Consortium pancanadien pour l'interprofessionnalisme en santé

Consortium pancanadien pour l'interprofessionnalisme en santé

17 déc. 2009 12h00 HE

Le CPIS met l'accent sur le milieu de la pratique

VANCOUVER, COLOMBIE BRITTANIQUE--(Marketwire - 17 déc. 2009) - Inciter les praticiens de la santé à participer à d'importantes discussions visant à améliorer la collaboration interprofessionnelle dans la prestation des soins de santé constituera la nouvelle orientation du Consortium pancanadien pour l'interprofessionnalisme en santé, a déclaré aujourd'hui le Dr John Gilbert.

On parle de pratique en collaboration lorsque des fournisseurs de soins se concertent avec d'autres professionnels de leur discipline ou d'autres disciplines ainsi qu'avec les patients/clients et leurs familles pour pouvoir leur offrir les meilleurs soins possibles. L'objectif du CPIS est de faire de la pratique en collaboration une norme pour le système de santé du Canada.

"Depuis ses débuts, le CPIS a collaboré étroitement avec les milieux universitaires pour promouvoir la formation interprofessionnelle et la pratique en collaboration au Canada," affirme le Dr John Gilbert, principal responsable du consortium. "Nous sommes très gratifiés de pouvoir continuer à travailler avec nos partenaires universitaires tout en rejoignant le milieu des praticiens qui, en bout de ligne, sont ceux qui permettront à la pratique en collaboration de s'imposer comme mode de pratique habituel au sein du système de santé du Canada."

"Le CPIS au niveau de la pratique", en anglais "CIHC Mainstream", est le titre donné à cette nouvelle orientation qui consiste à examiner la manière dont la notion d'interprofessionnalisme est mise en pratique. Afin d'appuyer cette nouvelle orientation, le CPIS a lancé plusieurs nouveaux outils médiatiques de réseautage social afin de permette à tous ceux qui souhaitent se livrer à des échanges ou en apprendre davantage sur la manière dont fonctionnent la formation interprofessionnelle et la pratique en collaboration. Ayant constaté que les médias sociaux constituent une des méthodes les plus efficaces pour communiquer entre collègues professionnels, membres d'un même groupe, partenaires de projets et même avec le public, le CPIS a recruté Sean Cranbury, consultant spécialisé en médias sociaux, pour pouvoir bénéficier de son expertise et de sa vision, lancer un blogue et assurer une présence du consortium sur Facebook, Twitter et autres sites importants.

"Nous avons tous à coeur notre propre santé et le bon fonctionnement du système de santé du Canada," affirme Cranbury. "Je tiens à inviter tous les Canadiens à se joindre à nous sur un de ces sites et à partager leurs idées sur la manière dont la collaboration interprofessionnelle peut contribuer à de meilleurs résultats, tant au niveau du personnel de la santé que des patients."

Toute personne souhaitant en apprendre davantage au sujet des médias sociaux peut prendre contact avec Sean Cranbury en écrivant directement à sean@cihc.ca ou en visitant les sites suivants :

- Facebook - faire une recherche avec les mots clés : Canadian Interprofessional Health Collaborative (Consortium pancanadien pour l'interprofessionnalisme en santé) ou cliquer sur le lien suivant : http://www.facebook.com/pages/Canadian-Interprofessional-Health-Collaborative-CIHC/125385351606?ref=ts

- Twitter-@ cihc_ca ou cliquer sur le lien suivant : http://twitter.com/cihc_ca

- Blogue du CPIS - www.cihc.ca/blog

Le CPIS est heureux d'annoncer le lancement, début décembre 2009, du premier numéro du journal à accès libre intitulé Journal of Research in Interprofessional Practice and Education (JRIPE) (Journal de recherche sur la pratique et la formation interprofessionnelles). Ce journal publie des perspectives théoriques, diverses méthodologies et un savoir empirique fondé sur des données probantes permettant d'étayer la cause de l'interprofessionnalisme au niveau de la pratique, de l'éducation et de la recherche dans une perspective d'amélioration de la prestation des soins, de leur qualité et, en général, de l'état de santé des individus, des familles et des communautés. On peut lire le premier numéro à l'adresse www.jripe.org.

Renseignements