Fondation Walter and Duncan Gordon

Fondation Walter and Duncan Gordon

26 oct. 2007 08h30 HE

Le Groupe Gordon: Des experts en eau proposent un plan détaillé pour une action fédérale sur l'eau douce

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 26 oct. 2007) - Le Groupe Gordon de scientifiques et de citoyens préoccupés par l'eau, une nouvelle coalition de scientifiques de l'eau et d'experts en politique, publiait aujourd'hui Flux et reflux : plan d'action fédéral pour l'eau douce - un plan d'action global pour la protection des ressources en eau douce du Canada.

" Nous sommes heureux de constater que le gouvernement du Canada reconnaît l'importance de la durabilité de l'eau douce pour les Canadiennes et les Canadiens. Le Groupe Gordon a publié un plan détaillé pour une action fédérale sur l'eau douce qui, à notre avis, donne l'orientation nécessaire pour protéger les ressources en eau douce du Canada ", déclarait Brenda Lucas, gestionnaire du programme de Protection des ressources en eau douce de la Fondation Walter and Duncan Gordon, qui soutient le plan d'action.

Après vingt ans d'une action fédérale réduite et limitée en matière de politique sur l'eau douce, le Groupe Gordon est encouragé par ce qui semble être un regain d'intérêt pour l'eau à l'échelle fédérale au Canada. Dans son récent discours du Trône, le gouvernement du Canada s'est engagé à élaborer une nouvelle stratégie sur l'eau, et tous les partis fédéraux ont pris de nouveaux engagements pour la politique canadienne sur l'eau douce. Il est indispensable que tous les partis collaborent à l'élaboration et à la mise en ouvre rapide d'un plan d'action global pour l'eau douce au Canada.

" Les Canadiennes et les Canadiens sont préoccupés par leurs ressources en eau. Ils assistent à la fonte des glaciers dans le Nord, à des sécheresses dans les Prairies, à des baisses du niveau de l'eau dans les Grands Lacs et le fleuve Saint-Laurent et à des problèmes de pollution de plus en plus graves dans nos rivières et nos lacs. Les répercussions profondes que provoqueront les changements climatiques sur la qualité et la quantité de nos ressources en eau ne font qu'exacerber l'urgence de la situation ", déclarait Tony Maas, conseiller principal en politique sur l'eau douce auprès du Fonds mondial pour la nature (WWF) Canada et l'un des auteurs du rapport.

Le plan d'action publié aujourd'hui fournit les fondements pour une telle action. Il s'agit en fait d'un cadre de travail visant à renforcer le rôle du gouvernement fédéral en ce qui a trait à la protection des ressources en eau douce du Canada. D'après Lucas : " Nous espérons pouvoir travailler avec le gouvernement du Canada et tous les partis politiques fédéraux pour les aider à mettre en ouvre un plan pour protéger la qualité de l'eau, gérer les utilisations de l'eau et collaborer efficacement avec les autres ordres de gouvernement, y compris les gouvernements autochtones. "

Flux et reflux recense les sept secteurs prioritaires suivants où le gouvernement fédéral doit prendre des mesures à l'égard de l'eau douce :

- Rendre l'eau potable disponible à l'ensemble de la population du pays;

- Protection des écosystèmes aquatiques et des droits des Autochtones sur les eaux;

- Gestion des impacts du changement climatique;

- Prévenir les disputes de juridiction et l'exportation d'eau en vrac;

- Promouvoir l'utilisation responsable de l'eau;

- Renforcement des mécanismes nationaux de protection de l'eau douce;

- Développement de compétences en sciences de l'eau de classe mondiale.

Ce document a été envoyé aujourd'hui à tous les députés, et est accessible en ligne à www.gordonwatergroup.ca.

Renseignements

  • Fondation Walter and Duncan Gordon
    Brenda Lucas
    Gestionnaire de programme,
    Protection des ressources en eau douce
    (416) 601-4776
    Site Web: www.gordonwatergroup.ca