-mer de la pauvreté, de l'isolement et de la négligence. Cet organisme est l'un des principaux partenaires du projet Villes-amies des aînés. Il a partagé son expertise, son savoir-faire stratégique et son soutien organisationnel dans le domaine de la prévention des blessures et des préparatifs d'urgence dans le cadre du projet des villes-amies ainsi que d'autres projets internationaux visant à renforcer le vieillissement actif et en santé.

L'organisme Help the Aged UK a remis au ministre de la Santé du Canada, Tony Clement, un prix international pour souligner son leadership à l'égard des questions liées à la santé des aînés. Ce prix reconnaît le rôle de leadership international du Canada à l'égard des questions liées aux aînés, et particulièrement dans les domaines des préparatifs d'urgence et du vieillissement en santé (par le biais du projet Villes-amies des aînés).

Travaux antérieurs du gouvernement du Canada dans le domaine de la santé des aînés

En mai 2006, l'Agence de la santé publique du Canada a reçu des mains de la reine Elizabeth le prix international 2006 de Help the Aged UK pour son leadership dans le cadre d'une initiative mondiale à laquelle participent l'Organisation mondiale de la Santé, Help the Aged UK et des représentants d'autres gouvernements. Cette initiative visait à déterminer la vulnérabilité particulière des personnes âgées pendant les urgences et à établir des pratiques exemplaires pour protéger les personnes âgées dans des circonstances extrêmes. Dans le cadre de cette initiative, l'Agence a, entre autres choses, examiné des façons de faire participer les aînés eux-mêmes et les organismes bénévoles aux préparatifs d'urgence et aux interventions en cas d'urgence.

Par la suite, l'Agence a organisé l'atelier international de Winnipeg sur les aînés et les préparatifs d'urgence en février 2007.

L'intérêt soutenu du Canada à l'égard de la question de la prévention des chutes et des blessures a mené à la préparation de publications récompensées par des prix, telles que Chez soi en toute sécurité, et de rapports novateurs, comme le Rapport de 2005 sur les chutes des aînés au Canada.

Also available in English

Renseignements

  • Renseignements aux médias :
    Agence de la santé publique du Canada
    Alain Desroches
    Agent des relations avec les médias
    613-948-7970
    ou
    Bureau de l'honorable Tony Clement
    Ministre fédéral de la Santé
    Laryssa Waler
    613-957-0200