Agence spatiale canadienne

Agence spatiale canadienne

31 juil. 2009 11h24 HE

L'astronaute canadienne Julie Payette revient sur Terre

Mission d'assemblage et atterrissage réussis

LONGUEUIL, QUEBEC--(Marketwire - 31 juillet 2009) - La mission STS-127 a pris fin après un atterrissage parfait au Centre spatial Kennedy, en Floride, à 10 h 48 HAE.

Lors de cette ambitieuse et complexe mission d'assemblage de 16 jours, les astronautes ont complété l'installation de la plateforme extérieure du laboratoire japonais Kibo et ont procédé au remplacement d'équipement essentiel à la Station spatiale internationale (ISS). Tous les objectifs de vol ont été atteints incluant l'exécution de cinq sorties extravéhiculaires totalisant 30 heures et 30 minutes à l'extérieur. L'astronaute de l'ASC Julie Payette a manipulé trois bras robotiques lors de cette mission : la Canadarm2 de la Station, le Canadarm de la navette, ainsi que le bras robotique japonais.

Cette mission marque un jalon important dans l'histoire spatiale du Canada. Pour la première fois, deux astronautes canadiens se sont rencontrés dans l'espace. Le 17 juillet dernier, la navette spatiale Endeavour s'est amarrée à la Station et Julie Payette a été accueillie par son collègue Robert Thirsk. Thirsk s'est rendu à la Station à bord d'une fusée russe Soyouz lancée le 27 mai 2009 à titre de membre de l'équipage Expédition 20.

Par ailleurs, un nombre record de 13 astronautes représentant les cinq agences spatiales partenaires du programme de la Station spatiale internationale ont séjourné et travaillé ensemble dans l'espace lors de cette mission. Lors d'une conférence depuis la Station, le 25 juillet dernier, l'équipage combiné de la navette et de la Station a livré un message à la planète au sujet du partenariat de l'ISS. Julie Payette, représentant le Canada, a dit ces quelques mots : "Nous (le Canada) sommes fiers de faire partie de cette équipe qui a construit ce laboratoire unique de première classe dans un environnement extrêmement hostile. Nous sommes honorés d'y participer et continuerons de le faire."

"Le Canada est un partenaire important non seulement en raison de son expertise reconnue en robotique, mais aussi pour l'excellente contribution des nombreux Canadiens engagés dans l'exploration spatiale. L'engagement et le dévouement des astronautes de la navette et de la Station sont une source évidente d'inspiration pour les prochaines générations d'explorateurs de l'espace et Julie est certainement un modèle pour nos jeunes Canadiens", a déclaré le président de l'ASC Steve MacLean.

La mission STS-127 est la deuxième de Julie Payette. Lors de son premier vol, il y a dix ans, elle est devenue le premier membre de l'équipe d'astronautes canadiens à séjourner à bord de la Station spatiale internationale. A cette époque, l'assemblage de la Station venait de débuter. Aujourd'hui, sa construction est pratiquement complétée et une équipe de six astronautes y réside en permanence. Ce vol était la 15e mission spatiale d'un Canadien et la 7e visite d'un Canadien à la Station spatiale internationale. Avec la mise à la retraite des navettes spatiales de la NASA prévue en 2010, Julie Payette aura été la dernière Canadienne à prendre place à bord d'une navette. Elle fait partie d'un groupe restreint de huit Canadiens à avoir volé dans l'espace.

Pour les plus récentes informations au sujet de la mission STS-127, visitez le www.asc-csa.gc.ca.

Renseignements