La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada

La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada
Maher Terminals of Canada Corporation

Port de Prince Rupert

29 avr. 2005 11h12 HE

Le CN, la société Maher Terminals of Canada Corporation et l'autorité portuaire de Prince Rupert annoncent la réalisation d'un nouveau terminal à conteneurs pour le premier trimestre de 2007


COMMUNIQUE TRANSMIS PAR CCNMatthews

POUR: LA COMPAGNIE DES CHEMINS DE FER NATIONAUX DU CANADA

Symbole TSX: CNR
Symbole NYSE: CNI



ET MAHER TERMINALS OF CANADA CORPORATION



ET PORT DE PRINCE RUPERT

LE 29 AVRIL 2005 - 11:12 ET

Le CN, la société Maher Terminals of Canada
Corporation et l'autorité portuaire de Prince Rupert
annoncent la réalisation d'un nouveau terminal à
conteneurs pour le premier trimestre de 2007

PRINCE RUPERT, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(CCNMatthews - 29 avril 2005) -
Avec l'assurance d'un financement de 60 millions de dollars des
gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique en vue de la
construction d'un terminal à conteneurs au port de Prince Rupert, le CN,
la Maher Terminals of Canada Corporation et l'autorité portuaire de
Prince Rupert ont annoncé aujourd'hui un projet prévoyant l'achèvement
du nouveau terminal au cours du premier trimestre de 2007.

- Le CN a obtenu de son Conseil d'administration l'approbation de
doubler sa contribution financière à ce projet, la faisant passer de 15
à 30 millions de dollars. De l'enveloppe totale de 30 millions de
dollars, 15 millions de dollars seront affectés au triage intermodal de
l'installation portuaire, 10 millions de dollars iront aux voies du
terminal et 5 millions de dollars, à des améliorations à
l'infrastructure de sa ligne du nord de la Colombie-Britannique afin
qu'elle puisse recevoir des wagons de conteneurs gerbés.

- La Maher Terminals of Canada Corporation a terminé la préparation d'un
appel d'offres qui sera lancé en mai 2005, en vue de l'acquisition et de
l'installation de trois portiques à conteneurs de grandes dimensions au
terminal ainsi que du matériel et des systèmes de manutention connexes,
à un coût d'environ 60 millions de dollars.

- Le port de Prince Rupert est en voie d'obtenir le financement bancaire
nécessaire à sa contribution de 25 millions de dollars au projet du
terminal à conteneurs.

La phase 1 du projet de terminal devrait permettre d'assurer une
capacité de manutention initiale de 500 000 TEU (équivalence de
conteneur de 20 pieds) par année.

E. Hunter Harrison, président-directeur général du CN, a déclaré : "Nous
nous réjouissons des progrès réalisés en vue de l'ouverture du terminal
à conteneurs de Prince Rupert pour le premier trimestre de 2007. Le CN
va être prêt; il offre la capacité, le service et les temps
de parcours qui assureront un franc succès au projet de Prince Rupert.
Le réseau du CN procurera un accès rapide aux marchés clés de Toronto,
de Montréal, de Chicago et de Memphis, à partir de Prince Rupert."

Brian Maher, président du conseil et chef de la direction de la Maher
Terminals of Canada Corporation, a déclaré : "Nous allons de l'avant
avec notre commande de portiques et notre plan d'exploitation afin
d'être prêts, à l'instar de nos partenaires, à assurer la manutention
des produits conteneurisés au port dès le premier trimestre de 2007.
L'encombrement des grandes installations portuaires de la côte ouest de
l'Amérique du Nord demeure une question importante; les transporteurs
maritimes et les expéditeurs internationaux manifestent un intérêt
véritable à l'égard du port de Prince Rupert pour l'acheminement du
trafic des conteneurs. La conjoncture est favorable et permet de donner
à Prince Rupert sa place sur l'échiquier mondial."

Don Krusel, président-directeur général du port de Prince Rupert, a pour
sa part déclaré : "L'ouverture de ce nouveau terminal pourra non
seulement renforcer la position du Canada sur le marché international,
mais aussi créer un nouveau point d'accès en Amérique du Nord pour les
produits acheminés entre l'Asie et les grands marchés canadiens et
américains. Ce projet apportera aussi d'importants avantages économiques
à Prince Rupert et au nord de la Colombie-Britannique : à elle seule, la
phase 1 du projet doit permettre de créer presque 500 emplois directs et
indirects."

La phase 1 du projet de terminal s'inscrit dans un plan plus vaste de
création d'une installation dotée d'une capacité de manutention de deux
millions de TEU par année.

Couvrant le Canada et le centre des Etats-Unis, du Pacifique à
l'Atlantique et jusqu'au golfe du Mexique, le réseau de la Compagnie des
chemins de fer nationaux du Canada dessert les ports de Vancouver,
Prince Rupert, en Colombie-Britannique, Montréal, Halifax, La
Nouvelle-Orléans et Mobile, en Alabama, ainsi que les grandes villes que
sont Toronto, Buffalo, Chicago, Detroit, Duluth et Minneapolis-St. Paul,
au Minnesota, Superior et Green Bay, au Wisconsin, Memphis, Saint Louis
et Jackson, au Mississippi. Il a en outre des liaisons avec toutes les
régions de l'Amérique du Nord.

Maher Terminals, Inc., entreprise familiale du New Jersey, est l'un des
plus importants exploitants indépendants de terminaux à conteneurs à
utilisateurs multiples au monde. La société Maher assure un lien vital
dans la chaîne de transport des marchandises et elle aide, de plus, ses
clients à livrer concurrence sur le marché mondial en assurant la
manutention de leurs produits dans les plus brefs délais et de la façon
la plus économique qui soit. Fondée en 1946, la société Maher exploite
au New Jersey le plus grand terminal à conteneurs à utilisateurs
multiples en Amérique du Nord; il s'agit d'une installation dotée d'une
capacité de manutention supérieure à deux millions de conteneurs (3,4
millions de TEU) par année.

Occupant une position stratégique au point d'entrée nord-américain du
corridor de transport du nord-ouest, le port de Prince Rupert assure le
lien entre les marchés asiatiques en plein essor et l'un des plus grands
bassins industriels et commerciaux du monde. Doté de terminaux modernes
et ayant accès à de vastes terrains industriels à aménager, la société a
des installations libres d'encombrement qui procurent aux expéditeurs et
aux producteurs des avantages sur le plan des durées d'acheminement et
des économies. Des points de correspondance supérieurs permettent
d'assurer un accès efficient à tout le continent nord-américain.
Puisqu'il est le plus profond en Amérique du Nord, le port de Prince
Rupert sera en mesure de continuer d'accueillir les plus grands navires
au monde. Dans le corridor "Express Asie-Midwest", le port de Prince
Rupert constitue le lien essentiel avec l'économie du nouveau monde.

Le présent communiqué de presse contient des énoncés de nature
prospective. Le CN met le lecteur en garde contre le fait que ces
énoncés, de par leur caractère prospectif, impliquent des risques et des
incertitudes et que les résultats obtenus pourraient différer grandement
de ceux que l'on retrouve de manière implicite ou explicite dans lesdits
énoncés. On pourra trouver un résumé des principaux facteurs de risque
dans le plus récent formulaire 40-F déposé par le CN auprès de la
Securities and Exchange Commission des Etats-Unis et dans la Notice
annuelle déposée auprès des organismes de réglementation du commerce des
valeurs mobilières au Canada.

-30-

Renseignements

  • POUR PLUS D'INFORMATIONS, COMMUNIQUER AVEC:
    CN
    Louise Filion
    (514) 399-5416
    www.cn.ca
    ou
    Maher Terminals of Canada Corporation
    Frans van Riemsdyk
    (908) 665-2100
    ou
    Port de Prince Rupert
    Maureen Bader
    (250) 627-2509