Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

01 août 2008 11h43 HE

Le Gouvernement du Canada apporte une aide concrète aux producteurs de tabac et à leurs collectivités

DELHI, ONTARIO--(Marketwire - 1 août 2008) - Le gouvernement du Canada apporte une aide de plus de 300 millions de dollars aux producteurs de tabac jaune de l'Ontario, dont 286 millions de dollars dans le cadre d'un Programme de transition pour les producteurs de tabac, et 15 millions de dollars pour des initiatives de développement des collectivités.

L'honorable Gerry Ritz, ministre fédéral de l'Agriculture, en a fait l'annonce aujourd'hui au local pour la vente du tabac aux enchères, à Delhi, en Ontario. L'honorable Diane Finley, ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration et députée de Haldimand-Norfolk, ainsi que M. Joe Preston, député de Elgin-Middlesex-London, se sont joints à lui pour l'occasion.

"La ministre Finley a toujours été une fervente partisane d'un programme de retrait pour les producteurs de tabac, a déclaré le ministre Ritz. Ainsi, le gouvernement conservateur est résolu à trouver une solution responsable. Je l'ai déjà dit et je le répète encore : le gouvernement conservateur est déterminé à donner la priorité aux agriculteurs."

Le Programme de transition pour les producteurs de tabac apportera une aide aux producteurs qui veulent se retirer de l'industrie. Les paiements seront basés sur les propositions de la Commission ontarienne de commercialisation du tabac jaune et acceptées par le gouvernement. Le programme offrira une aide fédérale de 1,05 dollar la livre par quota, ce qui est conforme à la part fédérale de la dernière demande de la Commission.

"En collaboration avec la Commission ontarienne de commercialisation du tabac jaune, le gouvernement actuel est arrivé à des résultats concrets et il démontre son engagement envers les agriculteurs, a affirmé la ministre Finley. Les producteurs de tabac et leurs familles pourront mettre un terme à une période qui a été très difficile. Ce programme vise à aider les producteurs à se retirer de l'industrie, à passer à d'autres types de cultures ou à trouver des débouchés à l'extérieur de l'agriculture."

"Cette aide est un avantage non seulement pour les producteurs mais également pour toutes les collectivités touchées par la situation particulière du tabac, a souligné le député Preston. Depuis que le groupe de travail sur la collectivité a été fondée par le ministre Ritz, nous travaillons en collaboration avec les maires, les dirigeants des collectivités et les membres du groupe de travail pour trouver des solutions qui permettront de faire face aux répercussions à long terme que cette année éprouvante a eu sur les collectivités locales."

Les 15 millions de dollars affectés au développement des collectivités visent à les aider à passer à une économie qui n'est pas basée sur la production de tabac. Dave MacKenzie, secrétaire parlementaire du ministre de la Sécurité publique et député d'Oxford, et Bev Shipley et Dave Van Kesteren, députés locaux, étaient aussi présents.

DOCUMENT D'INFORMATION

Programme de transition pour les producteurs de tabac

Aider les producteurs agricoles à s'adapter aux réalités du marché et à saisir les nouvelles possibilités constitue une priorité du premier ministre, M. Stephen Harper, et de son gouvernement. Les producteurs de tabac de l'Ontario ont connu une situation exceptionnelle, qui a rendu difficile leur retrait de l'industrie.

L'industrie a connu une baisse considérable de la demande de tabac jaune ces dernières années. En 2005, les producteurs ont récolté près de 84 millions de livres de tabac jaune brut. Cette saison, la récolte est estimée à 20 millions de livres environ, une baisse de quelque 75 % depuis 2005.

La hausse de l'utilisation par les fabricants au pays de tabac brut importé à moindre coût, ainsi que la production à l'étranger et la baisse du taux de tabagisme au Canada ont tous contribué à la baisse de la demande de tabac jaune canadien.

Les producteurs de tabac doivent aussi utiliser du matériel spécialisé pour cultiver le tabac et comme ils cultivent de petites parcelles de terre sablonneuse, la diversification est difficile.

Le Programme de transition pour les producteurs de tabac apportera une aide fédérale de 1,05 dollar la livre par quota, ce qui est conforme à la part fédérale de la dernière demande de la Commission ontarienne de commercialisation du tabac jaune. Cette aide équivaut au financement de 67 millions de dollars offert aux producteurs dans le cadre du Programme d'aide à la réorientation des producteurs de tabac, qui n'a pas permis à tous les producteurs de passer à un autre type de culture ou de se retirer de l'industrie.

Un élément clé, dans le cadre du Programme de transition pour les producteurs du tabac, consistera à s'employer, avec la province de l'Ontario, à supprimer les contrôles provinciaux actuels qui s'appliquent à la production de tabac jaune et à instaurer un système de permis provincial pour les producteurs de tabac. La suppression des contrôles de production actuels permettra aux producteurs qui restent dans l'industrie de prendre en matière de production des décisions basées sur les nouvelles réalités du marché. Les producteurs de tabac qui acceptent l'aide à la transition et se retirent de l'industrie ne pourront pas y revenir.

L'annonce de financement d'aujourd'hui n'est que l'exemple le plus récent de la manière dont ce gouvernement soutient les producteurs de tabac de l'Ontario. Depuis l'entrée en fonction du gouvernement actuel, les programmes en place ont permis d'apporter une aide de près de 20 millions de dollars à l'industrie du tabac. Ces programmes offrent aux agriculteurs une stabilité financière, leur donnent accès à divers outils tels la planification d'entreprise, qui peuvent les aider à diversifier leurs activités et à cerner les nouvelles possibilités, ainsi que l'accès à des programmes favorisant le développement des collectivités.

Le ministre fédéral de la Sécurité publique a également dévoilé récemment la nouvelle Stratégie de lutte contre le tabac de contrebande de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), qui vise à réduire la disponibilité et la demande du tabac de contrebande à l'échelle nationale.

En Ontario, le tabac est géré par une commission provinciale de commercialisation. La production et les ventes sont soumises à des systèmes de quotas. La responsabilité du système de quotas de cette province incombe à la Commission ontarienne de commercialisation du tabac jaune.

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Relations avec les médias
    Ottawa (Ontario)
    613-759-7972
    1-866-345-7972
    ou
    Cabinet du ministre Gerry Ritz
    Margaux Stastny
    Attachée de presse
    613-759-1059