Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

04 nov. 2009 11h56 HE

Le Canada exhorte la CICTA à prendre des mesures pour protéger le thon rouge des activités de pêche illicite

Déclaration de Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 4 nov. 2009) - La Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique (CICTA) tiendra sa réunion annuelle du 6 au 15 novembre 2009, au Brésil. La CICTA est l'organisation régionale de gestion des pêches chargée de la conservation du thon et des espèces apparentées au thon dans l'océan Atlantique et les mers adjacentes. L'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans, a émis aujourd'hui la déclaration suivante, avant que ne s'ouvre la réunion de cette année.

"Notre gouvernement croit en l'adoption de pratiques de pêche durable qui contribuent à la santé des stocks de poissons et offrent des perspectives économiques aux pêcheurs. Nous estimons que la meilleure façon de conserver et de gérer les stocks de poissons est de conjuguer des mesures efficaces de gestion de la pêche à l'échelle nationale, régionale et internationale. Cela signifie cependant que les organisations régionales de gestion des pêches comme la CICTA doivent gérer leurs pêches dans le respect du développement durable.

Au Canada, la pêche du stock de thon rouge de l'Atlantique Ouest respecte les principes de l'approche de précaution de même que les avis scientifiques de la CICTA, afin d'assurer la durabilité à long terme de la pêche. Il y a longtemps que le Canada limite le nombre de permis de pêche au thon rouge qu'il délivre et chaque poisson pêché par un pêcheur canadien est étiqueté et suivi jusqu'au marché.

Ce n'est pas le cas dans l'Atlantique Est ni en Méditerranée, où la surpêche et d'autres activités de pêche illicite font peser une sérieuse menace sur le stock de thon rouge. Le Canada est déçu que les avis scientifiques ne soient pas suivis et il exhorte tous les membres de la CICTA à prendre des décisions concrètes de conservation et de gestion lors de leur prochaine réunion annuelle.

A long terme, c'est la durabilité de toutes les pêches au thon rouge qui est menacée si la CICTA n'agit pas immédiatement. La CICTA a instauré un programme pour suivre et contrôler le commerce du thon rouge, mais certaines parties ont fait savoir qu'elles prendront des mesures pour restreindre encore davantage le commerce du thon rouge, surtout si les membres de la CICTA renoncent à prendre des décisions pour faire diminuer la surpêche et les activités de pêche illicite.

Notre gouvernement continuera d'appuyer les décisions concernant la gestion du thon rouge qui seront fondées sur la science et l'approche de précaution et, avec ses partenaires internationaux, il exhortera la CICTA à prendre des mesures énergiques pour mettre un terme à la surpêche du thon rouge dans l'Atlantique Est et la Méditerranée."

Pour obtenir de plus amples renseignements sur l'engagement du Canada envers la durabilité de la pêche au thon et aux espèces apparentées au thon, veuillez consulter le site www.dfo-mpo.gc.ca/tuna. Vous pouvez également suivre le Ministère sur Twitter à www.twitter.com/dfo_mpo.

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Alain Belle-Isle
    Relations avec les médias
    613-993-5413
    ou
    Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Cabinet de la ministre
    Nancy Bishay
    Secrétaire de Presse
    613-992-3474