La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada
TSX : CNR
NYSE : CNI

La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada

20 déc. 2007 10h07 HE

Le CN demande instamment aux parties prenantes de prendre en considération les avantages globaux en matière d'efficacité du transport ferroviaire et d'environnement liés à...

la transaction visant l'EJ&E

CHICAGO, ILLINOIS--(Marketwire - 20 déc. 2007) - E. Hunter Harrison, président-directeur général du CN (Bourse de Toronto : CNR) (Bourse de New York : CNI), a déclaré aujourd'hui qu'il était temps que le public reporte son attention sur les avantages globaux en matière d'efficacité du transport ferroviaire et d'environnement qui découleront de l'acquisition prévue par la Compagnie des principales lignes ferroviaires de la Elgin, Joliet & Eastern Railway Company (EJ&E) dans la région de Chicago.

M. Harrison a affirmé que le CN était bien conscient des préoccupations de la collectivité au sujet de la transaction visant l'EJ&E, mais qu'il croyait que le débat local avait peut-être trop porté sur les répercussions éventuelles défavorables pour certaines collectivités alors qu'un examen plus approfondi des avantages publics qu'offre cette transaction pour la grande région de Chicago était tout indiqué.

M. Harrison a ajouté : "L'acquisition de la plus grande partie de l'EJ&E par le CN sera la dernière d'une série de solutions progressives apportées dans le but d'améliorer l'efficacité des activités de ce dernier ainsi que les mouvements du trafic ferroviaire en général dans la région de Chicago. Ces dernières années, le CN a élaboré des protocoles d'acheminement novateurs avec d'autres grands transporteurs afin de détourner du trafic ferroviaire auparavant échangé à Chicago vers d'autres endroits du centre des Etats-Unis. Mais il faut faire encore davantage pour que Chicago puisse jouer son rôle de plaque tournante ferroviaire essentielle dans le pays."

En permettant la dispersion des trains sur la ligne de l'EJ&E, qui trace un arc de cercle à la périphérie de la zone métropolitaine de Chicago, la transaction du CN peut générer des avantages publics considérables, dont les suivants :

- accroître la rapidité des activités commerciales dans la région en réduisant la congestion du réseau ferré dans le centre de Chicago;

- fournir une capacité de transport accrue dans la région de Chicago alors que l'on s'attend à un accroissement de la demande pour le transport ferroviaire;

- procurer des avantages environnementaux notables, y compris une augmentation de la sécurité ferroviaire, pour des millions de personnes de la grande région de Chicago, du fait des temps de parcours plus rapides, qui entraînent une diminution des émissions des locomotives, et du moins grand nombre de passages à niveau bloqués et de trains tournant au ralenti;

- assurer un bon départ au Chicago Region Environmental Transportation Efficiency Program (CREATE), grâce à l'engagement du CN d'investir 400 millions de dollars américains de fonds du secteur privé pour créer de la capacité dans le réseau ferré de Chicago et à l'élimination d'activités ferroviaires du CN dans le centre-ville de Chicago;

- permettre à la ville de Chicago d'atteindre son objectif consistant à retirer les trains du CN du tronçon de St. Charles Air Line plus rapidement qu'en vertu du scénario de corridor central du CREATE, afin que les projets de réaménagement du secteur puissent progresser, notamment l'utilisation des terrains dans le cadre de la candidature de la ville pour les Jeux olympiques de 2016. Le tronçon de St. Charles Air Line constitue un lien ferroviaire essentiel qui prend naissance aux environs du 1600 South et de la rivière Chicago. Le tronçon se dirige alors vers l'est sur sept-dixième de mille, jusqu'à l'avenue Michigan où il trace une courbe vers le sud pour passer sous la place McCormick et rejoindre une autre ligne du CN. Ce secteur a été ciblé pour faire l'objet d'un réaménagement important.

Selon M. Harrison, le CN reconnaît que la transaction nécessitera des changements dans un certain nombre de collectivités le long de la ligne de l'EJ&E. C'est la raison pour laquelle depuis l'annonce de cette acquisition projetée, la Compagnie a engagé un dialogue avec les collectivités concernées et elle soutient activement l'évaluation environnementale faite par le Surface Transportation Board des Etats-Unis relativement à la transaction.

A compter de janvier 2008, le CN entreprendra la prochaine phase de son programme de sensibilisation, au cours de laquelle des spécialistes embauchés par la Compagnie l'aideront à déterminer l'ordre de priorité des questions concernant les passages à niveau et les autres enjeux environnementaux avec les collectivités visées.

M. Harrison a ajouté : "Le CN cherche à établir un dialogue constructif avec les principaux intéressés afin de trouver des moyens pratiques d'aller de l'avant avec la transaction de sorte qu'un équilibre soit atteint entre les besoins particuliers des collectivités et ceux de la grande agglomération de Chicago (qu'on appelle aussi parfois Chicagoland) en matière d'assainissement et de sécurité de l'environnement ainsi que d'accroissement de l'efficacité du réseau de transport ferroviaire.

"Les avantages qu'offre la transaction visant l'EJ&E sont probants... pour le commerce, pour l'efficacité du transport et pour l'environnement dans la région de Chicago. Nous sommes prêts à collaborer avec les collectivités et nous espérons pouvoir compter aussi sur leur collaboration pour compléter en temps opportun l'évaluation de la transaction projetée."

Le 26 septembre 2007, le CN et la United States Steel Corporation ont annoncé la conclusion d'une entente en vertu de laquelle le CN achètera la plus grande partie de l'EJ&E pour la somme de 300 millions de dollars américains, sous réserve de l'approbation réglementaire du Surface Transportation Board (STB) des Etats-Unis. Le CN projette d'affecter 100 millions de dollars américains à la modernisation de l'infrastructure de l'EJ&E. Le 26 novembre 2007, le STB a annoncé qu'il allait considérer l'acquisition par le CN comme une transaction "mineure" et envisageait de rendre sa décision finale le 25 avril 2008. Le STB a aussi annoncé qu'il allait préparer un énoncé des incidences environnementales (Environmental Impact Statement ou EIS) complet relativement à la transaction, ce qui pourrait nécessiter le report de la date envisagée de la décision finale. Le CN conseille vivement que le processus d'évaluation environnementale soit approfondi, tout en étant rapide, afin que la décision finale du STB puisse être rendue en temps opportun.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur cette transaction, dont une carte sur les régions desservies par l'EJ&E et le CN, veuillez vous rendre à la section A propos du CN sur le site www.cn.ca et cliquer sur l'icône Projet d'acquisition du EJ&E Railway.

La version électronique de la demande d'autorisation de la transaction visant l'EJ&EW, présentée par le CN au Surface Transportation Board, peut être consultée en cliquant sur http://www.cn.ca/about/media/media_updates/fr_NewsMediaupdate.shtml.

Le présent communiqué de presse contient des énoncés de nature prospective. Le CN met le lecteur en garde contre le fait que ces énoncés, de par leur caractère prospectif, impliquent des risques, des incertitudes et des hypothèses - à ce sujet, même s'il peut exister un risque de récession aux Etats-Unis, la Compagnie avance l'hypothèse que la conjoncture économique demeurera positive en Amérique du Nord et dans le monde, hypothèse qui pourrait ne pas s'avérer -, et que les résultats obtenus pourraient différer grandement de ceux que l'on retrouve de manière implicite ou explicite dans lesdits énoncés. Les éléments importants qui pourraient provoquer de tels écarts comprennent, sans en exclure d'autres, la concurrence dans le secteur, les nouvelles dispositions législatives ou réglementaires, la conformité aux lois et règlements sur l'environnement, les différents événements qui pourraient perturber l'exploitation, y compris les événements naturels comme les intempéries, les sécheresses, les inondations et les tremblements de terre, les effets d'une conjoncture économique et commerciale générale défavorable, l'inflation, les fluctuations monétaires, les variations de prix du carburant, les interruptions de travail, les réclamations, enquêtes ou poursuites liées à l'environnement, les autres types de réclamations et de litiges, de même que les autres risques décrits de temps à autre de façon détaillée dans des rapports déposés par le CN auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux Etats-Unis. On pourra trouver un résumé des principaux facteurs de risque dans le plus récent formulaire 40-F déposé par le CN auprès de la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis, dans la Notice annuelle déposée auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada, dans les Etats financiers consolidés annuels et Notes afférentes et le Rapport de gestion de 2006 de la Compagnie, ainsi que dans ses Etats financiers consolidés et ses Rapports de gestion trimestriels de 2007.

Couvrant le Canada et le centre des Etats-Unis, de l'Atlantique au Pacifique et jusqu'au golfe du Mexique, le réseau du CN - la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada et ses filiales ferroviaires actives - dessert les ports de Vancouver et Prince Rupert, en Colombie-Britannique, Montréal, Halifax, La Nouvelle-Orléans et Mobile, en Alabama, ainsi que les grandes régions métropolitaines de Toronto, Buffalo, Chicago, Detroit, Duluth et Minneapolis-St. Paul, au Minnesota, Superior et Green Bay, au Wisconsin, et Memphis, Saint Louis et Jackson, au Mississippi. Il a en outre des liaisons avec toutes les régions de l'Amérique du Nord. Pour de plus amples renseignements sur le CN, visitez le site Web de la Compagnie à l'adresse www.cn.ca.

www.cn.ca

Renseignements

  • CN
    Julie Senécal (Médias)
    Directrice Affaires publiques
    (514) 399-4048
    ou
    CN
    Jim Kvedaras
    Affaires publiques et gouvernementales Etats-Unis
    (708) 332-3508