La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada
TSX : CNR
NYSE : CNI

La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada

30 oct. 2007 17h46 HE

Le CN dépose une demande auprès du Surface Transportation Board américain en vue d'obtenir l'autorisation réglementaire d'acquérir la plus grande partie de

la Elgin, Joliet & Eastern Railway Company

WASHINGTON, DISTRICT DE COLUMBIA--(Marketwire - 30 oct. 2007) - Le CN (Bourse de Toronto : CNR) (Bourse de New York : CNI) a déposé aujourd'hui une demande auprès du Surface Transportation Board (STB) des Etats-Unis en vue d'obtenir l'autorisation réglementaire d'acquérir les principales lignes ferroviaires de la Elgin, Joliet & Eastern Railway Company (l'EJ&E).

Le 26 septembre 2007, le CN et la United States Steel Corporation ont annoncé la conclusion d'une entente en vertu de laquelle le CN achètera la plus grande partie de l'EJ&E pour la somme de 300 millions de dollars américains, sous réserve de l'approbation du STB. Les activités ferroviaires devant être acquises par le CN constitueront la société EJ&EW West Company (l'EJ&EW). Le CN demande au STB de considérer l'acquisition de l'EJ&EW comme une transaction mineure, ce qui permettrait à la Compagnie de prendre le contrôle de cette entreprise au milieu de 2008. Dès réception de l'approbation du STB, l'EJ&EW exercerait ses activités en utilisant la dénomination et les marques d'identification de l'EJ&E.

Dans sa demande au STB, le CN décrit les avantages de la transaction pour le public, l'absence de tout effet nuisible sur le plan concurrentiel, l'incidence minimale sur la main-d'oeuvre et l'impact global positif sur l'environnement de la région; il précise également qu'il a l'intention d'intégrer simplement ses activités et celles de l'EJ&EW.

Dans sa déclaration attestée déposée relativement à la demande du CN au STB, le président-directeur général du CN, E. Hunter Harrison, a déclaré : "La transaction visant l'EJ&EW permettrait de mieux servir l'intérêt public grâce à l'existence d'un réseau ferroviaire plus efficace et fiable et ne comporterait aucune incidence négative sur les plans de la concurrence ou de la sécurité. Les lignes de l'EJ&E que le CN projette d'acquérir forment une liaison d'importance stratégique pour notre réseau, et leur acquisition donnerait lieu à des gains d'efficacité considérables, tant dans nos propres activités que dans celles d'autres transporteurs de Chicago."

L'EJ&EW fournirait le "maillon manquant" pour relier les cinq lignes du CN qui lui donne présentement accès à Chicago, comblant ainsi une lacune qui entraîne des retards et des coûts plus élevés pour la Compagnie. Cette acquisition se traduirait par une amélioration de la fiabilité et du service pour les clients tant du CN que de l'EJ&EW.

Dans sa demande au STB, le CN déclare que la transaction permettrait de réduire l'encombrement du réseau ferré en plein coeur de Chicago et d'accroître la capacité des lignes pour les transporteurs qui exercent des activités dans la ville, puisque les trains du CN seraient répartis le long de l'arc de cercle que forme l'EJ&E en périphérie de la région métropolitaine de Chicago. Par ailleurs, le public en bénéficierait aussi, car le CN prévoit effectuer des travaux d'environ 100 millions de dollars américains pour moderniser l'infrastructure de l'EJ&EW.

Cette transaction permettrait de progresser vers l'atteinte des grands objectifs du Chicago Region Environmental and Transportation Efficiency Program (CREATE), et elle permettrait à la ville de Chicago d'atteindre plus tôt que prévu dans le scénario de corridor central du programme CREATE le but consistant à retirer les trains du tronçon de la St. Charles Air Line du CN. Qui plus est, le fait que le CN utilise des capitaux privés pour concrétiser à court terme les avantages découlant de la modification de l'itinéraire des trains permettrait d'économiser les fonds des contribuables ainsi que d'éviter des perturbations pour la collectivité et l'éclatement qu'entraînerait la construction du corridor central prévu dans le programme CREATE. Le CN collaborerait étroitement avec Metra et AMTRAK pour ce qui est des services de trains de banlieue et de transport de voyageurs.

Le CN a déclaré que la transaction de l'EJ&EW aurait une incidence environnementale positive dans l'ensemble pour la région métropolitaine de Chicago et que la modification de l'itinéraire des trains du CN - qui ne circuleraient plus dans le centre de la ville, mais en périphérie de Chicago - permettrait d'atténuer l'incidence environnementale globale du chemin de fer sur le secteur. Le CN s'attend à ce que le mouvement plus efficace de ses trains se traduise par une circulation plus fluide ainsi que par une diminution des interruptions et des interférences pour la circulation routière en plein coeur de la ville.

Le CN a entrepris des discussions préliminaires avec les collectivités riveraines de l'EJ&E, qui verraient un accroissement du trafic ferroviaire du fait de la transaction, et il collaborera avec ces collectivités pour étudier conjointement des moyens de répondre à toute préoccupation spécifique.

On peut consulter la version électronique de la demande présentée par le CN au STB en cliquant sur demande du CN auprès du STB (http://www.cn.ca/about/media/media_updates/fr_NewsMediaupdate.shtml).

Le présent communiqué de presse contient des énoncés de nature prospective. Le CN met le lecteur en garde contre le fait que ces énoncés, de par leur caractère prospectif, impliquent des risques, des incertitudes et des hypothèses - à ce sujet, même s'il peut exister un risque de récession aux Etats-Unis, la Compagnie avance l'hypothèse que la conjoncture économique demeurera positive en Amérique du Nord et dans le monde, hypothèse qui pourrait ne pas s'avérer -, et que les résultats obtenus pourraient différer grandement de ceux que l'on retrouve de manière implicite ou explicite dans lesdits énoncés. Les éléments importants qui pourraient provoquer de tels écarts comprennent, sans en exclure d'autres, la concurrence dans le secteur, les nouvelles dispositions législatives ou réglementaires, la conformité aux lois et règlements sur l'environnement, les différents événements qui pourraient perturber l'exploitation, y compris les événements naturels comme les intempéries, les sécheresses, les inondations et les tremblements de terre, les effets d'une conjoncture économique et commerciale générale défavorable, l'inflation, les fluctuations monétaires, les variations de prix du carburant, les interruptions de travail, les réclamations, enquêtes ou poursuites liées à l'environnement, les autres types de réclamations et de litiges, de même que les autres risques décrits de temps à autre de façon détaillée dans des rapports déposés par le CN auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux Etats-Unis. On pourra trouver un résumé des principaux facteurs de risque dans le plus récent formulaire 40-F déposé par le CN auprès de la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis, dans la Notice annuelle déposée auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada, ainsi que dans les Etats financiers consolidés annuels et Notes afférentes et dans le Rapport de gestion de 2006 de la Compagnie.

Couvrant le Canada et le centre des Etats-Unis, de l'Atlantique au Pacifique et jusqu'au golfe du Mexique, le réseau du CN - la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada et ses filiales ferroviaires actives - dessert les ports de Vancouver et Prince Rupert, en Colombie-Britannique, Montréal, Halifax, La Nouvelle-Orléans, et Mobile, en Alabama, ainsi que les grandes régions métropolitaines de Toronto, Buffalo, Chicago, Detroit, Duluth et Minneapolis-St. Paul, au Minnesota, Superior et Green Bay, au Wisconsin, Memphis, Saint Louis, et Jackson, au Mississippi. Il a en outre des liaisons avec toutes les régions de l'Amérique du Nord. Pour de plus amples renseignements sur la Compagnie, veuillez visiter le site www.cn.ca.

www.cn.ca

Renseignements

  • CN
    Julie Senécal (Médias)
    Directrice Affaires publiques
    (514) 399-4048
    ou
    CN
    Jim Kvedaras
    Directeur principal
    Affaires publiques et gouvernementales, Etats-Unis
    (708) 332-3508