AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

31 août 2009 13h24 HE

Le Canada augmente son soutien en faveur de programmes de santé au Paraguay

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 31 août 2009) - Le président du Conseil du Trésor, l'honorable Vic Toews, a annoncé aujourd'hui, au nom de l'honorable Beverley J. Oda, ministre de la Coopération internationale, que le Canada augmentera son soutien financier en faveur du programme de prévention et de contrôle des maladies transmissibles prioritaires mis de l'avant par l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS). Le ministre Toews a fait cette annonce dans le cadre de sa visite au Paraguay, au cours de laquelle il doit rencontrer des représentants du gouvernement paraguayen et du secteur de l'aide.

Le Canada, par l'entremise de l'Agence canadienne de développement international (ACDI), augmente de 1,9 million de dollars canadiens son aide financière au programme de l'OPS, ce qui porte à 12,2 millions de dollars l'aide canadienne totale consentie à ce programme depuis 2002. Ce dernier sera par le fait même prolongé jusqu'en juillet 2011. S'appuyant sur les résultats convaincants obtenus jusqu'à maintenant, ce nouvel engagement visera principalement quatre pays d'Amérique du Sud : la Colombie, l'Equateur, le Paraguay et le Pérou.

"Le Canada est fier d'apporter son soutien à ce programme qui aide le Paraguay à prévenir et à gérer des maladies transmissibles, que ce soit par l'entremise de politiques nationales élaborées en collaboration, en offrant une meilleure formation aux professionnels de la santé ou en répondant aux besoins des communautés", a déclaré le ministre Toews.

"Il est essentiel de lutter contre les maladies qui affectent les personnes pauvres de l'hémisphère Sud afin de les aider à bâtir un meilleur avenir", a pour sa part indiqué la ministre Oda. "Par l'intermédiaire du programme de l'OPS, l'aide financière du Canada s'attaque aux effets qu'ont ces maladies sur des milliers d'habitants du Paraguay qui vivent dans la pauvreté."

Au Paraguay, la maladie de Chagas est une dure réalité pour les habitants de la région de Chaco. Grâce à l'ACDI, le programme de l'OPS aidera quelque 8 000 ménages (y compris plus de 20 000 enfants de moins de cinq ans) à élaborer un système de surveillance pour contrôler et gérer la maladie. En outre, plus de 200 professionnels de la santé - médecins, infirmières, infirmières auxiliaires et promoteurs de la santé - recevront une formation sur la gestion intégrée des maladies infantiles.


FICHE D'INFORMATION

L'Agence canadienne de développement international (ACDI) augmente le financement qu'elle accorde au Programme sur la prévention et le contrôle des maladies transmissibles prioritaires, qui relève de l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS). Ce programme s'attaque aux maladies transmissibles les plus répandues qui touchent les personnes vulnérables vivant dans des collectivités éloignées de l'Amérique du Sud.

Compte tenu des résultats positifs du programme, et à la suite d'une demande émanant de l'OPS, l'ACDI augmente son financement de 1,9 million de dollars canadiens, ce qui porte à 12,2 millions de dollars l'aide canadienne totale consentie à ce programme depuis 2002.

Le programme a généré d'importants résultats à ce jour. Au Paraguay, un système de surveillance communautaire permettant de mesurer et de surveiller l'infestation par le vecteur de la maladie de Chagas a été mis en place dans trois départements. Au Pérou, au Paraguay et en Equateur, la stratégie de gestion intégrée des maladies infantiles a été adoptée et mise en application dans 33 établissements d'enseignement qui forment des professionnels de la santé dans le cadre de programmes de premier cycle ou d'études supérieures. La stratégie de gestion intégrée de la dengue a été adoptée comme stratégie nationale au Venezuela, en Equateur, au Pérou, en Colombie et au Paraguay.

La prolongation du projet permettra d'élargir les activités de gestion et de contrôle de la maladie de Chagas à de nouvelles régions géographiques en Equateur, en Colombie, au Paraguay et au Pérou; d'inclure la maladie de Chagas congénitale comme maladie cible dans ces quatre pays; d'adopter un système communautaire de surveillance entomologique comme élément de la stratégie de gestion de la dengue en Equateur, au Paraguay et au Pérou; d'élargir le programme de santé intégré dans la région de Chaco, au Paraguay; et de poursuivre les activités visant à favoriser l'élimination de la syphilis congénitale au Paraguay.

Parmi les nouvelles activités mises en oeuvre au Paraguay, mentionnons la formation de 200 professionnels supplémentaires de la santé en matière de maladies infantiles, ce qui permettra de desservir 20 000 enfants de moins de cinq ans; une aide continue pour la lutte contre les infections transmissibles sexuellement et l'élimination de la syphilis congénitale; et le renforcement d'un système communautaire déjà établi pour la surveillance du vecteur de la maladie de Chagas, et qui vise de 5 000 à 8 000 ménages dans la région de Chaco.

Renseignements

  • Cabinet de la ministre de la Coopération internationale
    Jean-Luc Benoît
    Directeur des communications
    819-953-6238
    ou
    Agence canadienne de développement international (ACDI)
    Bureau des relations avec les médias
    819-953-6534
    media@acdi-cida.gc.ca