Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

28 déc. 2009 23h00 HE

Le NCSM Fredericton vient en aide au porte conteneurs NM KOTA WAJAR libéré au large des côtes de la Somalie

BASSIN SOMALIEN, OCEAN INDIEN--(Marketwire - 28 déc. 2009) - Cet après midi, le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Fredericton est venu en aide au navire à moteur (NM) KOTA WAJAR au large des côtes de la Somalie. Le NM était détenu par des pirates somaliens depuis près de deux mois et demi.

A 13 h 13, heure locale (5 h 13 HNE), le NCSM Fredericton a été informé que la rançon demandée pour la libération du NM KOTA WAJAR avait été payée aux pirates à bord du navire et que celui-ci serait libéré sous peu. On a ordonné au NCSM Fredericton, le navire de combat de l'OTAN ou des forces de coalition le plus près, de se rapprocher du navire et de fournir toute aide médicale et technique nécessaire pour permettre à l'équipage de s'éloigner de ses ravisseurs.

"Heureusement, nous nous trouvions à proximité du KOTA WAJAR et nous avons pu agir rapidement pour leur fournir l'aide nécessaire pour quitter les eaux somaliennes, a déclaré le Capitaine de frégate Steve Waddell, commandant du NCSM Fredericton. Pendant les préparatifs en vue de la mission, mon équipe a appris les souffrances qu'avait dû endurer l'équipage et qu'elle pouvait lui offrir un peu de compassion."

Lorsque que le capitaine du navire à moteur a demandé de l'aide, l'équipe d'arraisonnement des navires du Fredericton a rassemblé ses experts, notamment un spécialiste médical, et s'est dirigée vers le navire. "Nous ne savions pas à quoi nous attendre, s'il restait des pirates à bord, dans quel état se trouvait l'équipage ou de quel façon nous serions perçus, a indiqué l'officier de l'équipe d'arraisonnement des navires. Mais, nous avons suivi une formation sur l'intervention dans de telles situations et nous prenons toutes les précautions nécessaires pour assurer la sécurité de l'équipe et de l'équipage du navire à moteur."

Une fois à bord, l'équipe d'arraisonnement des navires a effectué un ratissage de sécurité et s'est assurée que tous les pirates avaient quitté le navire. Le spécialiste médical a ensuite examiné les 21 membres d'équipage à bord et a déterminé qu'ils étaient en bonne santé. Comme, sur les plans physique et technique, le navire était apte à naviguer jusqu'à un port d'escale sûr, l'équipe d'arraisonnement des navires a remis des denrées fraîches et de l'eau embouteillée à l'équipage et a quitté le navire.

Au dire du Capf Waddell, "Si quelqu'un s'est déjà demandé pourquoi le Fredericton se trouve dans la région, il a obtenu une réponse claire aujourd'hui - aucun marin respectueux des lois ne devrait avoir à souffrir ce que ces hommes ont dû endurer."

Note aux éditeurs en chef : Le NCSM Fredericton est envoyé en mission pendant six mois dans la région de la mer Arabique, du golfe d'Aden et de la Corne d'Afrique pour mener des opérations de lutte contre la piraterie et le terrorisme aux côtés de nos partenaires de l'OTAN et de la coalition. La participation du NCSM Fredericton à l'opération Saiph (Sa-eef signifie "épée" en arabe) représente la contribution continue du Canada à la paix et à la sécurité dans le monde et confirme que la Marine canadienne demeure utile, efficace et apte à intervenir dans le nouveau contexte de la sécurité.

Le NM KOTA WAJAR a été utilisé par les pirates somaliens comme navire-mère et a été impliqué dans le détournement et l'enlèvement de Paul et Rachel Chandler le 23 octobre 2009. Il aurait servi à amener le couple en Somalie.

Renseignements